Carte de membre
TCS Mastercard
Facture

Vous êtes sur les pages de :
Choisir une section
Genève
Appenzell AR
Argovie
Bâle
Berne
Bienne-Seeland
Fribourg
Genève
Glaris
Grisons
Jura - Jura bernois
Neuchâtel
Schaffhouse
Schwytz
Soleure
St-Gall - Appenzell IR
Tessin
Thurgovie
Uri
Valais
Vaud
Waldstätten
Zoug
Zurich
Camping Club
Canoë Club
 

L'histoire du TCS Section Genève

La Section genevoise du TCS a été créée le 4 juin 1917. Forte de 31 membres, elle avait pour objectif principal de défendre les intérêts de ses sociétaires et de leur offrir des services spécifiques, correspondant à leurs besoins.

Histoire du TCS Genève

Le Touring Club Suisse (TCS) a été créé par 205 passionnés de la petite reine en 1896. La première section automobile du TCS prit le nom d'Auto-Touring-Club-Suisse (ATCS) en 1911. 

D'autres sections régionales virent le jour au Tessin (1914), dans le Jura Bernois (1916), en Valais, à Genève (1917). L'association centrale et les sections travaillent de concert, l'une sur le plan national en assumant des tâches d'intérêt général, les autres sur le plan régional en regard d'intérêts plus spécifiques.

Création du TCS Section Genève

La Section genevoise du TCS a été créée le 4 juin 1917. Forte de 31 membres, elle avait pour objectif principal de défendre les intérêts de ses sociétaires et de leur offrir des services spécifiques, correspondant à leurs besoins. La Section genevoise et l'administration centrale ont toujours entretenu des relations privilégiées, ne serait-ce qu'en raison du fait que le TCS a vu le jour à Genève. Dès sa création, la Section voit le nombre de ses membres constamment augmenter: en 1970, elle compte 55 299 membres.

Le TCS central ainsi que la Section genevoise du TCS ont créé un "tourisme régional à volonté culturelle" (TRC). Ils ont également favorisé la renaissance du cyclotourisme ainsi que du " camping et caravaning ".

Une participation active à la vie de la Cité

Dès sa création, le TCS s'est distingué en tant que partenaire de l'État de Genève dans le domaine de la politique des transports et de la circulation. Jusqu'à 1960, l'autorité cantonale intervenait peu dans ces questions. Le TCS - selon une subsidiarité spontanée - assumait alors un rôle premier, traitant pratiquement tous les sujets, dans un esprit de service public. 

La Section genevoise, quant à elle, a largement contribué, sur le plan juridique notamment, à des modifications de la législation : création des stops, ce qui a permis le renversement du fardeau de la preuve par l'introduction de la responsabilité causale ; balisage des routes par le marquage de lignes pleines ou hachurées, première expérience suisse introduite sur le tron¡on genevois de la route Genève-Lausanne et réalisée aux frais de la Section !

La Section a toujours activement activement collaboré avec les institutions officielles en charge de la mobilité à Genève. Parallèlement, elle s'est largement dépensée pour l'éducation routière de la jeunesse dans les écoles et par l'organisation de cours de conduite et de perfectionnement. Elle a fait notamment installer une piste d'exercice, le "Plantin", et a ouvert un Centre technique à Meyrin.

Newsletter
Réseaux sociaux
FacebookInstagramTwitterLinkedInYouTube
Magazine Touring
Magazine Touring
Applications
Nouveaux produits & jubilés
50 Jahre Rechtsshutz
60 Jahre ETI Schutzbrief
Mitgliedschaft Familien
 
Merci de patienter un instant
Votre commande est en cours de traitement.