21.03.2018

Des germes dangereux dans l’eau potable ? Voici comment vous protéger contre la légionellose.



21 mars 2018

Augmentation des cas d’occurrence : en 2017, la Confédération a enregistré environ 500 cas de la maladie liés aux légionnelles – 35 pourcents de plus par rapport à 2016.

La légionellose est une pathologie des voies respiratoires causée par des bactéries qui se trouvent de manière naturelle dans l’eau. L’infection est causée par l’inspiration de gouttelettes contaminées. Les mesures à prendre se concentrent sur la circonscription de la prolifération de ces bactéries.

La meilleure mesure préventive pour diminuer l’occurrence de la multiplication des bactéries de la légionellose dans les installations sanitaires consiste en l’assurance du maintien d’une température de 60°C à la sortie du boiler et de 55°C dans le système de canalisations. Vérifiez vous-même sur votre boiler ou sur votre chauffage ou faites une demande dans ce sens auprès de votre concierge ou de votre régie immobilière.

Les robinets et les têtes de douche sont des points à surveiller avec un soin particulier

Les légionnelles sont des bactéries qui se retrouvent à l’état naturel dans la majorité des milieux aquatiques et humides. Elles se multiplient particulièrement bien dans les systèmes de conduites d’eau dans lesquels l’eau n’est pas renouvelée de manière continuelle (eau stagnante) et où l’eau se situe entre 25°C et 45°C. Les points à surveiller en priorité sont : les canalisations d’eau, les robinets et les têtes de douche, les bains à bulles et les installations techniques d’aération (les humidificateurs, entre autres).

Les risques d’une contagion se présentent sous la forme d’une inspiration de toutes petites gouttelettes appelées aérosols. C’est ainsi que les bactéries pénètrent dans les voies respiratoires et qu’elles peuvent causer des inflammations pulmonaires. Les infections sont plus fréquentes et/ou sont plus virulentes pour les personnes qui ont un système immunitaire affaibli. Voilà pourquoi les personnes immunodéprimées qui se trouvent à l’hôpital, dans les maisons de retraite ou de convalescence et les personnes plus âgées sont souvent les premières victimes des légionnelles.

Les symptômes d’une infection due aux légionnelles

Les premiers symptômes d’une légionellose se manifestent entre 2 et 10 jours après l’infection. Ils comprennent : fièvres, toux, douleurs musculaires, céphalées et perte d’appétit. La maladie peut se développer en une infection pulmonaire légère à sévère. Elle peut même résulter en la mort de la personne touchée. 5 à 10 pourcents des personnes infectées décèdent, malgré un traitement aux antibiotiques. Des cas de légionellose sont diagnostiqués dans le monde entier.

Les informations du Professeur dr. med. Aristomenis Exadaktylos, Médecin chef et Chef de clinique du Centre universitaire des urgences de l’Hôpital de l’Ile (Hôpital universitaire de Berne) s’exprime sur le thème de la légionellose :

Monsieur Exadaktylos, l’eau potable contaminée par des légionnelles peut-elle être consommée sans aucune restriction ?

L’infection se produit par l’inspiration de vapeur d’eau. Les bactéries s’attaquent aux alvéoles pulmonaires et provoquent une infection des poumons similaire à une pneumonie. Ceci ne se produit normalement pas dans l’estomac. Les légionnelles ne survivent pas à des températures de l’eau qui dépasseraient 60°C pour une longue durée ou 70°C pour une durée plus restreinte.

Est-ce que dans votre centre des urgences vous avez souvent à combattre des cas de légionellose, et comment les traitez-vous ?

C’est une maladie très rare. Néanmoins, ces dernières années et ces derniers mois il y a une recrudescence des cas d’infections par des légionnelles en Suisse. A l’étranger, ces agents pathogènes sont plus répandus. Une légionellose nécessite un traitement antibiotique car la maladie peut mettre en péril la vie du patient.

Est-ce que les enfants sont plus touchés que les adultes ?

C’est assez intéressant de constater que les enfants ne sont presque jamais touchés.

Quelles circonstances mènent à une véritable situation dangereuse ?

L’agent déclencheur est particulièrement dangereux pour les personnes plus âgées ou des personnes avec un système immunitaire précédemment affaibli. Mais il arrive aussi que, sous certaines circonstances, des personnes saines soient infectées. C’est pourquoi il est important de se rendre chez un médecin si on se sent incommodé pendant une durée prolongée.

La légionellose est-elle transmissible ?

Une transmission de l’homme à l’homme n’a pas été constatée à ce jour.


Ces informations se veulent des indications sommaires et ne doivent pas représenter la seule base pour des décisions liées à votre état de santé. Consultez votre médecin ou votre pharmacien en cas de question médicale. Une recherche sur internet ne remplace pas une consultation par un professionnel.

Pour toute suggestion ou contribution, vous pouvez nous contacter par e-mail : mdtcsch

Cet article a été réalisé en collaboration avec le Professeur Dr. med. Aristomenis Exadaktylos, Médecin chef et Directeur clinique du Centre des urgences de l’Hôpital de l’Ile (Hôpital universitaire de Berne).

Partager

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Magazine Touring
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.