Le sentiment de sécurité est plus fort que la crainte du terrorisme

Le souci de la sécurité influence moins les choix touristiques des Suisses.


En 2017, plus de 82% des personnes interrogées indiquaient encore que la crainte du terrorisme était leur principal critère de choix d'une destination touristique. Cette proportion est tombée à 77% en 2018. Le souci de la sécurité influence donc moins les choix touristiques des Suisses, ce qui tendrait à indiquer une détente générale de la situation et, partant, moins de comptes rendus dans les médias sur le terrorisme. Or, l'estimation actuelle du TCS de la menace terroriste arrive à un résultat clair: cette menace est la même en 2018 qu'en 2017. Cela dit, la crainte du terrorisme continue d'influencer les comportements touristiques. Les visites de villes diminuent clairement en 2018 au profit des voyages de découverte. Ce transfert s'explique sans doute par le fait que les zones urbaines sont les principales cibles des terroristes.

Nettement moins de Suissesses et de Suisses se rappellent avoir pris connaissance dans les douze derniers mois d’informations sur des pays qui ont bouleversé leurs prévisions de voyage. Ce qu’ils ont entendu à ce sujet est évalué de manière plus positive qu’en 2017. En tout, l’évaluation est ainsi plutôt équilibrée. Apparemment, en ce qui concerne les voyages, moins d’informations sont de bonnes informations.

Si en 2017 le terrorisme et la guerre restaient dans la mémoire des personnes interrogées, cette année ce sont plutôt des indications de destinations de voyage spécifiques. Ici aussi, une part importante des informations concerne des événements qui ne sont pas uniquement positifs. Par exemple, les tremblements de terre en Italie, les éruptions de volcans ou encore la mort du roi en Thaïlande ont souvent été cités. Cependant, l’évaluation reste globalement positive, comme on le voit ci-dessus. De plus, on ne se focalise pas totalement et unilatéralement sur le terrorisme.

Différents facteurs jouent un rôle essentiel lorsqu’il s’agit de planifier le prochain voyage ou les prochaines vacances. Sur toute la population, la sécurité sur place reste l’aspect le plus important (87 % de très/plutôt important), suivie du carac-tère et de l’hospitalité des habitants et de la possibilité de se détendre. Compa-rativement à la dernière période de sondage, la pondération de chaque facteur reste relativement constante. Pour seulement deux thèmes on constate un chan-gement qui est supérieur à l’erreur d’échantillonnage : Aussi bien le risque de terrorisme que les problèmes de maladie et d’agents pathogènes sont considé-rés comme moins importants par les personnes interrogées. Ces deux aspects se retrouvent dans l’aspect de la sécurité d’un voyage tout comme la baisse de l’importance qui indique un apaisement dans la situation du voyage.

Planification des voyages
Considération des voyageurs lors de la planification (selon l’importance)
SOURCE BAROMÈTRE DU VOYAGE TCS 2018/GFS BERNE
 
Sécurité voyage
Estimation de la sécurité des voyages à l’étranger
SOURCE BAROMÈTRE DU VOYAGE TCS 2018/GFS BERNE

D'autres constatations tirées du baromètre du voyage TCS

Offres du TCS

Réseaux sociaux
Newsletter
Applications
Magazine Touring