Guatemala

Sa richesse culturelle façonnée par les témoignages précolombiens et coloniaux charme les visiteurs.

Guatemala
Le Guatemala, pays d’Amérique centrale, borde la mer des Caraïbes et l’océan Pacifique.

Aperçu

Généralités

Climat

Tropical.

Meilleure période: Novembre - avril. Risque de cyclones entre juillet et novembre.

Devise

Devise nationale : Quetzal - GTQ

Sécurité en route

Sécurité et politique

Situation générale
Au Guatemala, les voyageurs doivent se montrer très vigilants quant à leur sécurité personnelle. Le taux de criminalité violente est très élevé.

Dans tout le pays, les tensions sociales latentes peuvent se déclarer localement sans prévenir au travers de heurts violents.

Les grèves, manifestations et barrages routiers peuvent s'accompagner de violences. Ils peuvent aussi entraîner des perturbations du trafic, des retards ainsi que des difficultés d'approvisionnement. Tenez-vous à l'écart des manifestations quelles qu'elles soient.

Avant le départ et pendant votre voyage, informez-vous auprès de votre agent de voyage et/ou l'Office du tourisme INGUAT / ProAtur pour savoir comment se présente la situation actuelle et si le voyage planifié peut être réalisé.


Risques régionaux spécifiques

  • Ensemble de la zone frontalière entre le Mexique et le Guatemala : il est déconseillé de voyager dans l’ensemble de la zone frontalière avec le Mexique.
  • Guatemala City : des agressions dirigées contre des touristes sont commises dans toute la ville et dans ses environs.
  • Départements de Huehuetenango, San Marcos,Alta Verapaz et Baja Verapaz : dans ces régions, la production et le trafic de drogue augmentent. Une prudence accrue est de mise dans les départements où sont extraites des matières premières, car la probabilité de conflit y est très élevée.
  • Département du Petén : tout le département est classé zone dangereuse. Des agressions violentes dirigées contre des touristes (également des viols) ont été signalées dans le parc national de Tikal et à proximité de Flores (y compris aux alentours du lac). Visitez les sites mayas et les réserves naturelles exclusivement en groupe et faites-vous accompagner par un guide agréé; enfin, si possible, rendez-vous sur place et repartez-en en avion (il existe un bus-navette depuis l'aéroport jusqu'aux ruines). Une police touristique a été mise en place dans le parc de Tikal et un convoi sécurisé a été organisé par la police touristique sur le trajet aller et retour « aéroport international de Florés – Tikal ».
  • Zones frontalières avec le Belize (départements du Petén et d‘Izabal): des différends sur les frontières opposent de longue date le Belize et le Guatemala. Dans les zones limitrophes, des tensions et des fusillades sont susceptibles d’éclater localement et peuvent affecter la population civile. Informez-vous sur les conditions de sécurité auprès des autorités locales avant de vous rendre dans les zones frontalières avec le Belize.


Axes routiers
Sur les routes ci-après, des attaques ont été signalées à maintes reprises et la plus grande prudence s'y impose :

  • Carretera Panamericana: du lac Atitlán jusqu'à la capitale
  • "Ancienne" route allant de Panajachel, au bord du lac Atitlán à Guatemala City (via Patzún et Patzicia)
  • Carretera del Pacífico: sur toute sa longueur


Extrait de : conseils aux voyageurs DFAE

Vaccination & Santé

Infrastructure sanitaire
Les soins médicaux ne sont garantis entièrement que dans les cliniques privés dans la capitale qui sont très chers.


Vaccins

  • Il est recommandé de se vacciner contre :  diphtérie, hépatite A, poliomyélite, rougeole et tétanos.
  • Dans certains cas, il est également recommandé de se vacciner contre : fièvre typhoïde, hépatite B et rage.


Situation sanitaire
Prévoyez un traitement antipaludéen et protégez-vous contre les piqûres de moustiques. Un risque de paludisme existe dans les régions en dessous de 1'500 m. Un risque de dengue existe également. Respectez les consignes d'hygiène personnelle et alimentaire. Evitez de boire l'eau du robinet.

Criminalité

Situation générale
Au Guatemala, le taux de criminalité est très élevé: des vols à la tire, des enlèvements contre rançon, des viols et autres actes violents sont commis dans tout le pays et peuvent se produire à toute heure de la journée.

Tant les piétons que les automobilistes sont attaqués par des motocyclistes armés.

Lors de courts enlèvements, la victime est forcée à retirer de l’argent liquide avec sa carte de crédit.


Mesures de précaution spécifiques à la destination

  • D'une manière générale, il est déconseillé de voyager seul à travers le pays. Vu l’augmentation du nombre de viols, les femmes sont particulièrement tenues de se conformer à cette recommandation.

  • Des bandes extrêmement bien organisées, qui ne reculent devant rien, opèrent sur nombre de grands axes. A la ville comme à la campagne, les attaques de bus sont fréquentes. Il est déconseillé de se déplacer la nuit et pendant les heures de grande affluence, ainsi que d'emprunter les transports publics.

  • Prenez uniquement les taxis de l’hôtel ou les radios-taxis (Taxi Amarillo) réservés par téléphone. Pour le transfert à l’aéroport, il est préférable d’utiliser les véhicules mis à disposition par l’hôtel.

  • En cas de randonnées, d’excursions et de tours off-road, faites-les exclusivement en groupe et accompagné d'un guide local digne de confiance. Assurez-vous également qu’ils soient bien reconnus par l’office du tourisme INGUAT.

L’insécurité juridique est grande: les infractions et les crimes restant généralement impunis. Gangrenée par la corruption, la police souffre de l’inexpérience de ses effectifs et d’un manque de moyens financiers. Il arrive que des agresseurs portent des uniformes de policier. Le système judiciaire est inefficace et surchargé. Le lynchage a d’ailleurs été pratiqué à plusieurs reprises.


Extrait de : conseils aux voyageurs DFAE

Autres conseils utiles pour vos voyages

Risques naturels

Le Guatemala est situé dans une zone d'activité sismique et compte plusieurs volcans actifs, comme Pacaya, Fuego et Santiaguito. Une grande prudence est de mise lors des excursions sur des volcans et il est indispensable de se faire accompagner d'un guide qui connaît la montagne. Outre les dévastations causées sur la terre ferme, les tremblements de terre et les éruptions volcaniques peuvent aussi provoquer des tsunamis.

Pacific Tsunami Warning Center PTWC

De mai à octobre/novembre, il faut s'attendre à des ouragans et à de fortes pluies. Ces intempéries peuvent provoquer des inondations et des glissements de terrain, et endommager les infrastructures.

Il arrive que certaines localités soient complètement coupées du monde pendant plusieurs jours.

Instituto nacional de sismologia, vucanologia, meteorologia e hidrologio

Coordinadora nacional para la reducción de desastres

World Meteorological Organization (WMO)

Extrait de : conseils aux voyageurs DFAE

Préparatifs et formalités

Formalités d'entrée

Les informations suivantes sont destinées à des citoyens suisses résidant en Suisse.

  • Un passeport suisse valable pour la durée du séjour est nécessaire pour se rendre dans cette destination.
  • Un visa n’est pas nécessaire pour les séjours jusqu’à 90 jours.

Il est nécessaire de présenter votre billet de retour ou de continuation de voyage, faute de quoi l’entrée dans le pays peut vous être refusée.

Une taxe de sécurité d’aéroport est perçue : GTQ 20.- ou USD 3.-. Aucune taxe n’est perçue pour les voyageurs en transit.

Assurances

Permis de conduire et location de voiture
Le permis de conduire suisse est reconnu. Il est toutefois vivement recommandé de vous procurer un permis de conduire international avant votre départ. Ce dernier n'est valable que s'il est accompagné de votre permis de conduire national et s'obtient auprès des points de contact de notre club ou au Bureau cantonal des automobiles de votre canton de domicile.

L’âge minimum pour louer une voiture est de 25 ans. Le chauffeur doit être en possession de son permis de conduire depuis au moins 1 an.


Importation temporaire de véhicule privé
Un carnet de passages en douane (CPD) n’est pas nécessaire pour l’importation temporaire de véhicules à moteur ou remorques dans cette destination.

Être mobile sur place

Voiture

Equipement obligatoire

  • Autocollant CH
  • Triangle de panne

Péage et règles de circulation

Règles de circulation

Circulation à droite.

Vitesse

  • Localités : 60 km/h
  • Hors localités : 80-100 km/h

En cas d'urgence

Accidents

En cas d'accident ayant fait des blessés, appeler la police et l'ambulance et, pour les détenteurs du Livret ETI, la Centrale d'intervention ETI du TCS à Genève.

Notrufnummern
Police120
Ambulance128
Pompiers123

Les informations touristiques pour cette destination ont été récoltées avec le plus grand soin et sont régulièrement actualisées. Toutefois, aucune garantie n'est donnée quant au caractère exact et exhaustif de ces données.
À noter que nos informations touristiques s'adressent spécifiquement à des citoyens et résidents suisses et concernent des véhicules immatriculés en Suisse. Leur validité n’est donc pas garantie pour d’autres voyageurs.
Les informations concernant les thèmes suivants ont été mises à disposition par le DFAE (Département fédéral des Affaires étrangères) : sécurité & politique, infrastructure sanitaire, criminalité et risques naturels.

Changer de destination

Conseil aux voyageurs

Le DFAE déconseille partiellement de se rendre dans ce pays.

Plus d’informations

Plus d'informations

Tension du réseau: 110 V
Préfixe: +502
Police: 120
Ambulance: 128
Pompiers: 123
 

En savoir plus

Partager

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Magazine Touring
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.