Carte de membre
TCS Mastercard
Facture


5 conseils pour affronter la pluie et le froid à vélo

Equipement, sécurité : notre check-list pratique pour continuer à faire du vélo quotidiennement dans de bonnes conditions
 

… afficher plus
… afficher moins

L’arrivée de l’automne, des températures plus basses ou de l’humidité ne signifient pas forcément que vous devez remiser votre vélo au garage jusqu’au printemps. Au contraire : continuer à aller au travail ou faire vos courses à vélo en cette saison, où l’on passe en général plus de temps à l’intérieur, est une bonne occasion pour s’oxygéner et pratiquer une activité physique. Pensez aux pays nordiques que ni le froid ni l’humidité ne freinent dans leur amour du vélo !

 
 

 Pour une question de confort et de sécurité, un équipement adéquat est toutefois indispensable :

equipement cycliste pluie conseils

Rouler à vélo par temps froid ou pluvieux : équipez-vous !

 Faire du vélo par temps humide ou froid dans de bonnes conditions nécessite un équipement adapté (de préférence des équipements de couleur claire, avec des éléments réfléchissants). Le confort procuré fera que vous ne regretterez pas votre investissement !

  • Une veste imperméable ou une cape de pluie
  • Une housse imperméable pour votre sac à dos
  • Un surpantalon ou une jupe imperméable que vous enfilez sur vos vêtements 
  • Des chaussures adaptées, des couvre-chaussures ou des guêtres
  • Des gants imperméables ou des manchons contre le froid
  • En cas de pluie, un casque à visière car il est important de conserver une bonne visibilité. Si vous supportez les lentilles, elles sont à privilégier les jours de pluie car il n’y a pas de solution miracle en la matière
  • Une housse pour le casque à vélo
  • Éventuellement une tenue de rechange si vous vous rendez au travail

Le froid n’est bien souvent un problème que les 5 premières minutes : ne vous couvrez pas trop non plus, au risque de vite le regretter ! Plutôt qu’un seul vêtement très épais, pensez à la règle des 3 couches (ou technique de l’oignon): un sous-vêtement respirant pour évacuer la transpiration, un pull type polaire pour isoler du froid sans être trop épais, et enfin la veste thermique éventuellement imperméable.

 
 

Réfléchissez de jour, comme de nuit !

Les équipements ci-dessus sont destinés à améliorer votre confort pour rouler à vélo par temps froid ou pluvieux. Pour votre sécurité, il est également essentiel de veiller à votre visibilité :

visibilite pieton cycliste noir obscurite securite

Vous rendre bien visible des autres usagers est en effet très important car cela leur donne plus de temps pour réagir.

made visible velo sichtbarkeit DIY


Pensez visibilité à 360 degrés : équipez votre vélo (sticks réfléchissants, catadioptres, etc…) mais équipez-vous également : privilégiez notamment des vêtements clairs et prévoyez de porter des éléments réfléchissants par exemple sur vos chaussures, votre sac à dos, ou encore sur votre couvre casque imperméable.

Avec la campagne Made Visible®, la Sécurité Routière du TCS a développé pleins de conseils et d’outils pour vous inspirer et pour vous permettre de vous rendre visible sans compromettre votre style.
Retrouvez ici notre sélection Made Visible® d’équipements pour cyclistes.

 
 

Froid, humidité : quel équipement pour votre vélo ?

velo pluie froid equipement conseils

Il est important de prévoir des équipements spécifiques pour rouler par temps froid ou humide :

  • Garde boues : encore mieux s’ils sont équipés de bavettes
  • Une housse pour protéger la selle pendant que le vélo est stationné, un sac plastique peut aussi faire l’affaire 
  • Des pneus en bon état : sans craquelure, ni fissure, avec les motifs bien dessinés 
  • Pour une meilleur adhérence, il est recommandé de rouler avec des pneus légèrement moins gonflés (en diminuant la pression de 1 bar)
  • Des feux (devant lumière blanche, et rouge à l’arrière) en bon état : obligatoires pour rouler la nuit ou par mauvais temps :
Un feu blanc à l’avant et un feu rouge à l’arrière

Visibles à 100 m minimum la nuit par temps clair
Éclairage principal non clignotant.
Les lumières clignotantes supplémentaires sont autorisées, mais doivent être blanches si elles sont tournées vers l’avant et rouges si elles sont tournées vers l’arrière.
L’éclairage du vélo ne doit pas éblouir les autres usagers de la route. Retrouvez ici plus de conseils concernant l’éclairage de votre vélo.

 
 

Entretien de votre vélo : augmentez la fréquence !

Il est conseillé de faire une vérification complète de votre vélo (pneus, transmission, système de freinage, éclairage) en début d’automne (par vos soins ou un professionnel) puis d’augmenter la fréquence d’entretien par mauvais temps (tous les quinze jours minimum pour une utilisation quotidienne), car votre vélo n’apprécie pas ni l’humidité ni le sel de déneigement. L’humidité enlève la graisse et tout comme le sel, elle accélère la corrosion des pièces métalliques.

L’idéal est donc de nettoyer votre vélo fréquemment et de graisser la chaîne plus régulièrement.

Pour un nettoyage complet, commencez par rincer le vélo complètement, puis pulvérisez un produit dégraissant sur la chaîne : essuyez bien avec un chiffon propre. Au besoin, vous pouvez compléter avec un nettoyeur de chaîne. Puis nettoyer le cadre, les roues, les freins, le guidon et la selle ; et enfin lubrifiez la chaîne. Il peut également être nécessaire de lubrifier le cadenas.

entretien velo automne hiver
 
 
 

Adaptez votre conduite : Prudence et anticipation sont de mise

Par temps de pluie les distances de freinage augmentent pour tous les usagers de la route, la visibilité est moins bonne et la chaussée devient glissante. En tant que cycliste, avec le froid et l’humidité votre risque de chute ou d’accident augmentent.

  • Adaptez votre conduite, réduisez votre vitesse
  • Augmentez vos distances avec les autres usagers car les distances de freinage augmentent pour eux aussi
  • Anticipez les virages, les obstacles pour éviter de freiner brusquement : en effet, il vaut mieux actionner les freins plusieurs fois de suite pour ne pas déstabiliser votre vélo. Alors que sur chaussée sèche, la force du freinage doit être dosée comme suit : 70% dans le frein avant / 30% à l'arrière, plus la chaussée est glissante plus il faut augmenter la force dans le frein arrière pour éviter de chuter.
  • Évitez de pédaler ou de freiner dans les virages
  • Soyez particulièrement attentifs aux plaques d’égout, à la peinture au sol, aux rails du tram ou encore aux feuilles sur la chaussée. Si vous ne pouvez pas les éviter, tenez la trajectoire la plus droite possible
  • Évitez les flaques d’eau
  • Évitez de prendre votre vélo quand il neige ou sur verglas
  • Adaptez la hauteur de la selle afin de pouvoir poser les pieds plus facilement sur le sol en cas de besoin

Enfin, ne négligez pas le facteur temps : votre trajet prendra plus de temps que d’ordinaire. En raison de l’équipement qu’il faut mettre / enlever et également en raison de la vitesse plus réduite sur le parcours. Anticiper c’est donc plus de sécurité et de tranquillité ! 

Newsletter
Réseaux sociaux
Magazine Touring
Applications
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.