Roues arrêtées, enfants en sécurité

La campagne « Chemin de l’école » visait à sensibiliser l'ensemble des conducteurs et à protéger les enfants aux passages piétons.


Pour la quatrième année consécutive, le TCS, le bpa – Bureau de prévention des accidents et les corps de police ont soutenu la campagne de prévention rentrée scolaire « Roues arrêtées, enfants en sécurité ! ». Les enfants ont appris à ne traverser la route que lorsque les roues du véhicule étaient à l’arrêt.

Les conducteurs, quant à eux, étaient encouragés à s’arrêter complètement. Une campagne réussie, puisque 90% des automobilistes la connaissaient et comprenaient parfaitement le message.

Toujours s’arrêter complètement aux passages piétons

Tout simplement parce que les enfants ne peuvent évaluer ni la vitesse ni la distance qui les sépare des véhicules.

C’est la raison pour laquelle les enfants apprennent, lors des cours d’éducation routière, à ne s’engager sur un passage-piétons que si le véhicule est totalement immobilisé. Beaucoup de conducteurs ne le savent pas et ne s’arrêtent pas totalement aux passages-piétons , font un signe de la main ou un appel de phares, ce qui est justement à éviter.

Adopter le bon comportement

Quand un conducteur voit un enfant qui veut traverser la route, il doit s’arrêter complètement au passage-piétons et pas uniquement ralentir. C’est le message que le TCS et ses partenaires, le Bureau de prévention des accidents (bpa) ainsi que la Police ont voulu faire passer à chaque rentrée à travers la campagne de prévention « Chemin de l’école ».

Inspirée du monde enfantin et sympathique des playmobils, la campagne réunissait le monde de l’enfance avec celui des adultes et de la circulation routière. Le message « Roues arrêtées, enfants en sécurité ! » était sans équivoque: toujours s’arrêter complètement aux passages-piétons. Ralentir ne suffit pas.

Près d’un demi-million de gilets réfléchissants distribués en 6 ans

Pour rendre les enfants plus visibles sur le chemin de l’école, le TCS distribue depuis de nombreuses années environ 140'000 baudriers Trikis par an (triangles réfléchissants) destinés aux écoliers de 4 à 7 ans et financés par le fonds de sécurité routière.

Pour les plus grands (8-9 ans), le TCS distribue en outre gratuitement depuis 2013 plus de 80'000 gilets de sécurité aux élèves de première primaire de toute la Suisse, en collaboration avec ses sections et les autorités locales. En 2018, près de 500'000 gilets ont ainsi été distribués pour améliorer leur sécurité.

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.