28.02.2020

Épidémie : le coronavirus continue de se propager


  • Coronavirus - Le TCS suit le développement du coronavirus (COVID-2019) avec beaucoup d'attention. Vous trouverez ici les informations les plus importantes pour les membres du TCS. En savoir plus
28 février 2020

Coronavirus (COVID-2019) : Informations destinées aux membres du TCS

Depuis plusieurs semaines, l’assistance du TCS suit de très près l’évolution du Coronavirus qui a frappé la Chine.

Ce virus est depuis peu repéré dans le Nord de l’Italie où des mesures très localisées ont été prises par le gouvernement de ce pays.
Un premier cas a été également enregistré en Suisse, au Tessin. Depuis lors, d'autres cas ont été confirmés, ce qui porte à 15 le nombre total de personnes infectées.

Pour l’instant, il est difficile de nous joindre par téléphone. Si vous avez des questions en lien avec un voyage réservé à destination de l’Italie, vous pouvez également les formuler à l’adresse suivante : nnltnttcsch 

Cette page sera actualisée régulièrement pour prendre en compte l’évolution de la situation

La maladie pulmonaire causée par un nouveau coronavirus (2019-nCoV) continue de se répandre en Chine. L’urgence sanitaire a été décrétée et Wuhan, comme d'autres villes chinoises, a été mise en quarantaine. Le nombre de personnes touchées est passé à plusieurs milliers, avec des milliers de morts en Chine. 

Le jeudi 30 janvier, l'Organisation mondiale de la santé a déclaré l'épidémie de coronavirus comme une urgence sanitaire internationale. 

Mardi 25 février, le premier cas de coronavirus a été enregistré en Suisse et plus précisément au Tessin. Depuis lors, d'autres cas ont été confirmés, ce qui porte à 15 le nombre total de personnes infectées.

Selon l'Office fédéral de la santé publique OFSP, la Suisse affiche un risque de propagation modéré à élevé. 

Vendredi 28 février, le Conseil fédéral a décidé d'interdire tous les événements majeurs de plus de 1'000 personnes jusqu'au 15 mars, le GIMS est également annulé.

Le coronavirus arrive en Italie

Le coronavirus est arrivé dans le nord de l'Italie où il se propage depuis quelques jours. Plus de 650 personnes sont infectées, avec plusieurs décès à ce jour.

En Lombardie, une dizaine de communes ont été mises en quarantaine. Des mesures ont également été prises en Vénétie : certains grands événements, tels que le carnaval de Venise, ont été partiellement annulés. Dans ces zones, de nombreuses écoles, musées et magasins restent fermés.

Cependant, il n'y a pas pour l’instant de restrictions de voyage pour les personnes souhaitant se rendre de Suisse en Italie. Il est néanmoins fortement recommandé de se renseigner auprès des autorités locales avant de partir.

Le TCS porte assistance et conseils à ses membres

Le TCS a déjà porté assistance à de nombreux membres et reçu plusieurs centaines d’appels téléphoniques depuis le début de la crise. Les membres se trouvant en Asie ou rentrés récemment en Suisse bénéficient d’un conseil médical sur les précautions à adopter.

En contact avec la centrale d’intervention grâce à l’application du TCS
Grâce au module « Travel Safety » intégré à l’application TCS, la centrale du Livret ETI peut coordonner une assistance à distance. Ce module permet de connaître la position géographique du membre et de lui envoyer aide et conseils lors d’événements dangereux. Les personnes se trouvant en Chine, possédant l’application TCS avec une connexion internet sur place, sont encouragées à contacter le TCS afin de recevoir des informations individualisées.

Le TCS est également en contact régulier avec l’Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP) et recommande à ses membres les conseils que cet organisme diffuse sur son site.
Une ligne dédiée aux informations concernant le Coronavirus est à disposition : +41 (0)58 463 00 00

Conseils aux voyageurs

Les voyages non urgents vers la Chine et à Wuhan en particulier sont déconseillés. Les compagnies aériennes du groupe Lufthansa (y compris Swiss) ont suspendu les vols à destination et en provenance de la Chine jusqu'au 28 mars 2020 et n'acceptent pas de réservations avant la fin du mois de février. 

Le Dr. Jean-Claude Ghaleb, chef du service médical du TCS donne les recommandations suivantes aux personnes qui décident néanmoins de se rendre en Chine :

Pendant la période d'incubation, (de 1 à 12 jours), la personne porteuse du virus 2019-nCoV est contagieuse avant les premiers symptômes (fièvre, toux, essoufflement). En cas de symptômes, pour une personne revenant d’une région à risque ou ayant été en contact étroit (15 minutes à moins d’un mètre) d’une personne infectée ou susceptible de l’être, il faut téléphoner au médecin traitant ou à la hotline dédiée au 058 463 00 00, avant de consulter, afin de diminuer le risque de contaminer d’autres personnes en salle d’attente ou dans les transports en commun, par exemple.

En cas de suspicion de portage ou d’infection par le virus, il faut impérativement:

  • rester à distance (> 2 mètres) des autres personnes, 
  • porter un masque simple, 
  • se désinfecter souvent les mains avec une solution ou gel alcoolique, 
  • tousser dans son coude, 
  • utiliser des mouchoirs à usage unique, 
  • à jeter exclusivement dans des conteneurs avec couvercle, 
  • laver ses tissus à 60°


Pour les personnes non infectées, surtout celles fragilisées par l’âge (enfants et personnes âgées), par la maladie ou son traitement (immunodépression), il faut:

  • éviter la promiscuité notamment dans les lieux confinés (transports, salles d’attente, foules, etc.) 
  • éviter tout contact avec des animaux (vivants ou morts) dans les régions à risque
  • le port de masques simples n’est efficace que pour protéger les autres, pour côtoyer des personnes infectées il faut utiliser exclusivement des masques dits « FFP2 »

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.