Bolivie

Un tiers de son territoire est occupé par la cordillère des Andes qui s’abaisse progressivement vers l’est.

Bolivie
La Bolivie est un pays de l’Amérique du Sud située au sud-ouest du Brésil.

Aperçu

Généralités

Climat

Tropical à semi-désertique. Selon la région, climat frais et pluvieux ou chaud et sec. Sur les plateaux, la température varie considérablement au cours de la journée. 

Meilleure période: Avril - octobre. Saison des pluies avec des inondations et glissements de terrain de fin octobre à mars.

Devise

Devise nationale : Boliviano - BOB

Sécurité en route

Sécurité et politique

Situation générale
En Bolivie, les voyageurs doivent se montrer très vigilants quant à leur sécurité personnelle.

Vu les tensions sociales et politiques, des grèves, manifestations, troubles et barrages routiers spontanés sont possibles à tout moment sur l’ensemble du territoire. Les risques de violences sont élevés. 

Les barrages routiers et les grèves peuvent causer des perturbations du trafic ainsi que des retards, et peuvent parfois paralyser tout le pays (y inclus l'accès à l'aéroport international de La Paz). Lorsqu'ils se prolongent, ils peuvent aussi entraîner des difficultés d'approvisionnement.

Le risque d'attentats terroristes ne peut pas être exclu en Bolivie non plus.

 

Risques régionaux spécifiques

  • Chaparé: Une prudence particulière est de mise au Chaparé, où la destruction des plantations de coca donne lieu à des affrontements sporadiques entre forces de l'ordre et population locale.
  • Zones frontalières avec les pays voisins: Divers groupes se livrant à la contrebande et au trafic de drogues sévissent dans les régions frontalières. Ces derniers n’hésitent pas à recourir à la force. Faites preuve d’une prudence accrue.


Extrait de : conseils aux voyageurs DFAE

Vaccination & Santé

Infrastructure sanitaire
En dehors des grandes villes, les soins médicaux ne sont pas toujours assurés. Les hôpitaux exigent en principe une garantie financière avant de traiter les patients (preuve de couverture maladie, carte de crédit ou paiement d’avance).


Vaccins

  • Il est recommandé de se vacciner contre :  diphtérie, fièvre jaune, hépatite A, poliomyélite, rougeole et tétanos. Il est obligatoire à tous les passagers de plus de 9 mois séjournant dans les départements de Beni, Cochacomba, Cuquisaca, La Paz, Pando, Santa Cruz et Tarija de se vacciner contre la fièvre jaune. Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire pour les voyageurs séjournant dans cette destination provenant dans les 6 jours d’une zone d’endémie (ayant séjourné). 
  • Dans certains cas, il est également recommandé de se vacciner contre : fièvre typhoïde, hépatite B et rage.


Situation sanitaire
Prévoyez un traitement antipaludéen et protégez-vous contre les piqûres de moustiques. Le risque de paludisme est présent dans tout le pays à moins de 2'500 m d’altitude et, plus particulièrement, dans les régions de Beni, Pando et Santa Cruz. Un risque de dengue existe également. Des précautions contre le mal des montagnes sur les hauts plateaux (comme à La Paz) sont vivement recommandées, surtout pour les personnes souffrant d'une maladie cardiaque. Respectez les consignes d'hygiène personnelle et alimentaire. Evitez de boire l'eau du robinet.

Criminalité

Situation générale
La criminalité progresse, elle s’accompagne de plus en plus souvent de violences et vise également les voyageurs: vols à la tire, à l'arraché et à l'astuce, vols à main armée. Des délits sexuels et autres actes de violence (entraînant parfois la mort) ont également été signalés. 
Des enlèvements contre rançon se passent aussi. Ils peuvent durer quelques heures, voire quelques jours. Les victimes sont contraintes d’effectuer des retraits bancaires par carte de crédit ou de faire procéder à des virements depuis leur pays d’origine. Des vols, des agressions et des enlèvements risquent notamment de se produire dans les minibus et les taxis non officiels.
Les risques sont particulièrement élevés à La Paz (notamment dans la gare routière et aux alentours), à El Alto, à Copacabana et à Santa Cruz, ainsi que dans les régions reculées (p. ex. dans la Vallée des Yungas entre La Paz et Coroico, sur le circuit conduisant à Rurrenabaque, dans la zone amazonienne du Chaparé et dans la province d'Ayopaya).


Mesures de précaution spécifiques à la destination

  • D'une manière générale, il est déconseillé aux femmes de voyager ou de partir seules en excursion ou en promenade
  • Ne partagez jamais un taxi avec un inconnu
  • N’utilisez pas les minibus mais privilégiez les compagnies de bus de ligne régulières
  • Il arrive que des voleurs portent des uniformes de policiers et se fassent passer pour des enquêteurs anti-drogue. Lors des contrôles d’identité effectués par la police, il est donc recommandé d’adopter le comportement suivant: présentez votre passeport ou une copie, mais refusez de monter avec les policiers dans un véhicule ordinaire. Exigez que ça soit une voiture de police et n’hésitez pas à appeler le numéro d’urgence de la police en cas de problèmes.


Une certaine insécurité juridique règne.

Pour les voyageurs qui se déplacent en voiture, les accidents entraînant des dommages corporels pourraient se révéler être une source d’ennuis.

Dans les centres touristiques d'une certaine importance, les autorités boliviennes ont mis sur place des postes de police pour touristes (assistance en cas de perte du passeport, de vol, d'agression, etc.). Ce réseau de postes de police est en phase de développement.

Extrait de : conseils aux voyageurs DFAE

Autres conseils utiles pour vos voyages

Risques naturels

Le pays se partage en plusieurs zones où règnent des conditions géologiques et climatiques parfois extrêmes (haute montagne, forêt amazonienne, désert salé, etc.).

Vous avez donc tout intérêt à vous faire accompagner d'un guide connaisseur des lieux dans vos randonnées et vos tours en montagne, ou pour la traversée du lac salé.

Dans les Andes, les symptômes du mal des montagnes ne devraient pas être sous-estimés.

Extrait de : conseils aux voyageurs DFAE

Préparatifs et formalités

Formalités d'entrée

Les informations suivantes sont destinées à des citoyens suisses résidant en Suisse.

  • Un passeport suisse valable est nécessaire pour se rendre dans cette destination.
  • Un visa n’est pas nécessaire pour les séjours touristiques jusqu’à 90 jours.

Il est nécessaire de présenter votre billet de retour ou de continuation de voyage, des papiers en règle pour la suite du voyage ainsi qu’une preuve de fonds suffisants pour votre séjour. Faute de quoi l’entrée dans le pays peut vous être refusée.

Une taxe d’aéroport est perçue à l’aéroport de départ de Bolivie : BOB 14.- pour les vols internes, USD 24.-  pour les vols internationaux. Les vols pour la ville de Ilo au Pérou sont considérés comme vols internes.

Aucune taxe n’est perçue pour les voyageurs transitant par la Bolivie et les enfants de moins de 2 ans.


Mineurs
S’ils voyagent seuls ou avec un seul parent, les enfants mineurs (y inclus les double-nationaux) nécessitent une autorisation de sortie/de voyage (« Autorización de viaje ») des autorités boliviennes de migration afin de sortir du pays. Renseignez-vous préalablement auprès du Consulat général de Bolivie à Genève ou auprès du bureau bolivien de migration.

Extrait de : conseils aux voyageurs DFAE

Assurances

Permis de conduire et location de voiture
Le permis de conduire international est obligatoire. Il n’est valable que s’il est accompagné de votre permis de conduire national et s’obtient auprès des points de contact de notre club ou au Bureau cantonal des automobiles de votre canton de domicile.

L’âge minimum pour louer une voiture varie de 21 à 25 ans selon la compagnie de location ainsi que le type de véhicule.


Importation temporaire de véhicule privé
Un carnet de passages en douane (CPD) n’est pas nécessaire pour l’importation temporaire de véhicules à moteur ou remorques dans cette destination.

Être mobile sur place

Voiture

Equipement obligatoire

  • Autocollant CH
  • Triangle de panne

Péage et règles de circulation

Règles de circulation

Circulation à droite.

Vitesse

km/hLocalitésHors localités
Auto40*80
Moto40*80

 

* À proximité des écoles : 10 km/h.

En cas d'urgence

Accidents

En cas d'accident ayant fait des blessés, appeler la police et l'ambulance et, pour les détenteurs du Livret ETI, la Centrale d'intervention ETI du TCS à Genève.

 

Numéros d'urgence 
Police110
Pompiers119
Ambulance118 (à La Paz)
Police touristique222 50 16
Centrale d'intervention ETI

+41 58 827 22 20

Notrufnummern
Police110
Ambulance118 (à La Paz)
Pompiers119

Les informations touristiques pour cette destination ont été récoltées avec le plus grand soin et sont régulièrement actualisées. Toutefois, aucune garantie n'est donnée quant au caractère exact et exhaustif de ces données.
À noter que nos informations touristiques s'adressent spécifiquement à des citoyens et résidents suisses et concernent des véhicules immatriculés en Suisse. Leur validité n’est donc pas garantie pour d’autres voyageurs.
Les informations concernant les thèmes suivants ont été mises à disposition par le DFAE (Département fédéral des Affaires étrangères) : sécurité & politique, infrastructure sanitaire, criminalité et risques naturels.

Changer de destination

Conseil aux voyageurs

Le DFAE déconseille partiellement de se rendre dans ce pays.

Plus d’informations

Plus d'informations

Tension du réseau: 110/220 V
Préfixe: +591
Police: 110
Ambulance: 118 (à La Paz)
Pompiers: 119
 

En savoir plus

Partager

Offres du TCS

Réseaux sociaux
Newsletter
Applications
Magazine Touring
 
Itinéraires
Inforoute
Ma section