Carte de membre
TCS Mastercard
Facture


Vélos électriques rapides 45km/h

Conseils administratifs et conseils d'achat

Les vélos électriques rapides avec une assistance au pédalage allant jusqu'à 45 km/h et une puissance maximale de 1000 watts sont similaires aux motos en termes de potentiel de risque et entrent donc dans la catégorie des cyclomoteurs nécessitant un permis de conduire et une assurance. Ce que cela signifie :

Enregistrez votre vélo électrique

Avant votre premier trajet avec votre vélo électrique, vous devez immatriculer celui-ci auprès de l'office de la circulation routière de votre canton de résidence.

Plaque d'immatriculation et vignette

Pour enregistrer votre vélo électrique, vous avez besoin d’une plaque d’immatriculation et d’une vignette, que vous devez renouveler chaque année Elle confirme que votre véhicule est assuré.

Permis de circulation

Lors d'un nouvel achat, vous recevrez du concessionnaire la vignette, la plaque d'immatriculation et le permis de circulation ( carte grise du véhicule ). Si vous
n’obtenez pas cela du concessionnaire, vous devez vous adresser à l’Office de la circulation de votre canton.

… afficher plus
… afficher moins
Questions fréquentes sur la gestion d'un vélo électrique rapide
Dois-je immatriculer mon vélo électrique ?

Oui. Si vous possédez un vélo électrique rapide, c'est-à-dire un vélo électrique avec assistance au pédalage  jusqu'à 45 km/h, vous avez besoin d'une plaque d'immatriculation jaune avec une vignette valable jusqu'au 31 mai. Elle est considérée comme la preuve de l'assurance responsabilité civile.

À quoi dois-je faire attention si je veux rouler avec un vélo électrique rapide ?

Vous devez avoir au moins 14 ans et posséder au moins un permis de conduire de catégorie M. Vous devez également faire immatriculer votre vélo électrique ; celui-ci doit être équipé d'un rétroviseur latéral, et enfin, vous devez porter un casque.

Quels sont les documents nécessaires pour obtenir la plaque d'immatriculation de mon vélo électrique ?

En règle générale lors d’un nouvel achat, vous recevez du concessionnaire la plaque d’immatriculation, ainsi que la carte grise et la vignette.

Si vous n’obtenez pas la plaque d’immatriculation pour votre nouveau vélo électrique du concessionnaire, vous recevrez du vendeur un document qui vous autorise à rouler seulement pendant plusieurs jours sans la plaque jeune et la carte grise. Pendant cette période, vous devez vous rendre à l’Office de la circulation de votre canton pour immatriculer le vélo et obtenir ainsi la plaque jaune et la carte grise. Pour ce faire vous devez fournir les documents suivants: demande d’immatriculation dûment remplie, permis de conduire, permis de circulation et, pour les sociétés, l’extrait du registre du commerce.

Comment dois-je procéder pour mettre à jour la carte grise ?

Si vous êtes le nouveau détenteur ou la nouvelle détentrice d’un vélo électrique, vous devez impérativement faire mettre à jour la carte grise auprès de l’Office de la circulation routière. Apportez l’original de la carte grise du véhicule et une copie de votre carte d’identité. Lors de la mise à jour de la carte grise (modification du titulaire), l’Office de la circulation vous fournira une nouvelle carte grise, une plaque ainsi qu’une vignette. Les frais varient d’un canton à l’autre.

Que faire si je ne veux plus utiliser le vélo électrique ?

La vignette est valable jusqu’au 31 mai de l’année suivante à partir de la date d’achat et est automatiquement renouvelée tous les ans. Si vous ne voulez plus utiliser votre vélo électrique, ne donnez pas suite à cette facture de renouvellement. Mais attention: si vous n’avez pas payé la facture par inadvertance, vous ne serez pas autorisé à utiliser votre vélo électrique après le 31 mai. Votre vélo sera considéré comme hors circulation dès la fin de la validité de la vignette en cours.

Existe-t-il des règles concernant l'équipement ?

Oui. Pour les vélos électriques lents, un système d’éclairage fixe est suffisant. Pour les vélos électriques rapides, un éclairage blanc à l’avant et un éclairage rouge à l’arrière fixés à demeure ainsi que un rétroviseur sont nécessaires.

Bon à savoir : En cas d'accident, vous payez une amende si votre équipement n'est pas conforme à la loi. Cela s'applique même si vous n'êtes pas responsable de l'accident.

Tous les vélos électriques sont-ils autorisés en Suisse ?

Non. Lorsque vous achetez un vélo électrique puissant, assurez-vous qu'il s'agit d'un véhicule homologué. Si vous souhaitez importer un vélo électrique de ce type à titre privé, vous devez le faire vérifier par un expert de la circulation à l'office cantonal de la circulation routière avant de l'immatriculer.

 
 

Avez-vous encore une question ? Nous sommes heureux de vous aider !

Nous regrettons que vous n'ayez pas trouvé la réponse à votre question.
 
Vous pouvez nous envoyer votre question, nous vous répondrons dans les 2 jours ouvrables.

Poser une question >>
 
 
 
 
Bild

Informations importantes pour les membres

Vous voudriez rouler en vélo électrique ? Peaufiner votre sécurité sur la route ? Vous trouverez ici le cours qui vous convient à un tarif particulièrement intéressant pour les membres du TCS.

En savoir plus sur les cours de e-bike
 
 

Notre brochure sur l'assurance vélo

Afin d’y voir clair dans la jungle des assurances vélo nos experts ont rassemblé pour vous leurs connaissances dans un guide pratique.

Obtenez ici la brochure en format PDF pour l'imprimer facilement lorsque vous en avez besoin.

Télécharger
Envoyer
 
 
Avez-vous trouvé cet article utile?
Oui
Non
100%
des utilisateurs ont trouvé cet article utile
5 évaluations
 

Ce que vous devriez savoir sur l'assurance des vélos

Assurer un vélo électrique

Assurer un vélo électrique

La puissance du moteur de votre e-bike est déterminante pour la couverture d'assurance. Découvrez à quelle catégorie appartient votre vélo électrique et ce à quoi vous devez faire attention lorsque vous souscrivez une assurance.

Vélo volé : qui paie ?

Vélo volé : qui paie ?

Comment votre vélo ou e-bike est-il protégé contre le vol ? Qui paie en cas de vol ? Découvrez comment procéder si vous voulez retrouver votre vélo ou vous faire rembourser.

Bike sharing et assurance

Bike sharing et assurance

Qui paie en cas de vol d'un vélo loué ? Découvrez ici ce à quoi vous devez faire attention lors de bike sharing et que vous voulez jouer la sécurité avec votre assurance.

Newsletter
Réseaux sociaux
FacebookInstagramTwitterLinkedInYouTube
Magazine Touring
Magazine Touring
Applications
Nouveaux produits & jubilés
50 Jahre Rechtsshutz
60 Jahre ETI Schutzbrief
Mitgliedschaft Familien
 
Merci de patienter un instant
Votre commande est en cours de traitement.