Parents-taxis

Déposer son enfant en voiture à l'école, c'est le priver d'une expérience positive et structurante.


Discuter et rigoler avec les camarades, se confier des secrets, s’émerveiller d’une fleur, d’un insecte, sauter joyeusement dans les flaques d’eau à pieds joints, voilà quelques-uns des petits plaisirs dont on prive un enfant lorsqu’on le dépose à l’école en voiture. … Sans compter qu’à pied, il se familiarise avec la circulation routière.

Un phénomène qui prend de l’ampleur

Parents-taxis

Aujourd’hui, 13% des parents emmènent leur enfant à l’école en voiture. Pour beaucoup, ce choix est dicté par la crainte de voir leur enfant accidenté sur le chemin de l’école. Une crainte souvent infondée qui, au final, a pour conséquence de priver son enfant d’une expérience importante pour son développement personnel.

Les principales problématiques des parents-taxis

Parents-taxis
  • L’enfant déposé en voiture ne se familiarise pas avec le trafic et n’acquière pas les bons réflexes dès son plus jeune âge. 
  • L’enfant déposé en voiture manque une occasion de créer des contacts, de découvrir son environnement de manière autonome et de prendre confiance en soi.
  • L'enfant déposé en voiture manque une occasion de bouger.
  • Les parents-taxis augmentent le trafic aux abords de l’école et génèrent un danger pour ceux qui se déplacent à pied.

Raisons invoquées et alternatives

Parents-taxis

En tant que parent, pourquoi est-ce que j’emmène mon enfant à l’école en voiture ? Quelles sont les raisons qui m’y poussent ? Puis-je agir différemment, et si oui, comment ? Voici quelques pistes pour que chacun, enfant et parent, y trouve son compte :

«Mon enfant ne sait pas identifier les dangers sur la route»

-> Apprenez à votre enfant comment se comporter correctement sur le chemin de l’école. Suivez nos conseils!

« En voiture c’est plus rapide et pratique »

-> Le chemin de l’école peut être parfois long, Dans ce cas, il suffit de permettre à votre enfant de partir à temps à pied de la maison. Le gain de temps est largement compensé par l’apprentissage qu’il y fera. Ou alors vous pouvez aussi déposer votre enfant à mi-chemin par exemple, ainsi vous lui permettez quand même de vivre cette expérience.

« C’est sur le chemin de mon travail, c’est plus pratique »

-> Même si son planning est ainsi organisé, avec un peu de volonté, on peut bousculer ses habitudes. Ou vous pouvez par exemple laisser votre enfant chez le petit voisin pour qu’ils puissent cheminer ensuite ensemble jusqu’à l’école ou vous organiser avec d’autres parents.

« Je ne peux vraiment pas faire autrement »

-> Dans ce cas, vous pouvez déposer votre enfant à proximité de l’école (150m) dans un lieu sûr et le laisser parcourir le reste du parcours à pied. Ce sera tout bénéfice pour lui !

Où puis-je trouver de précieux conseils pour apprendre à mon enfant le chemin de l'école?

La page «enfants à pied » vous donne de précieux conseils en fonction des différentes situations de la route qui peuvent se présenter à votre enfant.

Le shop de la sécurité routière vous propose de nombreux outils didactiques gratuits en fonction de l’âge de votre enfant, comme la brochure « le chemin de l’école », « la route et moi » ou encore le dépliant « chers parents ». N’hésitez pas à les commander !

Brochures et matériel à commander

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.