Vous êtes sur les pages de :
Choisir une section
Genève
Appenzell AR
Argovie
Bâle
Berne
Bienne-Seeland
Fribourg
Genève
Glaris
Grisons
Jura - Jura bernois
Jura neuchâtelois
Neuchâtel
Schaffhouse
Schwytz
Soleure
St-Gall - Appenzell IR
Tessin
Thurgovie
Uri
Valais
Vaud
Waldstätten
Zoug
Zurich
Camping Club
Canoë Club
 

Les deux-roues motorisés évoluent

Une fiche technique sur la baisse des émissions et le bruit de nos futurs deux-roues.

L'avantage deux-roues

«Du point de vue environnemental, ils peuvent être une alternative à la voiture quand on sait que 80% des automobilistes roulent seuls au volant, et qu’un deux-roues émet moins de CO2 et est 3 à 4 moins vorace en place. De plus, le marché évolue dans le bon sens: les fabricants de motos et de scooters sortent à leur tour des alternatives peu polluantes: vélo électrique, scooter hybride, scooter électrique en passant par la moto rechargeable sur secteur.»*

Les scooters électriques commencent à apparaître dans les vitrines. Malgré leur prix, ils sont intéressants en ville et… totalement silencieux.

*Citation de l’organisme français ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie)

L’arrivée des normes anti-pollution et anti-bruit dites Euro 4

Il n’est plus possible de considérer les deux-roues motorisés comme un épiphénomène de la circulation. Leur nombre, leur variété a énormément augmenté. Les progrès accomplis par les constructeurs sont désormais encadrés par une législation de plus en plus contraignante, à l’image de ce qui s’est passé pour l’automobile. Deux éléments principaux retiennent l’attention: la baisse des émissions et le bruit.

Contre le bruit

Une nouvelle directive entre en vigueur cette année: elle interdit, pour les voitures sportives, la possibilité d’ouvrir un clapet dans le système d’échappement afin de produire une sonorité plus importante. Certes, pour le conducteur cela peut être grisant, mais pas pour le voisinage. Pour les motos, les discussions portent sur les pots d’échappement vendus comme accessoires, autorisés par l’Europe, et qui comportent tous des pièces amovibles, qui permettent d’augmenter le niveau sonore. L’étau se resserre, la lutte contre le bruit passe aussi par un abaissement du nombre de décibels pour ces véhicules. Un niveau supérieur est admis pour les motos, car, dépourvu de carrosserie, leur moteur n’est pas abrité. Toutefois, il reste des progrès à accomplir, notamment lorsqu’elles sont en forte accélération.

Limites fixées par l’Europe et suivies par la Suisse pour Euro 4, dès l’an prochain:

  • Motocycle de moins de 80 cm3: 75 dB
  • Motocycle de plus de 80 cm3 et jusqu’à 175 cm3: 77 dB
  • Motocycle de plus de 175 cm3: 80 dB

La norme comprend d'autres obligations: un système d’antiblocage des roues (ABS), qui ne concerne pas les machines d’enduro ou de trial.
L’éclairage doit s’allumer automatiquement au démarrage, avec la possibilité d’un retard pour ne pas entraver le lancement du moteur. Il peut être remplacé par des feux de jour.

Généralisation de la prise ODB, qui permet de brancher directement un ordinateur de contrôle.

La baisse des émissions

  • La norme Euro 3 actuelle autorise 2000 mg/km, l’Euro 4 1140 mg/km, c’est un progrès très notable.
  • La norme Euro 5, pour 2020, abaisse ces seuils.
  • A 1000 mg/km pour le CO, à 100 pour les hydrocarbures, à 60 ou 90 mg/km pour les NOx.
  • Motocycles vitesse max est inférieure à 130 km/h -Euro 4
CO THC NOx

Monoxyde de carbone

Masse totale hydrocarbures

Masse oxyde d'azote

1140 mg/km

380 mg/km

70 mg/km

CO

Monoxyde de carbone

THC

Masse totale hydrocarbures

NOx

Masse oxyde d'azote

CO

1140 mg/km

THC

380 mg/km

NOx

70 mg/km

Motocycles vitesse max supérieure à 130 km/h -Euro 4

CO THC NOx

1140 mg/km

170 mg/km

90 mg/km

CO

1140 mg/km

THC

170 mg/km

NOx

90 mg/km

Conclusion

De nombreux modèles vont disparaître des catalogues, car il serait trop onéreux pour les constructeurs de les adapter aux nouvelles normes. Les prix vont forcément s’inscrire à la hausse, comme cela a été le cas pour les voitures. Les normes font progresser l’implémentation des équipements plus coûteux pour améliorer l’environnement.

Conseil

Rappelons qu’à l’instar des voitures, une moto subit un contrôle technique obligatoire après 4 ans, puis après 3 ans. Ensuite, tous les 2 ans.

Le Centre technique du TCS est équipé pour effectuer un examen complet de votre moto ou de votre scooter.

TCS Section Genève
Quai Gustave-Ador 2
1207 Genève
Téléphone +41 22 735 46 53
Du lundi au vendredi
8h00 à 12h30, 13h30 à 17h00
Partager
Newsletter
Réseaux sociaux
Magazine Touring
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.