30.08.2018

Skywork Airlines reste au sol



30 août 2018

La compagnie aérienne régionale bernoise doit cesser ses activités avec effet immédiat. 11 000 passagers et 120 employés sont touchés par l'échouement. L'aéroport de Berne perd 60 pour cent de ses vols.

Mercredi 29 août 2018, après le dernier atterrissage à Berne-Belp le soir après 22 heures, Skywork Airlines a annoncé qu'elle cessera immédiatement ses activités. Après l'échec des négociations avec un partenaire éventuel, les conditions économiques nécessaires à la poursuite des opérations aériennes n'étaient plus réunies. 

Les aéroports suivants sont concernés par le grounding de Skywork Airlines:

  • Munich
  • Vienne
  • Londres
  • Amsterdam
  • Berlin
  • Palma de Majorque

Ce fut un coup dur pour les 120 employés et les 11 000 passagers - et aussi pour l'aéroport de Berne, qui perd son plus gros client.

L'aéroport de Berne, qui perd 60 pour cent de tous les vols avec Skywork, regrette la suspension des opérations.

Les vols d'été avec Helvetic Airways vers Calvi, Héraklion, Jerez, Olbia, Palma et Rhodes se déroulent comme prévu. Malgré la baisse des revenus due à la perte de Skywork Airlines, l'existence de l'aéroport n'a pas été directement affectée. Les efforts d'acquisition pour attirer de nouvelles compagnies aériennes à Berne seraient intensifiés.

Informations pour les passagers Skywork

  • Pour plus d'informations, la compagnie aérienne n'est pas disponible et renvoie à l'OFAC. Ceci indique sur son site web qu'environ 11'000 passagers sont concernés par la suspension.
  • À partir de jeudi, 7 heures, une ligne directe sera mise à la disposition des passagers concernés au numéro 058 465 95 96.
  • Il est conseillé aux passagers de Skywork de ne pas arriver à l'aéroport mais de contacter le bureau de réservation.
  • Un transfert gratuit à la gare de Berne sera organisé pour les clients arrivant à l'aéroport.
  • Pour les passagers qui ont réservé un vol Skywork dans le cadre d'un voyage à forfait, l'agence de voyage examinera un vol alternatif. Toutefois, si un passager a réservé un vol directement via Internet ou auprès de la compagnie aérienne, cette dernière doit déposer ses créances auprès de l'administrateur judiciaire dans le cadre de la procédure de faillite.
  • Si le billet a été acquis par le biais d’une carte de crédit, le détenteur doit prendre contact avec l’organisme de carte de crédit. Il est possible dans certains cas que le montant des billets soit remboursé. 
  • Si les billets ont été achetés par le biais d’une plateforme internet, il faut se renseigner auprès de la compagnie aérienne. Les plateformes internet agissent en effet uniquement en tant qu’intermédiaires et non en tant que prestataires de voyage. 
  • Si les billets ont été acquis auprès d’une agence de voyage, prendre contact directement avec elle. Celle-ci pourra s’occuper de trouver des alternatives de vol ou rembourser le prix des billets. Si le voyage prévu ne peut pas être assuré, l’agence doit alors rembourser l’intégralité du prix de l’arrangement.

Informations pour les détenteurs du Livret ETI

  • Les personnes qui sont directement impactées par le grounding ou qui ont besoin de conseils peuvent à tout moment appeler la centrale d’intervention ETI au +41 58 827 22 20 

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Magazine Touring
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.