Thaïlande

Le pays au climat tropical, doté de paysages magnifiques et d'une culture riche, est particulièrement varié.

Thaïlande
La Thaïlande, située au centre de l'Asie du Sud-Est, est entouré par le Myanmar, le Laos, le Cambodge et la Malaisie.

Aperçu

Généralités

Climat

Tropical divisé en trois saisons distinctes: Saison "fraîche" de novembre à février, "chaude" de fin mars à fin mai et saison des pluies de mai - juin à octobre - novembre.

Meilleure période: Mi-novembre - mi-mars.

Vous pouvez vous rendre à Bangkok toute l’année car le climat y varie à peine. Attendez-vous à des températures avoisinant les 30°C et à un climat humide quelle que soit la saison. Le reste du pays se visite idéalement entre les mois de novembre et mars, et aux mois de décembre et janvier au nord du pays, pour les nuits agréablement fraîches. Les mois de mai à octobre sont la meilleure période pour visiter la côte est du sud de la Thaïlande.

En revanche il vaut mieux éviter ces mois si on ne voyage pas dans l’est du pays. A éviter également, la canicule estivale aux mois d’avril et mai dans le nord et le nord-est de la Thaïlande. Les choses se compliquent à partir du mois de juin car il fait très chaud pendant la mousson et les rues non goudronnées sont souvent impraticables car inondées.

Devise

Devise nationale : Baht - THB

Sécurité en route

Sécurité et politique

Situation générale
De prime abord, la situation est calme.
Le 22 mai 2014, l'armée a pris le pouvoir lors d’un putsch et s’est arrogé le contrôle du pays. Une nouvelle constitution est en vigueur depuis avril 2017 et des élections parlementaires ont eu lieu le 24 mars 2019. La plupart des restrictions en vigueur depuis le coup d'État ont été levées (notamment l’interdiction de réunion). Tant qu'un nouveau gouvernement n'est pas assermenté, le chef actuel du gouvernement dispose de pouvoirs spéciaux, qui lui permettent de restreindre les droits constitutionnels.

Les forces de sécurité thaïlandaises ont signalé à plusieurs reprises un risque d’attentats et d'actes de sabotage. Le risque existe dans tout le pays. Exemples:

  • Le 2 août 2019, de petites explosions ont fait des blessés dans différents lieux de Bangkok.
  • Le 22 mai 2017, un attentat à la bombe dans un hôpital à Bangkok a fait plus de 20 blessés.
  • Le 11 et le 12 août 2016, des attentats à la bombe ont fait plusieurs morts et blessés dans différentes stations balnéaires.

Faites preuve de prudence.

Tenez-vous au courant dans les médias et par le biais de votre tour-opérateur et suivez les consignes des autorités thaïlandaises. Évitez les manifestations et les grands rassemblements de foule de tout genre.

 

Risques régionaux spécifiques

  • Sud du pays - Provinces de Pattani, de Yala, de Narathiwat et de Songkhla:des tensions politiques latentes et religieuses peuvent éclater soudainement. Des insurgés malais-musulmans armés, perpétuent presque quotidiennement des attentats et d’autres actes de violence contre les infrastructures publiques (militaires, police, lignes ferroviaires, écoles, sites religieux etc.). Des attentats contre des entités commerciales (hôtels, marchés, centres commerciaux, etc.) se produisent aussi et font régulièrement des victimes parmi les civils. Aussi des affrontements armés entre les insurgés et les forces de l’ordre ont lieu. Par exemple, une double explosion devant un magasin à Songkhla en septembre 2018 a causé des dommages matériels considérables. Début avril 2018, quatre attentats à la bombe ont fait plusieurs blessés à Narathiwat et Pattani. En mai 2017, une double explosion devant un centre commercial à Pattani a provoqué plus de cinquante blessés. Début novembre 2016, divers attentats coordonnés à Pattani, Narathiwat e Songkhla ont tué ou blessé plusieurs personnes.
    Il est déconseillé de se rendre dans les provinces de Pattani, Yala, Narathiwat et Songkhla. Dans la province de Satun, une prudence accrue est de mise. Avant le départ et pendant votre voyage, informez-vous dans les médias et auprès des autorités locales pour savoir comment se présente la situation sur place.
  • Toutes les régions frontalières: Des champs de mines subsistent dans toutes les régions frontalières. Ne quittez pas les routes très fréquentées et informez-vous en cas de doute auprès des autorités locales et/ou de la population.
  • Région frontalière avec le Myanmar: des bandes armées sévissent parfois dans les zones rurales. Renseignez-vous auprès des autorités locales sur la situation actuelle et faites-vous accompagner d’un guide local expérimenté pour vos excursions hors des villes.
  • Région frontalière avec le Cambodge: Aux temples de Preah Vihear (dans la province cambodgienne du même nom), de Ta Kwai et de Ta Muen (dans la province thaïlandaise de Surin), se sont produits à plusieurs reprises entre 2008 et 2011 des échanges de tirs et des arrestations. En novembre 2013, la Cour internationale de justice a confirmé que le temple de Preah Vihear appartient au Cambodge. Depuis lors, le conflit frontalier s’est un peu apaisé, mais n’est toujours pas résolu. Des coups de feu ne peuvent toujours pas être exclus. La région située autour du temple de Preah Vihear, côté Thaïlande est une zone militaire interdite, non accessible aux visiteurs. Si vous voyagez dans la zone frontalière, faites preuve de la plus grande prudence et informez-vous sur les conditions de sécurité auprès de votre agence de voyage ou des autorités locales.

Extrait de : conseils aux voyageurs DFAE

 

Vaccination & Santé

Infrastructure sanitaire
Les soins médicaux sont assurés. Les hôpitaux exigent une garantie financière avant de traiter les patients étrangers (preuve d’une assurance maladie, carte de crédit ou paiement d’avance). Dans les régions reculées, il peut arriver que les personnes Rhésus négatif aient des difficultés à obtenir une transfusion sanguine.

Si vous prenez régulièrement des médicaments, emportez-en une quantité suffisante avec vous. N'oubliez toutefois pas que l'importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques est soumise à des prescriptions spéciales dans de nombreux pays

Vaccins

  • Il est recommandé de se vacciner contre : diphtérie, hépatite A, poliomyélite, rougeole et tétanos.
  • Dans certains cas, il est également recommandé de se vacciner contre : encéphalite japon, fièvre typhoïde, hépatite B et rage.

Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire pour les voyageurs séjournant dans cette destination provenant dans les 10 jours d’une zone d’endémie (ayant transité ou séjourné).


Situation sanitaire
Prévoyez un traitement antipaludéen et protégez-vous contre les piqûres de moustiques durant toute l’année dans presque tout le pays, spécialement dans les régions frontalières avec le Myanmar et la Cambodge. Pas de paludisme à  Bangkok, Chiang Mai, Chiang Rai; Koh Phangan, Koh Samui, Pattaya, Phuket. Un risque de dengue existe également. Respectez les consignes d’hygiène personnelle et alimentaire. Evitez de boire l’eau du robinet.

Criminalité

Situation générale
Les délits suivants sont relativement fréquents, surtout dans les villes: vols à l'arraché effectués en moto, vols à la tire et les délits commis à la suite de rencontres de hasard dans des bars. Des délits sexuels et autres actes de violence (entraînant parfois la mort) ont également été signalés. 


Mesures de précaution spécifiques à la destination

  • N'utilisez que les taxis disposant d'une licence d'exploitation (taxis de l'hôtel ou "taxi meter"). Il est arrivé à de multiples reprises que des passagers de taxis non officiels aient été victimes de menaces et de chantage.
  • Sur l’île de Koh Phangan et de Koh Tao, faites preuve d’une grande prudence, en particulier pendant la fête de la pleine lune. Des viols et autres actes de violence (entraînant la mort) ont été signalés à plusieurs reprises. Des boissons contenant de la drogue en sont souvent à l’origine.

  • Il est recommandé aux femmes en règle générale de se montrer très vigilantes quant à leur sécurité personnelle, d'adopter une tenue décente et d'éviter les rues non éclairées et les lieux déserts la nuit tombée.

  • Utilisez si possible des bancomats placés sous surveillance à l'intérieur de banques.
  • Il arrive que des bureaux de visas ou des agences de voyages proposent de s'occuper des formalités de prolongation du visa thaïlandais pour le compte de leurs clients et recourent ce faisant à des pratiques illicites. Dans une telle éventualité, le détenteur du passeport encourt une lourde peine de prison. Il vous est de ce fait recommandé de présenter vous-même la demande de prolongation de visa aux Immigration Offices officiels.
  • Il a été signalé que des touristes ont été accusés à tort par certains loueurs de jet-ski (scooters des mers), voitures ou motos d’avoir endommagé les véhicules. Pour imposer leurs exigences, certains propriétaires n’hésitent pas à faire usage de la violence ou à refuser de remettre le passeport qu’ils avaient demandé en dépôt. Si vous louez un véhicule, faites preuve de la plus grande prudence et ne déposez jamais votre passeport original mais uniquement une photocopie du passeport. Louez des voitures auprès des entreprises internationales connues.


Extrait de : conseils aux voyageurs DFAE

Autres conseils utiles pour vos voyages

Risques naturels

La Thaïlande se situe dans une région sujette à des tremblements de terre et à des séismes sous-marins. Les tsunamis, résultants des tremblements de terre de la région du sud est asiatique, peuvent aussi atteindre la Thaïlande.

De mai à novembre, il faut s'attendre à de fortes pluies dans tout le pays, dans le Sud également durant le restant de l’année. Ces intempéries peuvent provoquer des inondations et des glissements de terrain, et endommager les infrastructures. Le trafic touristique peut également s’en trouver perturbé. Restez en relation avec votre agent de voyage, consultez les prévisions météorologiques et suivez les avertissements et les instructions des autorités locales.

Thailand Flood Map

Extrait de : conseils aux voyageurs DFAE

Préparatifs et formalités

Formalités d'entrée

Les informations suivantes sont destinées à des citoyens suisses résidant en Suisse.

  • Un passeport suisse valable pour la durée du séjour est nécessaire pour se rendre dans cette destination.

  • Un visa n’est pas nécessaire pour les séjours jusqu’à 30 jours.

Il est nécessaire de présenter votre billet de retour ou de continuation de voyage, des papiers en règle pour la prochaine destination ainsi qu’une preuve de fonds suffisants pour votre séjour (au moins THB 10'000.- par personne ou THB 20'000.- par famille). Faute de quoi l’entrée dans le pays peut vous être refusée.

Remarques particulières
Les voyageurs qui ne logent pas à l’hôtel doivent s’annoncer au bureau d'immigration local dans les 24 heures. Assurez-vous que votre hôte s’occupe des formalités requises.

Portez toujours votre passeport sur vous afin de pouvoir prouver votre identité lors de contrôles de personnes.

Maya Bay reste fermée jusqu'en 2021
La plage touristique de Maya Bay, appartenant à l'île de Ko Phi Phi Leh en Thaïlande, dont la fermeture avait  initialement été prolongée jusqu'à fin octobre 2018, restera fermée jusqu'en 2021. Ceci pour protéger les ressources naturelles de l'île, qui ont été gravement endommagées par le tourisme de masse.

Assurances

Permis de conduire et location de voiture
Le permis de conduire international est obligatoire. Il n’est valable que s’il est accompagné de votre permis de conduire national et s’obtient auprès des points de contact de notre club ou au Bureau cantonal des automobiles de votre canton de domicile.

Le permis de conduire international est légalement valable pendant 3 mois. Passé ce délai, il est nécessaire d’obtenir un permis de conduire local.

L’âge minimum pour louer une voiture varie de 21 à 25 ans selon la compagnie de location ainsi que le type de véhicule.


Importation temporaire de véhicule privé
Un carnet de passages en douane (CPD) n’est pas nécessaire pour l’importation temporaire de véhicules à moteur ou remorques dans cette destination.

Péage et règles de circulation

Règles de circulation

Circulation à gauche.

Vitesse

  • Localités : 60 km/h
  • Hors localités : 90 km/h
  • Autoroutes : 90 ou 120 km/h

Alcool

0.5‰

Sièges enfants

Aucune réglementation concernant la sécurité des enfants.

En cas d'urgence

Accidents

En cas d'accident avec dommages matériels, appeler la police.

En cas d'accident ayant fait des blessés, appeler la police et l'ambulance et, pour les détenteurs du Livret ETI, la Centrale d'intervention ETI du TCS à Genève.

Police 

Tourist Police

Numéros d'urgence
Police191
Ambulance191
Pompiers199
Pannes11 93
Centrale d'intervention ETI00 41 58 827 22 20
Police touristique11 55

Les informations touristiques pour cette destination ont été récoltées avec le plus grand soin et sont régulièrement actualisées. Toutefois, aucune garantie n'est donnée quant au caractère exact et exhaustif de ces données.
À noter que nos informations touristiques s'adressent spécifiquement à des citoyens et résidents suisses et concernent des véhicules immatriculés en Suisse. Leur validité n’est donc pas garantie pour d’autres voyageurs.
Les informations concernant les thèmes suivants ont été mises à disposition par le DFAE (Département fédéral des Affaires étrangères) : sécurité & politique, infrastructure sanitaire, criminalité et risques naturels.

Changer de destination

Conseil aux voyageurs

Le DFAE déconseille partiellement de se rendre dans ce pays.

Plus d’informations

Plus d'informations

Tension du réseau: 220 V
Préfixe: +66
Police: 191
Ambulance: 191
Pompiers: 199
Pannes: 11 93
Alcool: 0.5‰
 

En savoir plus

Partager
durckenE-MailFacebookTwitter

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.