Carte de membre
TCS Mastercard
Facture


Ensemble attentifs aux enfants

Nos conseils pour une conduite adaptée.

… afficher plus
… afficher moins

Les enfants sont des usagers particulièrement vulnérables dans le trafic : ainsi on dénombre en moyenne 1500 accidents touchant des enfants chaque année en Suisse. Près de la moitié des enfants grièvement ou mortellement blessés se trouvent sur le chemin de l’école au moment de l’accident.

Quiz : testez vos connaissances

Bild


Chacun a à cœur d'éviter un accident, encore plus avec des enfants. Il existe 3 règles simples qui permettent de créer un environnement plus sûr pour eux. Améliorez vos connaissances grâce à notre quiz et gagnez un bon d'achat de CHF 50 dans une station de lavage :

Je joue

Chacun a la possibilité de contribuer à améliorer cette situation et à faire en sorte que les enfants se sentent et soient effectivement plus en sécurité en allant à l’école. D’autant que ce trajet que l’enfant fait quotidiennement est un formidable lieu d’expérience et d’apprentissage pour lui : c’est le point de départ de sa familiarisation avec la mobilité et un moment de socialisation et d’autonomie. En tant qu’usager vous avez la possibilité de contribuer à créer un espace plus sûr pour les enfants, un terrain favorable à leur apprentissage de l’autonomie et de la mobilité.

Sécurité aux abords des écoles : nos 3 conseils clés

Ces messages essentiels s’adressent à tout conducteur de véhicule :

  • Conseil #1 : s'arrêter complètement
  • Conseil #2 : garder ses distances
  • Conseil #3 : être prêt à freiner

Partagez un maximum le clip avec votre entourage, vos connaissances et contribuez ainsi à rendre les abords des écoles plus sûrs :

Trafic : pourquoi les enfants sont-ils particulièrement vulnérables ?

Les enfants sont non seulement le groupe d’usagers présentant le plus haut taux de létalité mais aussi les conséquences d’accidents les plus graves.
Une des premières raisons est la limite de ses capacités cognitives. En effet, si l’ouïe se développe tôt, la perception et la compréhension de bruits complexes est acquise vers 9 ou 10 ans, ainsi que la capacité à localiser correctement un bruit dans un environnement extérieur. Avant 10-11 ans, la vision périphérique de l’enfant n’est pas encore mature et c’est seulement vers cet âge qu’il parvient à évaluer correctement la vitesse d’approche d’un véhicule.
Une autre cause évidente est bien sûr que son corps est moins robuste que celui d’un adulte.
Son comportement plus spontané peut par ailleurs le mettre en danger.
Enfin, dans certains cas l’infrastructure elle-même ne permet pas de garantir la bonne sécurité des enfants.

La bonne nouvelle c’est que chacun peut agir et contribuer à améliorer cette situation ! Pour vous guider, nous avons ainsi identifié 3 messages principaux - des principes simples à retenir – qui permettent de garantir un cadre plus sûr pour le développement de l’enfant.

Conseils vis-à-vis des enfants à pied :

Aller à pied à l'école représente pour un enfant la première étape dans sa découverte de la mobilité : il est ainsi encore peu assuré et expérimenté.

enfant decouverte mobilite chemin ecole autonomie conseils dangers
  • Arrêtez-vous complètement au passage piéton : comme les enfants ne peuvent pas estimer correctement la vitesse, ou bien peuvent mal interpréter un signe de tête par exemple, la consigne leur est donnée d’attendre que les roues des automobilistes soient à l’arrêt complet avant de traverser. Si vous freinez mais continuez de rouler à faible vitesse, cela va les perturber et ils risquent de ne pas savoir comment agir ou de faire une erreur. Pensez-y sachant qu’environ 25% des accidents avec blessés sont liés à la traversée de la route.
  • Ne faites pas de signe de la main aux enfants, même pour leur indiquer de traverser car cela capte leur attention et peut les mettre en danger vis-à-vis d’autres usagers auxquels ils ne prêteraient pas attention.
  • Respectez les consignes du patrouilleur car c’est le référent des enfants. Il règle la circulation et peut tout à fait demander aux enfants de ne pas traverser au passage piéton pour fluidifier le trafic par exemple.
  • Gardez vos distances quand les enfants cheminent sur une route sans trottoir afin que les enfants se sentent plus en sécurité et de prévenir un accident suite à un brusque écart de leur part.
  • Prudence dans les zones 20 et 30 : les enfants ne connaissent pas forcément bien la différence de règles de priorité entre ces deux types de zones, soyez donc prêt.e.s à freiner rapidement .
 
 

Conseils vis-à-vis des enfants à trottinette :

La pratique de la trottinette demande aux enfants la maîtrise de compétences cognitives et motrices plus importantes que la marche à pied. Cela augmente donc la probabilité que ceux-ci aient un comportement à risque ou inadapté : perte d'équilibre, sous-estimation des risques potentiels ou encore surestimation de ses capacités. Il est important de noter que les accidents à trottinette sur le chemin de l’école ont augmenté ces 5 dernières années.

trottinette enfant chemin ecole danger auto moto
  • Gardez vos distances : l’équilibre n’étant souvent encore incertain à cet âge, de brusques écarts ou une chute sont possibles.
  • Soyez prudents et prêts à freiner à tout moment car les enfants peuvent parfois opérer de brusques changements de direction.
 
 

Conseils vis-à-vis des enfants à vélo :

Les enfants aiment faire du vélo mais rouler correctement à bicyclette est encore plus complexe qu'aller à pied ou à trottinette : en effet cela requiert d'une part un certain nombre de compétences et de synchronisation dans la motricité, et d'autre part c'est la phase critique ou les enfants se retrouvent sur la chaussée avec les autres véhicules. Souvent, ils n’ont  pas une conduite très assurée ni très droite ce qui implique une grande vigilance des autres usagers.

enfant velo route securite voitures conseils
  • Soyez particulièrement prudents quand un enfant s’apprête à bifurquer et gardez une distance suffisante pour le laisser manœuvrer en sécurité.
  • Prévoyez suffisamment d’espace quand vous dépassez un enfant qui roule à vélo au cas il ferait un écart brusque ou qu’il vienne à chuter.
  • Restez derrière l’enfant devant vous si vous souhaitez tourner à droite plutôt que de le dépasser avant de tourner. Votre manœuvre de dépassement pourrait lui faire peur et le déstabiliser.
  • Prudence et patience également dans les giratoires : c’est une manœuvre compliquée pour un enfant qui doit apprendre à rouler au milieu de la voie et de la circulation. Ne le dépassez pas et gardez suffisamment de distance.
 
 
Le saviez-vous ?
La première cause d’accident chez les enfants est la limite de leurs capacités cognitives.

(Source Analyse ZWAH). D’où l’importance d’informer et de sensibiliser les autres usagers à ces limites et leurs possibles conséquences.

À quel moment les accidents graves et mortels se produisent-ils ?
  • À 7 ans à pied et ou avec un engin assimilé à un véhicule (ex : trottinette) en traversant la route.
  • À 13 ans à vélo en traversant la route ou en tournant.
  • À 14 ans à cyclomoteur, le plus souvent à cause d’un refus de priorité.
Newsletter
Réseaux sociaux
FacebookInstagramTwitterLinkedInYouTube
Magazine Touring
Magazine Touring
Applications
Nouveaux produits & jubilés
50 ans Protection juridique
60 ans Livret ETI
Sociétariat famille
 
Merci de patienter un instant
Votre commande est en cours de traitement.