Kenya

Sa côte possède des récifs de corail formant des lagunes peu profondes qui invitent à la baignade et à la plongée.

Kenya
Riche en parcs nationaux et réserves naturelles où la diversité de la faune est sans pareil, le Kenya se situe en Afrique de l’Est et borde l’océan Indien.

Aperçu

Généralités

Climat

Tropical le long de la côte, semi-désertique à l'intérieur.

Meilleures périodes: Janvier - février et juillet - octobre pour visiter les réserves d'animaux.
 

Devise

Devise nationale : Shilling kényan - KES

Sécurité en route

Sécurité et politique

Situation générale
Le 1er septembre 2017, la Cour Suprême du Kenya a annulé le résultat des élections présidentielles du 8 août 2017. Les élections ont eu lieu le 26 octobre 2017 et le 30 octobre la charge du président Kenyatta a été confirmée. Aussi après les élections, les tensions politiques restent élevées. Il faut continuer à s’attendre à des manifestations ainsi qu'à des actes de violence à caractère politique.

Dans quelques régions du pays ainsi que dans les villes, des tensions avec arrière-fonds politiques ou sociaux persistent. Dans des cas isolés, des lieux de culte ont été incendiés et des attentats ont été perpétrés à l’encontre de figures religieuses proéminentes. Des troubles ou violences localement limités sont possibles, particulièrement à la suite d’actes de violence à motif religieux ou perçu comme tel.

Il y a un risque d’attentats terroristes sur l’ensemble du territoire. Le groupe terroriste somalien al-Shabaab a mis à exécution ses menaces suite à l’entrée de troupes kényanes en Somalie et, depuis 2012, a perpétré plusieurs attentats sur le sol kényan. Voir aussi chapitre Risques régionaux spécifiques.

Il est conseillé d’être vigilant, en particulier dans les lieux publics comme les marchés, les gares routières, les églises, dans les environs de représentations diplomatiques ou de bâtiments du gouvernement et dans les endroits fréquentés par les étrangers, tels que des centre commerciaux modernes.

Dans la zone frontalière entre le Kenya et la Somalie le risque d’enlèvement est élevé.

Avant et pendant le voyage, informez-vous dans les médias ou par votre agence de voyage sur le développement de la situation. Évitez les manifestations de tout genre, car des débordements sont possibles. Suivez les recommandations des autorités kényanes et de votre agent de voyage local.


Risques régionaux spécifiques

  • Nairobi : La criminalité est répandue et souvent accompagnée de violences. Depuis 2012, les attentats à Nairobi ont fait de nombreux morts et blessés, notamment l‘attaque terroriste contre un centre commercial en septembre 2013 et celle du marché de Giomba, le 16 mai 2014. Observez les consignes des forces de sécurité kényanes et les recommandations de votre guide touristique ou de l’hôtel, en particulier si vous désirez faire des excursions non-accompagnées hors de l’hôtel. Évitez les manifestations de tout genre et les rassemblements de foule de tout genre. Renoncez à visiter les bidonvilles.
  • Mombasa : des émeutes éclatent régulièrement à Mombasa, surtout après des actes de violence à motivation religieuse ou perçu comme tels, par exemple l’assassinat de personnalités religieuses ou les attaques contre des églises et des mosquées. Les zones les plus concernées sont la vieille ville de Mombasa Island et le quartier de Kisauni. Les tensions sont fortes. Depuis début mai 2014, de nombreux attentats ont été perpétrés à Mombasa, dont les causes n’ont pas été élucidées. En juillet 2014, dans la vieille ville de Mombasa, deux touristes occidentales ont été abattues l’une après l’autre en pleine rue. En novembre 2014, la fermeture de mosquées a provoqué des affrontements violents à Mombasa.
    Il est déconseillé de se rendre à Mombasa Island pour des séjours touristiques et autres voyages à caractère non urgent. Il est par contre possible d’atterrir ou de décoller de l’aéroport international de Mombasa Moi International-Airport, situé sur le continent. La plus grande vigilance est recommandée lors des transferts depuis et vers l’aéroport, ainsi que dans les stations balnéaires de la côte. Observez les consignes des forces de sécurité kényanes et les recommandations de votre guide touristique ou de l’hôtel,en particulier si vous désirez faire des excursions non-accompagnées hors de l’hôtel. Évitez les manifestations de tout genre et les rassemblements de foule de tout genre.
  • Régions du nord et de l’ouest :Si vous voyagez dans le nord et l’ouest du pays, faites vous accompagner d’une personne fiable qui connaît bien les réalités locales.
  • Centre du pays 
    Les incursions d’éleveurs dans les fermes et les réserves privées du comté de Laikipia et des comtés avoisinants se sont multipliées et ont parfois provoqué de violents affrontements ainsi que des dégâts matériels. Si vous voyagez dans le centre du pays, faites-vous accompagner d’une personne fiable qui connaît bien les réalités locales.
  • Région du nord-est et région frontalière avec la Somalie: depuis l’invasion des troupes kényanes en Somalie, des attentats ont eu lieu. Par exemple: le 2 Avril 2015, 140 personnes sont mortes pendant un attentat à l’Université de Garissa. Des mines antipersonnel ont été posées dans la zone frontalière entre le Kenya et la Somalie. Le risque d’agressions est réel et le risque d’enlèvements et de déportation en Somalie de la part de terroristes est très élevé.


Extrait de : conseils aux voyageurs DFAE

Vaccination & Santé

Infrastructure sanitaire
À l'exception des grandes destinations touristiques, ainsi que de Nairobi et de Mombasa, l'accès aux soins médicaux est limité.


Vaccins

  • Il est recommandé de se vacciner contre :  diphtérie, fièvre jaune, hépatite A, poliomyélite, rougeole et tétanos. Il est recommandé à tous les passagers de plus de 9 mois se rendant à l’extérieur des grandes villes du pays de se vacciner contre la fièvre jaune.
  • Dans certains cas, il est également recommandé de se vacciner contre : fièvre typhoïde, hépatite B, maladies à méningocoques et rage.

Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire pour les voyageurs séjournant dans cette destination provenant dans les 6 jours d’une zone d’endémie (ayant séjourné). Cette obligation est levée pour les enfants de moins d’un an.


Situation sanitaire
Prévoyez un traitement antipaludéen et protégez-vous contre les piqûres de moustiques. Les risques de paludisme sont très élevés dans les régions situées à moins de 2'500 m d’altitude. Dans les régions situées à plus de 2'500 m d’altitude et à Nairobi, le risque de paludisme est plus limité. Un risque de dengue existe également. Respectez les consignes d'hygiène personnelle et alimentaire. Evitez de boire l'eau du robinet.

Criminalité

Situation générale
Largement répandue, la criminalité violente constitue le principal danger particulièrement pour les personnes voyageant seules. Sur les routes nationales, les cas d'agressions à main armée sont nombreux, surtout après la tombée de la nuit. Il est arrivé dans des cas isolés que des groupes de touristes en voyage organisé soient également attaqués. Dans les villes, les vols de véhicule sous la menace ou avec recours à la violence ainsi que les vols à main armée sont fréquents, principalement la nuit. Le nombre d'effractions et d'agressions dans les maisons de vacances, notamment celle situées le long de la côte, a considérablement augmenté. Leurs auteurs peuvent recourir à la violence, même si la victime n'oppose aucune résistance.

Des actes de piraterie ont été commis à de multiples reprises dans l'océan Indien y inclus les eaux kényanes.

Extrait de : conseils aux voyageurs DFAE

Autres conseils utiles pour vos voyages

Préparatifs et formalités

Formalités d'entrée

Les informations suivantes sont destinées à des citoyens suisses.

  • Un passeport suisse valable encore au moins 6 mois après la date d’arrivée est nécessaire pour se rendre dans cette destination. L’entrée dans le pays peut être refusée aux voyageurs présentant un passeport endommagé et/ou des documents remplaçant celui-ci.
  • Un visa est également nécessaire. Celui-ci peut être obtenu à l’arrivée pour les séjours jusqu’à 3 mois, pourvu que le passeport contienne au moins une page vide pour l’approbation du visa : USD 50.- (aussi payable en EUR ou GBP). Une extension de séjour est possible pour 3 mois supplémentaires.
    Un visa électronique doit être demandé via le lien suivant : www.ecitizen.go.ke
    Temps de traitement : env. 7 jours.

Depuis janvier 2014, un visa unique et commun peut être obtenu pour les 3 pays d’Afrique de l’Est suivants : Kenya, Rwanda et Ouganda.

Il est nécessaire de présenter votre billet de retour ou de continuation de voyage, des papiers en règle pour la prochaine destination ainsi qu’une preuve de fonds suffisants pour votre séjour (au minimum USD 500.-). Faute de quoi l’entrée dans le pays peut vous être refusée.

Aucune taxe d’aéroport n’est perçue.

Assurances

Permis de conduire et location de voiture
Le permis de conduire suisse est reconnu pendant 90 jours. Il est toutefois vivement recommandé de vous procurer un permis de conduire international avant votre départ. Ce dernier n'est valable que s'il est accompagné de votre permis de conduire national (obtenu depuis au moins 2 ans pour louer une voiture) et s'obtient auprès des points de contact de notre club ou au Bureau cantonal des automobiles de votre canton de domicile.

L’âge minimum pour louer une voiture est de 23 ans.


Importation temporaire de véhicule privé
Un carnet de passages en douane (CPD) est obligatoire pour l’importation temporaire de véhicules à moteur ou remorques dans cette destination.

Péage et règles de circulation

Règles de circulation

Circulation à gauche.

Vitesse

  • Localités : 60 km/h
  • Hors localités : 100 km/h

Alcool

 0‰

Sièges enfants

Aucune réglementation concernant la sécurité des enfants.

En cas d'urgence

Accidents

En cas d'accident ayant fait des blessés, appeler la police et l'ambulance et, pour les détenteurs du Livret ETI, la Centrale d'intervention ETI du TCS à Genève.

Notrufnummern
Police999
Ambulance999
Pompiers999
Pannes020-82 50 67
Centrale d'intervention ETI000 41 58 827 22 20

Les informations touristiques pour cette destination ont été récoltées avec le plus grand soin et sont régulièrement actualisées. Toutefois, aucune garantie n'est donnée quant au caractère exact et exhaustif de ces données.
À noter que nos informations touristiques s'adressent spécifiquement à des citoyens et résidents suisses et concernent des véhicules immatriculés en Suisse. Leur validité n’est donc pas garantie pour d’autres voyageurs.
Les informations concernant les thèmes suivants ont été mises à disposition par le DFAE (Département fédéral des Affaires étrangères) : sécurité & politique, infrastructure sanitaire, criminalité et risques naturels.

Changer de destination

Conseil aux voyageurs

Le DFAE déconseille partiellement de se rendre dans ce pays.

Plus d’informations

Plus d'informations

Tension du réseau: 220/240 V
Préfixe: +254
Police: 999
Ambulance: 999
Pompiers: 999
Pannes: 020-82 50 67
Alcool: 0‰
 

En savoir plus

Partager

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Magazine Touring
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.