Les hommes de 40 à 65 ans sont plus intéressés à l'e-mobilité



Parmi les personnes interviewées, les hommes s'intéressent plus à l'électromobilité que les femmes

La voiture électrique est devenue le principal moyen de transport pour 3% seulement de la population suisse. Toutefois, ce chiffre a de fortes chances d’augmenter dans les années à venir. 

L'analyse sociodémographique révèle en effet que 27% peuvent être considérés comme le potentiel de base de la mobilité électrique, c’est-à-dire qu’ils imaginent l'achat d'une voiture électrique et y sont même prédisposés. Ce groupe compte sensiblement plus d'hommes que de femmes et une forte proportion de personnes âgées entre 40 et 65 ans, alors que les personnes d'un niveau de formation moyen y sont plus faiblement représentées. Les italophones et francophones sont nettement en majorité. 21% des personnes interrogées considèrent la voiture électrique comme une option pour l'avenir et représentent ainsi le potentiel d’expansion selon l’analyse. Parmi eux, les germanophones de 18 à 39 ans sont particulièrement nombreux.

Baromètre TCS© gfs.bern, Baromètre TCS de l’e-mobilité, octobre 2019
Partager
durckenE-MailFacebookTwitter

Autres résultats du Baromètre TCS de l'e-mobilité

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.