Assistant de bifurcation

Ces aides à la conduite pour camion peuvent sauver des vies. Un test pratique compare deux dispositifs.


Les assistants de bifurcation vont être règlementés d'ici 2022

Certains camions disposent déjà d’assistants de bifurcation prévenant de l’angle mort mais ce n’est pas encore courant. Une règlementation européenne exigeant l’obligation de tels dispositifs sur les véhicules neufs est en élaboration. Elle ne devrait toutefois pas entrer en vigueur avant 2022. Les assistants de bifurcation dotant actuellement les camions recourent à diverses technologies : capteurs radar, à ultrasons et optiques. Ainsi, la zone visible du chauffeur est prolongée via un système de caméras relié à un écran ou par l’intégration de capteurs d’alerte. Idéalement, un cycliste circulant à la droite d’un camion est repéré de 0 à 30 km/h.

Le test pratique du TCS compare deux assistants de bifurcation

Un premier test a été réalisé avec un Mercedes-Benz Actros doté d’un assistant de bifurcation fonctionnant au moyen de deux capteurs radar installés sur le pare-boue droit de l’essieu arrière. Lorsqu’un vélo se trouve dans l’angle mort, un triangle lumineux clignote sur le montant avant, puis reste allumé en s’accompagnant d’un signal acoustique. Ce dispositif signale de manière fiable la présence d’un vélo sur une piste cyclable. En revanche, la détection est aléatoire si le cycliste est très proche du camion. Un constat attesté par le constructeur. Quelques fausses alarmes ont aussi été déclenchées, notamment par des glissières de sécurité. Moralité, il incombe au chauffeur de connaître le potentiel de l’assistant de bifurcation.

Le TCS a aussi évalué le système Easy Fit de Bosch qui est un dispositif de vision à 360 degrés. Quatre caméras grand angle scrutent le pourtour du véhicule et bannissent ainsi l’angle mort. Le conducteur jouit d’un aperçu général des images sur un écran. Cette installation s’avère précieuse lors des manœuvres. Mais il est difficile d’estimer la distance et la vitesse d’un vélo en mouvement. 

Velofahrer im toten Winkel
L’assistant de bifurcation détecte les vélos, pour autant qu’ils ne soient pas trop proches.
 
Der Radfahrer ist sichtbar
Le système complet de miroirs : le cycliste est clairement visible dans cette position.
 
Der Abbiegeassistent erkennt der Radfahrer.
Un témoin lumineux alerte de la présence d’un cycliste dans l’angle mort du camion.
 

Conclusion

  • Plusieurs assistants de bifurcation sont en dotation sur les nouveaux véhicules ou bien comme systèmes d'équipement à installer successivement. L'offre augmente.
  • Comme d'autres assistants à la conduite, les assistants de bifurcation n'accroissent la sécurité routière que si le conducteur est conscient des possibilités et des limites de son système.
  • Le système doit générer le moins d'erreurs possibles, autrement le conducteur diminue à long terme son attention.
  • Il est possible d'obtenir un avantage maximal en reliant l'assistant à un système de frein d'urgence.
  • Afin de réduire les dangers durablement, il faut que les cyclistes soient aussi conscients du danger. 

Conseil TCS

Grâce aux assistants de changement de direction, l'angle mort est fortement réduit et c’est donc un bon moyen de prévenir des accidents.

Partager
durckenE-MailFacebookTwitter

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.