Carte de membre
TCS Mastercard
Facture


Apprendre à son enfant à faire du vélo – c’est fun !

Équilibre, démarrage, freinage,… : 5 étapes pour lui apprendre à maîtriser son vélo tout en s’amusant

… afficher plus
… afficher moins
apprendre le velo a son enfant conseils

C’est une grande étape pour tout le monde : quand votre enfant avec un équilibre encore incertain, fait ses premiers tours de roue à vélo !
Mais avant d’en arriver là, et avant les premières sorties familiales à vélo, l’enfant doit découvrir la maîtrise du 2 roues. Vous vous demandez comment vous pouvez l’accompagner dans cet apprentissage ?

Lisez nos conseils étapes par étapes pour faire de ce moment un chouette moment de partage:

 
 

5 étapes pour apprendre à votre enfant à faire du vélo:

Vous vous demandez quel est le bon âge pour apprendre à faire du vélo à 2 roues ? Pas de pression : il n’y a pas d’âge idéal, ceci se fait en fonction du développement psychomoteur de l’enfant, de son assurance à vélo, et de sa motivation. Sur ce dernier point pas de doute : plus l’apprentissage sera fun et plaisant et plus votre enfant sera motivé ! Grâce à vos encouragements et votre bienveillance, nulle doute que votre enfant prendra du plaisir à cette initiation.


Avant tout, il est important d’entraîner votre enfant dans un lieu sécurisé, coupé de toute circulation routière. Lisez aussi nos conseils pour équiper votre enfant pour assurer sécurité et confort.

 
 
enfant apprendre fonctionnement velo

Etape 1 : connaître son vélo. Petite phase d’observation où vous montrez à votre enfant comment fonctionne son vélo : le fonctionnement des freins, comment les pédales entraînent les roues, contrôler l’éclairage, etc..

  • Une idée d’activité familiale le week-end : montrez à votre enfant comment contrôler et gonfler les pneus, apprenez-lui à graisser sa chaîne, à vérifier ses freins. Et pour finir, on nettoie et fait briller le vélo !


Etape 2 : trouver son équilibre. Paradoxe : votre enfant va devoir découvrir et apprendre qu’une certaine vitesse est nécessaire pour tenir l’équilibre. La draisienne est très utile dans cette phase, mais si votre enfant n’en a pas, vous pouvez aussi enlever les pédales de son vélo. 
Expliquez-lui également que son vélo va où il regarde.

  • Pour entraîner votre enfant à apprendre à placer son regard, éloignez-vous de lui de quelques mètres en lui faisant face et demandez-lui de vous rejoindre tout en vous regardant


Etape 3 : démarrer. Le démarrage est une étape compliquée car souvent l’enfant ne prend pas assez de vitesse tout de suite et s’en trouve déstabilisé : bien souvent, il arrive à tenir l’équilibre en roulant avant de savoir démarrer correctement. Apprenez à votre enfant à démarrer en positionnant la pédale de son pied avant au point le plus haut pour donner suffisamment de force dans ce premier coup de pédale.

  • Pour l’aider au début, vous pouvez par exemple le faire démarrer dans une pente très légère ; au fur et à mesure de ses progrès il s’entraînera à démarrer sur du plat puis en légère montée pour augmenter le niveau de difficulté

citation enfant apprentissage benjamin franklin

Etape 4 : apprendre à freiner et à descendre du vélo. Il est important que votre enfant apprenne à bien doser le freinage en actionnant chaque frein séparément à petite vitesse pour se rendre compte de l’effet produit. Les freins arrière seuls sont moins efficaces pour s’arrêter rapidement tandis que les freins avant peuvent bloquer la roue et votre enfant risque la chute. Le dosage idéal c’est 1/3 arrière et 2/3 avant.
Votre enfant doit être capable de descendre de son vélo en posant les deux pieds à terre au bon moment (d’où l’importance d’un vélo correctement réglé).
Pour maîtriser petit-à-petit le freinage, votre enfant doit travailler précision et réactivité :

  • Pour travailler la précision, et afin de le préparer à s’arrêter au feu rouge ou à un carrefour, vous pouvez tracer un repère au sol sur lequel votre enfant doit s’arrêter. Il augmentera petit à petit sa vitesse d’approche, et il apprendra à équilibrer le freinage avant et arrière.
  • Pour travailler la réactivité, qui sera lui essentielle pour réagir rapidement en cas d’imprévu, proposez le jeu du STOP à votre enfant. Il roule, et par moments vous tapez dans vos mains ou dites STOP ! et il doit s’arrêter le plus rapidement possible.


Etape 5 : suivre une trajectoire. Une compétence essentielle pour votre enfant qui va bientôt se lancer sur la route avec vous. Il doit donc savoir rouler bien droit, contourner un obstacle, changer de direction très rapidement, etc… C’est l’occasion parfaite pour organiser un petit parcours ludique avec quelques-uns de ses amis sur une aire protégée. A plusieurs, c’est encore plus sympa !

  • Suivre une ligne droite : tracez à la craie de sol un passage étroit, en diminuant progressivement la largeur de 80 cm à 50 cm : votre enfant devra rouler entre les 2 lignes le plus lentement possible en restant stable et sans poser les pieds à terre.
  • Le Slalom : préparez un parcours de slalom avec en positionnant des plots, des bouteilles à intervalles de 3.50 m environ. Quand votre enfant arrive à slalomer en maîtrisant sa trajectoire et sans poser le pied à terre, vous pouvez réduire la distance entre les plots.
  • Le 8 : tracez à la craie de sol 2 cercles de diamètres 5 m et 2.80 m. Votre enfant devra suivre les cercles dans un premier temps et quand il est à l’aise, il peut lever le alternativement le bras gauche et le bras droit pour s’entraîner à guider son vélo d’une seule main.
  • Une seule main : en circulant, votre enfant aura parfois besoin de tenir son guidon d’une seule main tout en maintenant sa trajectoire. Une fois qu’il maîtrise les différentes trajectoires parfaitement à 2 mains, challengez-le en lui demandant de lâcher une main, de tendre un bras puis l’autre, de regarder ailleurs, etc…
jeux exercices apprendre a faire du velo

Tomber c’est normal, ne pas tout réussir d’un coup aussi : si vous sentez que les exercices génèrent trop de frustration chez votre enfant car il a du mal à les réussir, adaptez-vous à ses capacités, ses aptitudes et ses envies !


Pensez aussi qu’il peut entraîner son équilibre et sa coordination à trottinette ou par des jeux : marcher sur une ligne au sol d’abord puis sur une poutre improvisée en pleine forêt, jouer à la marelle, ou encore tenir debout sur des objets non stables. Connaissez-vous les parcours vita ? Voilà encore une activité ludique et familiale pour s’entraîner.


Vous l’aurez compris : il n’y pas qu’une seule manière d’apprendre à votre enfant à faire du vélo. L’important est d’en faire des moments de partage et d’y aller à son rythme.

 
 

On se lance ?

Votre enfant maîtrise bien son vélo, il a pu exercer ses réflexes, son freinage, ses trajectoires ? Avant de se lancer, il faut le familiariser avec les règles essentielles de la circulation. Pour vous aider dans cette étape, nous avons développé différents outils :

Notre appli d’éducation routière Weelo :

Notre appli d’éducation routière Weelo :

Pour apprendre les règles de la circulation à vélo en s’amusant !

Le labyrinthe de circulation :

Le labyrinthe de circulation :

Le but est de trouver le bon chemin pour aller à l’école en respectant la signalisation. 

Quiz Online :

Quiz Online :

Pour challenger toute la famille sur les règles de circulation à vélo !

Il est maintenant temps d’emmener votre enfant explorer son quartier, son village afin de la familiariser petit-à-petit avec la circulation routière et les règles de la circulation.
Il n’y a pas mieux que la pratique : pratiquez avec lui autant que possible ! Pour de courts trajets au début : aller manger une glace, aller chez un copain, etc…Chaque sortie sera l’occasion d’explorer de nouveaux cas de figures, d’expliquer des règles, le meilleur comportement à avoir dans telle ou telle situation :

  • comment se comporter quand la chaussée est mouillée
  • explorer les différentes trajectoires
  • garder ses distances par rapports aux véhicules parqués le long de la chaussée
  • les angles morts des véhicules
  • les surfaces potentiellement glissants ou à risque
  • ....et bien d'autres choses encore
enfants rouler a velo en securite
Le saviez-vous ?
A vélo avec votre enfant : doit-il plutôt rouler devant ou derrière vous ?

Il n’y a pas de réponse ferme et définitive à cette question : c’est en fonction de l’expérience et du comportement de votre enfant sur la route. S’il est à l’aise et répond bien à vos indications, vous pouvez le laisser rouler devant vous. C’est aussi plus facile pour l’observer et éventuellement lui proposer des petites améliorations après la balade.
Si en revanche votre enfant n’est pas très réactif ou a du mal à comprendre ce qu’il faut faire, il vaut mieux que vous rouliez devant. Mais vous devrez rester très attentif à lui et vous retourner souvent : un rétroviseur peut alors s’avérer très utile !
De manière générale on peut considérer qu’un enfant doit rouler derrière sur des parcours inconnus ou sur des routes très fréquentées. Il peut passer devant sur les voies très calmes et au fur et à mesure qu’il gagne en expérience.

A quel âge mon enfant est-il prêt pour circuler seul à vélo ?

On considère qu’un enfant peut circuler seul à 12 ans environ, à condition qu’il maîtrise très bien son vélo, qu’il connaisse les règles de circulation et qu’il ait pu acquérir une expérience suffisante avec vous au préalable. Si cela peut vous rassurer sur ses capacités, vous pouvez également vous renseigner auprès de son école pour savoir si le passage de l’examen cycliste avec un instructeur de police est prévu.
Notez que pour sa sécurité, votre enfant ne devrait jamais circuler à vélo en portant des oreillettes ou écouteurs.

Que dit la loi pour les enfants de moins de 6 ans à vélo ?

Pour circuler sur la route, un enfant de moins de 6 ans doit obligatoirement être accompagné d’une personne d’au moins 16 ans. (art. 19 alinéa 1 LCR)

Comment les vélos d'enfant sont-ils considérés aux yeux de la loi ?

Les draisiennes et les vélos de jeu sont considérés comme des « engins assimilés à des véhicules », au même titre que les trottinettes par exemple. (art. 1 alinéa 10 OCR). Les enfants peuvent donc les utiliser sur les espaces destinés aux piétons (trottoirs), les pistes cyclables et les chaussées des zones de rencontre et des zones 30, avec la prudence requise (art. 50 OCR). 

Comment la loi considère-t-elle les enfants à vélo ?

 Les enfants qui circulent sur la route à vélo doivent respecter les règles de circulation.

Newsletter
Réseaux sociaux
Magazine Touring
Applications
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.