Carte de membre
TCS Mastercard
Facture

29.05.2020

Pandémie de coronavirus : situation actuelle et restrictions à l’entrée

29 mai 2020

Cette page est actualisée en permanence pendant les jours ouvrables.

Actualité et restrictions de voyage

En raison de la pandémie de coronavirus (COVID-19), qui touche désormais plus de 180 pays dans le monde, et afin de limiter sa propagation, plusieurs États ont annoncé des restrictions d'entrée pour les voyageurs en provenance d'Europe, dont la Suisse. 

Le Conseil fédéral déconseille en tout cas les voyages non urgents à l'étranger. D'autres pays non mentionnés ici ont introduit des restrictions. Veuillez noter que ces restrictions peuvent changer à tout moment. Avant le départ, il est donc recommandé de se renseigner auprès de l'ambassade de votre pays de destination sur les éventuelles restrictions.

 
 

La situation en Suisse

Lors de sa conférence de presse du mercredi 27 mai, le Conseil fédéral a confirmé les changements suivants, qui entreront en vigueur à partir du samedi 6 juin :

  • Les structures tels que les campings, cinémas, piscines, théâtres, zoos, remontées mécaniques peuvent rouvrir.
  • Les manifestations publiques ou privé jusqu’à 300 personnes seront à nouveau permises. Les manifestations de plus de 1 000 personnes restent toutefois interdites jusqu'à fin août.
  • Les distances doivent toutefois être maintenues, le système de traçage des contacts sera utilisé si nécessaire.
  • Les restaurants pourront accueillir plus de 4 personnes par table, la distance de 2m entre les tables reste en vigueur. Pour les tables avec plus de 4 personnes il sera obligatoire de laisser un contact.
  • Le Home Office est encore recommandé.

Un ultérieur assouplissement a également été décidé:

  • Dès le 30 mai, la limite des rassemblements spontanés passe de 5 à 30 personnes.

Toutefois, les règles de distanciation sociale et d'hygiène doivent continuer à être systématiquement respectées. En outre, lorsque les distances ne peuvent être respectées, l'OFSP recommande l'utilisation d'un masque.


Ouverture des frontières
La réouverture des frontières avec France, Allemagne et Autriche est confirmée pour le 15 juin.
Attention ! Bien que l'Italie ait décidé d'ouvrir ses frontières avec la Suisse le 3 juin, celles-ci ne peuvent être franchies qu'en direction de l'Italie : les citoyens suisses risquent de rencontrer de gros problèmes à leur retour, car la rentrée en Suisse pourrait être refusée si aucun certificat médical ne peut être présenté. Au contraire, les citoyens italiens ne pourront pas entrer en Suisse. L'ouverture des frontières de la Suisse avec l'Italie (dans les deux sens) est prévue pour le 6 juillet.


Dans sa conférence de presse du mercredi 13 mai, le Conseil fédéral a annoncé la réouverture des frontières avec Allemagne, Autriche et France à partir du 15 juin. À partir du samedi 16 mai, les contrôles et les restrictions à la frontière avec l'Allemagne et l'Autriche s'assouplissent. Les citoyens ou résidents en Suisse peuvent rejoindre leur partenaire ou leur famille en Autriche et en Allemagne. D'autres raisons valables de franchir la frontière concernent qui a une résidence secondaire, la garde d'un jardin potager ou d'un animal, et la participation à des mariages ou à des funérailles. Pour franchir la frontière, il faut avoir une attestation de déplacement international.


Mardi 25 février, le premier cas de coronavirus a été enregistré en Suisse et plus précisément au Tessin. Depuis lors, d'autres cas ont été confirmés, ce qui porte à 30 828 le nombre total de personnes infectées.

L'Office fédéral de la santé publique OFSP a lancé une campagne de prévention intitulée « Voici comment nous protéger », avec des règles de comportement et d'hygiène à respecter pour éviter la contagion. L'OFSP déconseille en outre l'utilisation de médicaments à base d'ibuprofène pour traiter la fièvre due au coronavirus.

Jeudi 5 mars, le premier décès dû à un coronavirus en Suisse a été enregistré dans le canton de Vaud. D'autres décès ont été enregistrés dans plusieurs autres cantons, ce qui porte le nombre total de victimes à 1 657. 

Italie

Restrictions à l'entrée

Le Gouvernement italien interdit les voyages touristiques dans le pays. Les citoyens suisses ne sont donc pas autorisés à se rendre en Italie, excepté pour des raisons de travail, de nécessité ou de santé.

Les frontières de la Suisse avec l'Italie restent fermées jusqu'au 6 juillet.

Situation actuelle

Le coronavirus se propage depuis plus de deux mois dans toute l'Italie, en particulier dans le nord. Plus de 231 000 personnes sont infectées, avec plus de 33 000 décès à ce jour.

Le gouvernement italien a décidé des différentes étapes de la "Fase 2", qui consiste en un assouplissement progressif des restrictions actuellement en vigueur dans la péninsule :

  • À partir du 18 mai, tous les magasins peuvent rouvrir, dans le respect des règles de distanciation sociale et avec le port de masques. Les bars, les restaurants, les esthéticiennes, les coiffeurs, les musées et les expositions peuvent également rouvrir. Les déplacements dans sa région de résidence sont possibles sans limites (l'attestation de déplacement n'est plus obligatoire) et il est à nouveau possible de rencontrer ses amis.
  • Dès le 3 juin, est prévue la réouverture des frontières. 

Les masques sont obligatoires dans tous les lieux fermés comme les transports publics et les magasins.

Suspension des vols Swiss et des trains CFF pour l'Italie
Mercredi 11 mars, Swiss a décidé de suspendre tous les vols à destination et en provenance de l'Italie jusqu'au 31 mai. Depuis le dimanche 29 mars, les trains CFF ne circulent plus jusqu'en Italie. Les trains EC ne voyagent plus qu'en Suisse et s'arrêtent respectivement à Brig et Chiasso. Ces restrictions sont en vigueur jusqu'à nouvel ordre.

Le vendredi 13 mars, l'aéroport de Milan Linate et le terminal 1 de Milan Malpensa ont été fermés.

Allemagne

Restrictions à l'entrée

Les voyageurs sans motif valable ne sont plus autorisés à entrer en Allemagne. Des contrôles frontaliers temporaires sont donc mis en place aux frontières internes avec l'Autriche, la Suisse, la France, le Luxembourg et le Danemark. Le trafic transfrontalier de marchandises et les frontaliers (avec preuve) peuvent continuer à passer les frontières. Les ressortissants suisses se trouvant dans un pays tiers peuvent rentrer en Suisse en passant par l’Allemagne, à condition qu'il n'existe pas d'autre moyen de transport.

À partir du 15 juin, les citoyens suisses pourront à nouveau se rendre en Allemagne.

Situation actuelle

Le coronavirus se propage. D'après le Robert Koch Institut il y a plus de 180 000 infectés et plus de 8 000 morts.

Chacun est encouragé à réduire au strict nécessaire les contacts avec les personnes en dehors du foyer. En public, les personnes d'un même ménage peuvent se retrouver avec des personnes d'un autre ménage, en respectant toutefois une distance d'au moins 1,5 m. Les violations peuvent être sanctionnées. Les visites dans les hôpitaux et les maisons de retraite sont limitées par les gouvernements des États. Les établissements de restauration sont à nouveau ouverts avec des restrictions : respect des distances, nombre restreint de clients et horaires réduits.  

Le plan de réouverture varie selon les régions.

À partir du 29 avril, le port d'un masque est obligatoire dans tous les magasins et les transports publics en Allemagne.

France

Restrictions à l'entrée

Afin d’endiguer la propagation du nouveau coronavirus (COVID-19), le Gouvernement français interdit les voyages à l'intérieur de la France. Des exceptions sont prévues pour les personnes qui doivent voyager pour les raisons suivantes : raisons professionnelles, nécessité médicale, raisons familiales urgentes ou autre nécessité. Les ressortissants suisses se trouvant dans un pays tiers peuvent rentrer en Suisse en passant par la France.

Une attestation mise à disposition par le gouvernement doit être utilisée pour prouver l'urgence. Ces règlements s'appliquent également à l'entrée et à la sortie.

À partir du 15 juin, les citoyens suisses pourront à nouveau se rendre en France.

Situation actuelle

Depuis le 24 janvier, le coronavirus se propage. On compte déjà plus de 149 000 cas et plus de 28 600 décès.

Le gouvernement a déclaré l'urgence sanitaire, la « phase 3 » est le niveau le plus élevé. Cela permet de mettre en œuvre les mesures nécessaires pour protéger la population.

Les adaptations suivantes sont en vigueur depuis le 11 mai : 

  • Réouverture des magasins.
  • L’attestation de déplacement et de voyage n'est plus obligatoire pour les déplacements dans un rayon de 100 km autour de sa résidence.
  • Le port du masque est obligatoire pour voyager dans les transports publics.
  • Les petits musées et les bibliothèques peuvent également rouvrir. 
  • Les grands musées, théâtres et cinémas restent fermés jusqu'à nouvel ordre.
  • Les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits jusqu'à nouvel ordre.

Autriche

Restrictions à l'entrée

Les liaisons ferroviaires et les vols entre l'Autriche et la Suisse ont été interrompus. Seules les personnes ayant la nationalité autrichienne peuvent entrer et doivent se soumettre à une quarantaine de 14 jours à domicile.

Les Suisses ne peuvent entrer dans le pays que s'ils présentent un certificat médical attestant qu'ils ont été testés négatifs pour le nouveau coronavirus au cours des 4 derniers jours.

Sont exclues de ce règlement les personnes qui peuvent prouver qu'elles doivent voyager :

  • pour des raisons professionnelles
  • pour des raisons qui nécessitent une attention particulière au sein du cercle familial
  • pour des raisons impérieuses de soins aux animaux dans des cas individuels
  • rapatriement
  • transit sans escale

À partir du 15 juin, les citoyens suisses pourront à nouveau se rendre en Autriche.

Situation actuelle

Il y a plus de 16 500 malades et plus de 600 décès. 

Le gouvernement autrichien a annoncé un assouplissement progressif des mesures restrictives à partir du 1er mai :

  • À partir du 1er mai, les gens peuvent se déplacer librement, la distance de sécurité d'un mètre doit continuer à être respectée. Les rassemblements de dix personnes maximum seront à nouveau autorisés.
  • Les magasins ont pu rouvrir au début du mois de mai.
  • À partir du 15 mai, les restaurants peuvent rouvrir, en respectant une distance d'un mètre entre les tables.
  • À partir du 29 mai, les hôtels, les piscines et les bains publics pourront rouvrir.

Pour entrer dans les magasins, comme dans tous les transports publics, il faut porter un masque de protection pour la bouche et le nez. Ceux-ci sont distribués par les magasins.

Chine

En Chine, après deux mois de quarantaine et de mesures restrictives, la situation revient lentement à la normale.

Les Etats Unis sont le nouvel épicentre de la pandémie de coronavirus. En Europe, comme dans le reste du monde, plusieurs pays ont déclaré l'état d'urgence et pris des mesures drastiques pour contenir la propagation de l'infection.

Le TCS reste à vos côtés - même pendant la crise du corona

nouveau coronavirus (2019-nCoV)

Le jeudi 30 janvier, l'Organisation mondiale de la santé a déclaré l'épidémie de coronavirus comme une urgence sanitaire internationale. Le mercredi 11 mars, l'OMS a déclaré le coronavirus une pandémie mondiale.

Partager
durckenE-MailFacebookTwitter

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.