Carte de membre
TCS Mastercard
Facture

Vous êtes sur les pages de :
Choisir une section
Genève
Appenzell AR
Argovie
Bâle
Berne
Bienne-Seeland
Fribourg
Genève
Glaris
Grisons
Jura - Jura bernois
Neuchâtel
Schaffhouse
Schwytz
Soleure
St-Gall - Appenzell IR
Tessin
Thurgovie
Uri
Valais
Vaud
Waldstätten
Zoug
Zurich
Camping Club
Canoë Club
 

Engagement politique

Voici un bref aperçu des dossiers qui occupent actuellement la commission Mobilité de la section genevoise du TCS. La date correspond à la date de mise à jour de la page.

30 mars 2021
  • Aménagements cyclables : trois recours ont été déposés en 2020 (Deux concernant l’axe Georges-Favon-Terreaux-du Temple et l’autre concernant la rue de la Croix-Rouge). Les échanges sont en cours avec le Canton et la Ville de Genève. Une entrevue a eu lieu notamment avec le Canton pour évoquer les propositions d’itinéraires cyclables alternatifs du TCS. L’Association a réitéré la demande que les aménagements provisoires problématiques soient supprimés jusqu’à ce qu’une meilleure solution soit trouvée. A Bâle, des experts mandatés pour une étude préalable sont arrivés à la même conclusion : l’aménagement d’une voie cyclable au détriment des transports individuels sur les grands axes est contreproductif et déconseillé. A Genève, les nouveaux aménagements n’ont fait l’objet d’aucune consultation préalable ou analyse d’experts.
  • Stationnement : Après la votation sur Clé-de-Rive, la Ville de Genève a manifesté de piétonniser une partie du quartier sans compenser les places supprimées en surface. Cette proposition intervient quelques semaines après l'acceptation de mener une étude visant à supprimer 200 places sur la rue Dancet pour y aménager un parc publique. Nous avons adressé un courrier à la Conseillère administrative Frédérique Perler lui rappelant nos positions par rapport à la politique de stationnement ainsi que d'autres thèmes liés à la mobilité (30km/h généralisé, bruit routier, ceinture urbaine)
  • 30 km/h généralisé en ville de Genève : le TCS Genève endosse sur ce sujet la position du TCS central qui s’oppose à la généralisation du 30 km/h. Elle fait par ailleurs valoir que l’expérience faite sur le boulevard du Pont d’Arve n’est pas concluante durant la journée.
  • Consultation : le TCS Genève a été entendue fin 2020 dans le cadre de l’examen d’un projet de loi libérant des crédits pour la mobilité douce. La section a notamment rappeler sa vision d’une mobilité cohérente et équilibrée, tenant compte de la hiérarchie des réseaux.
  • Loi sur le CO2 en Suisse : le TCS a approuvé la loi au niveau suisse. Le TCS est d’avis que le monde du transport doit participer à l’effort collectif pour faire baisser le CO2 mais demande à la Confédération d’encourager concrètement le consommateur à faire la transition vers une mobilité individuelle durable. Le TCS participe à une étude sur l’impact C02 depuis la production jusqu’au recyclage des voitures au niveau européen. Les voitures entièrement électriques ont une meilleure empreinte carbone après avoir roulé quelques dizaines de milliers de kilomètres (cela varie en fonction du mix énergétique du pays).
  • Suivi des infrastructures : axes de Frontenex, Boulevard des Tranchées.

A votre écoute

Vous souhaitez nous soumettre une problématique, obtenir un conseil ? Vous pouvez transmettre vos demandes  à :

TCS Genève
Guillaume Sauvin

Ingénieur mobilité
Quai Gustave-Ador 2
1207 Genève

Email

Newsletter
Réseaux sociaux
Magazine Touring
Applications
Nouveaux produits & jubilés
 
Merci de patienter un instant
Votre commande est en cours de traitement.