Acheter un vélo

L’offre de vélos est aujourd’hui particulièrement large. Nos conseils pour faire le bon choix.


Vélo de ville, de course, mountain bike, vélo pliable, vélo électrique lent ou rapide, le choix ne manque pas, d’où l’importance de bien définir ses besoins avant d’acheter un vélo : suis-je à la recherche d’un vélo pour faire du sport ou plutôt d’un vélo pour mes trajets quotidiens? Dois-je opter plutôt pour un vélo classique ou un vélo électrique?

De manière générale, on distingue deux catégories de vélos : les vélos de sport et les vélos destinés aux trajets quotidiens. Certains vélos, comme le gravel bike ou le vélo trekking sont prévus pour différents revêtements et sont donc polyvalents. Si l’on choisit un vélo électrique, il faut être conscient que la vitesse d’un tel engin exige une maîtrise particulière et un comportement adéquat sur la route.

Vélos de sport

  • Vélo de course : vélo de sport destiné à la route.
  • Mountain bike (Downhill-bike, Cross-Country-Bike, Freeride-bike) : vélo de sport pour région montagneuse ou tout terrain.
  • Mountain bike électrique : pratique et très en vogue, il permet de découvrir des régions montagneuses et de faire de longues balades sans être un sportif confirmé.
  • Vélo trekking, de randonnée ou de voyage : à l’aise sur différents revêtements, facilement maniable et sur lequel on peut installer des porte-bagages s’il n’y en a pas. Convient à une utilisation quotidienne mais surtout au cyclotourisme. Un bon système de freinage est nécessaire.
  • Gravel bike : vélo polyvalent, à mi-chemin entre le vélo de course et le vélo de trekking. Peut être utilisé aussi bien sur la route au quotidien que sur des chemins moins carrossables, pour des balades par ex.

Vélos pour les trajets quotidiens

  • Vélo de ville : soumis à des contraintes spécifiques comme la densité de la circulation et les arrêts fréquents (feux, stop…), il nécessite une bonne puissance de freinage et une facilité de redémarrage. Il est également important qu’il soit maniable.
  • Vélo électrique ou e-bike : très répandu pour les trajets domicile-travail, il permet de gagner du temps, notamment en milieu urbain ou lorsque le relief est légèrement prononcé. Pratique, il offre une véritable assistance au pédalage, ce qui rend les parcours plus aisés. Dans les régions de plaine ou les villes, un vélo électrique lent (vitesse max. 25 km/h) suffit. Dans les régions plus montagneuses ou si la distance à parcourir est grande, un vélo électrique rapide (max.45 km/h) peut être envisagé. Pour votre sécurité, optez pour un vélo électrique avec freins à disques car ces derniers sont beaucoup sollicités au vu du poids et de la vitesse du vélo.
  • Vélo trekking, de randonnée ou de voyage : à l’aise sur différents revêtements, facilement maniable et sur lequel on peut installer des porte-bagages s’il n’y en a pas. Convient à une utilisation quotidienne mais surtout au cyclotourisme. Un bon système de freinage est nécessaire.
  • Gravel bike : vélo polyvalent, à mi-chemin entre le vélo de course et le vélo de trekking. Peut être utilisé aussi bien sur la route au quotidien que sur des chemins moins carrossables, pour des balades par ex.
  • Vélo pliable : pratique, compact et léger, il s'adapter au cadre urbain et à nos nouveaux modes de vie. Il est particulièrement adapté si vous vous déplacez avec les transport publics puis en vélo. Plié en une minute, il se glisse facilement dans les transports publics, au bureau ou chez vous.
  • Vélo cargo : pensé pour transporter jusqu’à trois enfants ou de la marchandise, il est très long, possède une béquille centrale et est muni d’une petite roue devant pour davantage de maniabilité. Très agréable à rouler, il remplace avantageusement une remorque, voire même la voiture.

Conseil pour les vélos dames

Les femmes devraient plutôt opter pour des modèles de vélos « homme » car ils sont en général plus stables. Beaucoup de ces modèles offrent maintenant des géométries de cadre qui conviennent aussi aux femmes. Ce conseil est surtout valable pour les personnes qui transportent des enfants dans un siège enfant, des courses lourdes ou qui tirent une remorque enfants. Les femmes qui pratiquent le vélo de course ou qui partent en vacances à vélo devraient aussi opter pour un vélo « homme ».

Conseil pour le choix des freins

Nous vous recommandons fortement les freins à disque qui sont beaucoup plus sûrs et fiables, par tous les temps que les freins sur jantes. Au cas où la fourche et le cadre sont dotés des éléments pouvant accueillir des freins à disque, ces derniers peuvent aussi être installés après-coup. Si en revanche votre vélo ne dispose pas de ce système, nous vous recommandons d’opter pour des freins sur jantes de très bonne qualité. Renseignez-vous pour cela auprès d’un spécialiste.

Taille et réglages du vélo

Votre cycle doit être à votre taille : ni trop grand, ni trop petit !

Distance selle-pédale

Distance selle-pédale : assis sur la selle, vous devez pouvoir poser le talon sur la pédale, la jambe doit pouvoir rester tendue.

Distance selle-guidon

Distance selle-guidon : la distance entre la pointe de selle et le guidon doit correspondre à la distance entre votre coude et votre majeur additionnée de 2 ou 3 centimètres. Ainsi les lignes de votre corps et de vos bras formeront un angle droit (90°). Les bras doivent pouvoir rester parallèles et fléchis.

Largeur guidon

Largeur guidon : la largeur du guidon doit correspondre à la largeur entre vos épaules. Elle peut légèrement varier selon le type de guidon : guidon de route (vélo de course et vélo de randonnée), guidon plat (VTT, vélo de route, gravel bike), guidon multi-positions en forme de 8 (vélo de ville, vélo de randonnée), guidon recourbé (vélo de ville et vélo tout chemin VTC).

Longueur des manivelles (du pédalier) : mesurer la longueur de votre entrejambe pour définir la bonne longueur des manivelles de votre vélo.

Entrejambe Longueur de manivelle

de 60 à 65 cm

150 mm

de 66 à 70 cm

155 mm

de 72 à 75 cm

160 mm

de 75 à 78 cm

162.5 mm

de 79 à 81 cm

165 mm

de 82 à 83 cm

167.5 mm

de 83 à 86 cm

de 170 mm à 172.5 mm

de 87 à 90 cm

de 175 mm à 177.5 mm

de 91 à 94 cm

180 mm

plus de 94 cm

185 mm

Entrejambe

de 60 à 65 cm

Longueur de manivelle

150 mm

Entrejambe

de 66 à 70 cm

Longueur de manivelle

155 mm

Entrejambe

de 72 à 75 cm

Longueur de manivelle

160 mm

Entrejambe

de 75 à 78 cm

Longueur de manivelle

162.5 mm

Entrejambe

de 79 à 81 cm

Longueur de manivelle

165 mm

Entrejambe

de 82 à 83 cm

Longueur de manivelle

167.5 mm

Entrejambe

de 83 à 86 cm

Longueur de manivelle

de 170 mm à 172.5 mm

Entrejambe

de 87 à 90 cm

Longueur de manivelle

de 175 mm à 177.5 mm

Entrejambe

de 91 à 94 cm

Longueur de manivelle

180 mm

Entrejambe

plus de 94 cm

Longueur de manivelle

185 mm

Où circuler à vélo ?

  • L’utilisation des pistes et des bandes cyclables est obligatoire si celles-ci sont présentes.
  • La circulation sur la chaussée est autorisée en cas d’absence de pistes cyclables.
  • Les cyclistes ont le droit de remonter une file de voitures à l’arrêt (feu rouge par ex.) par la droite pour se placer, par ex., dans le SAS vélo. Toutefois, pour des questions de sécurité, il est fortement conseillé d’attendre derrière les voitures et d’éviter de remonter les files.
  • En cas de signal « Circulation interdite aux cyclomoteurs», le passage est autorisé pour les vélo (les vélos électriques rapides sont aussi autorisés à passer, mais uniquement avec le moteur éteint).

Assurance

Veillez à ce que votre assurance responsabilité civile privée couvre les dommages que vous causez en tant que cycliste.

Offres du TCS

Réseaux sociaux
Newsletter
Applications
Magazine Touring