Carte de membre
TCS Mastercard
Facture

Vous êtes sur les pages de :
Choisir une section
Genève
Appenzell AR
Argovie
Bâle
Berne
Bienne-Seeland
Fribourg
Genève
Glaris
Grisons
Jura - Jura bernois
Neuchâtel
Schaffhouse
Schwytz
Soleure
St-Gall - Appenzell IR
Tessin
Thurgovie
Uri
Valais
Vaud
Waldstätten
Zoug
Zurich
Camping Club
Canoë Club
 

Consultation du plan d'action stationnement 2025

Le département des infrastructures (DI) du canton de Genève a procédé à une consultation auprès des associations liées à la mobilité concernant le plan d’action stationnement 2025. Vous pouvez lire sur cette page les 9 remarques et propositions transmises par la section genevoise du TCS.

Un sondage représentatif effectué en mai 2021 confirme que les membres genevois du TCS utilisent différents modes de transports en fonction du moment et des besoins. Nous avons notamment relevé que si neuf membres sur dix disposent d’une voiture, ils ne sont que 35% à s’en servir pour se rendre au travail. Plus des deux tiers l’utilisent toutefois pour la mobilité de loisirs (68%) et d’achat (71%). En outre, 57% déclarent utiliser un vélo ou un vélo électrique régulièrement. 30% disposent d’une moto ou d’un scooter. La question du stationnement est donc au cœur de leur préoccupation, à la fois en tant que résident et visiteur.

Anticipation des besoins
Notre éclairage ne se contente pas de répondre aux besoins actuels identifiés de nos membres, mais aussi d’anticiper les besoins de futurs, dans un environnement qui verra la frontière entre transport individuel et transport collectif s’amenuiser avec l’essor de l’économie de partage (aujourd’hui encore très peu représentative en part modale) et des évolutions technologiques modifiant la perception et l’impact du transport individuel (décarbonation, connectivité, automatisation). La différence entre vélo électrique rapide et un scooter électrique deviendra à moyen terme difficile à établir, en particulier sur le plan de la politique du stationnement.

9 remarques et propositions de la section genevoise du TCS

  • Adapter l’offre de stationnement privé aux nouveaux enjeux de la mobilité 

Le règlement relatif aux places de stationnement sur fonds privés (RPSFP L 5 05.10) détermine actuellement des ratios de stationnement correspondant au nombre de places de stationnement qu’il convient de prévoir (en surface, en élévation ou en sous-sol) d'après les caractéristiques des constructions envisagées.

Accompagner l'évolution des besoins des habitants
De manière générale, le TCS Genève estime que pour les nouveaux projets de construction le ratio minimum de place de parking par appartement doit être rehaussé, afin de répondre à l’évolution des besoins de ses occupants. De récents projets sous-dimensionnés provoquent désormais des problèmes de parking sauvage environnants, à mesure que les familles se sont agrandies. Une observation montre que 90% des foyers sans voitures sont des foyers à une, voire deux personnes, mais que ceux-ci acquièrent majoritairement une voiture lorsqu’un enfant arrive.

L'accès aux bornes de recharge un enjeu majeur
En outre, selon le TCS Genève, ce règlement est un point d’entrée clé pour accompagner la transition énergétique en cours. Selon l’Office fédéral de la Statistique (OFS), le canton de Genève est celui qui compte la plus grande proportion de ménages de locataires, soit 78%, contre 60% de moyenne en Suisse. En parallèle, l'essor des véhicules électriques connaît à Genève une progression régulière, avec une multiplication par dix en dix ans.Actuellement, toutes catégories confondues, environ 1500 véhicules électriques sont immatriculés à Genève. En 2020, la part de voitures de tourisme électriques à batterie électrique (BEV) sur le total des nouvelles immatriculations était de 7.5%.
L’accès aux bornes de recharges est donc un enjeu majeur sur notre territoire. Pour le TCS, il est urgent d’agir tant dans l’espace public que privé. La mise en place et le développement d’un réseau de recharge intelligent et tourné vers l’avenir doivent être soutenus financièrement à tous les niveaux politiques (communes et canton).

  • Accompagner les nouvelles formes de mobilité

Le TCS Genève propose plusieurs pistes de mesures pour accompagner harmonieusement l’émergence de nouvelles formes de mobilité en offrant les solutions de stationnement dont elles auront besoin.

  1. Mener une étude appliquée de définition des besoins qui soit ensuite partagée publiquement.
  2. Adopter une réflexion sur les emplacements dévolus à l’autopartage sous toutes ses formes, en anticipant les besoins d’avenir (recharge et navettes automatisées).
  3. L’évolution technologique des deux-roues motorisés (décarbonation) en étudiant les possibilités d’adopter un traitement égal entre vélo, vélo électrique et deux-roues motorisés.
  4. Évaluer l’impact d’une augmentation du nombre de vélo-cargos (privés ou en libre partage).
  • S’appuyer sur l’offre privée pour équilibrer l’offre globale

Pour le TCS Genève, il est primordial de chercher les moyens d’utiliser le parc existant de manière plus efficiente. Des projets pilotes sont en cours (accès connecté à des parkings privés). Les autorités sont invitées à jouer un rôle de facilitateur et de soutien à des projets concrets qui pourraient à terme permettre aux visiteurs d’accéder à des parkings sous-exploités ou à des résidents de pouvoir bénéficier dans des quartiers existants de la logique de parkings mutualisés qui sont actuellement développés dans les nouveaux quartiers.

  • Agir sur l’offre des macarons de stationnement

S’agissant du macaron donnant droit au stationnement pour les résidents ne disposant pas d’une possibilité de parking sur fonds privé, le TCS Genève est opposé à toute augmentation du prix et à toute réduction de l’offre.
Le régime actuel des deux macarons par entreprise doit être préservé.

  • Adapter l’offre P+R

Le TCS Genève est favorable au développement de la logique des P+R+S (services). Leur fonctionnement est en effet souvent dépendant de l’offre en transports publics à la cadence et aux destinations de desserte intéressante, les zones industrielles étant parfois délaissées au profit de lignes en direction du centre-ville uniquement. Une analyse de l’état actuel de leur utilisation sur l’ensemble du territoire, y compris Grand Genève, serait utile pour identifier les succès et les écueils, de même qu’une étude des besoins.

  • Agir sur le stationnement vélos

Comme relevé plus haut, le TCS Genève considère qu’un travail de fonds réalisé sur le secteur privé permettrait de libérer des places existantes en surface, pour les vélos, vélos électriques, comme pour les deux-roues motorisés.

  • Agir sur le stationnement des deux-roues motorisés (2RM)

Le TCS Genève est opposé à la campagne de répression, par les agents de la Fondation des parkings, des deux-roues motorisés correctement stationnés sur les trottoirs larges qui ne gênent pas les piétons. Nous nous référons à la pétition que nous avons déposée avec plus de 6'000 signatures.

  • Agir sur le stationnement des personnes à mobilit réduite (PMR)

Le TCS Genève est favorable à ce qu’une stratégie globale d’accès au stationnement des personnes à mobilité réduite soit menée, qui ne comprend pas seulement les places dédiées, mais l’accès facilité aux autres types de stationnements (en ouvrage, sur fonds privés, etc.).

  • Communiquer sur la politique de stationnement cantonale

Le TCS Genève a régulièrement soulevé un manque de communication sur les alternatives offertes aux habitants des quartiers qui voient des places de stationnement sur le domaine public supprimé. En sus d’actions ciblées ponctuelles, nous soutenons le projet d’établir une stratégie de communication.

TCS Section Genève
Quai Gustave-Ador 2
1207 Genève
Partager
durckenE-MailFacebookTwitter

Ouvrons la voie sur les mobilités de demain

Ouvrons la voie vers les mobilités de demain

Les acteurs de la mobilité se retrouvent sur le plateau de Radio Lac dans l'émission Carrefours tous les mardis de 14h à 15h. Cliquez et découvrez leurs interventions.

  • Les communes et le canton de Genève
  • Personnalités politiques
  • Associations
  • Bureaux d'études
  • Aventuriers
  • Transports publics

Les avantages d'être membre du TCS

Les avantages d'être membre du TCS
  • Savez-vous que le TCS vient également dépanner les vélos classiques et électriques ?
  • Vous faites partie d'une association qui s'engage pour la complémentarité des modes de transports
  • Le TCS propose des cours à la pointe des connaissances à des tarifs spéciaux pour ses membres. Savez-vous que le TCS à la plus grande école de drones de Suisse ?
  • Savez-vous que la protection de la mobilité TCS vous assiste lorsque la poursuite du voyage avec les transports publics n’est plus possible le jour même ?

Les activités du TCS à Genève

Le TCS s'implique

Newsletter
Réseaux sociaux
FacebookInstagramTwitterLinkedInYouTube
Magazine Touring
Magazine Touring
Applications
Nouveaux produits & jubilés
50 Jahre Rechtsshutz
60 Jahre ETI Schutzbrief
Mitgliedschaft Familien
 
Merci de patienter un instant
Votre commande est en cours de traitement.