Est-il possible de voyager de manière responsable ?

Bien sûr ! Pourquoi pas essayer les micro-aventures ? Et si vous ne voulez pas renoncer aux longs trajets, suivez nos conseils pour un voyage plus durable.


Micro-Aventures : simple, bon marché et local

Tout d’abord, partir est-il vraiment nécessaire? Et si quelques aventures ludiques de proximité faisaient ressortir votre environnement familier sous un tout autre jour? Si vous habitez une grande ville, prenez le bus ou le tram afin de vous rendre dans des quartiers qui vous étaient inconnus jusqu’alors, explorez-les et rentrez chez vous à pied, vous découvrirez ainsi votre lieu de domicile sous un jour nouveau. Prenez sinon un sac de couchage, trouvez un endroit agréable dans la nature et dormez-y à la belle étoile (renseignezvous au préalable auprès de la commune concernée). Si vous avez encore besoin d’idées, vous les trouverez sur le blog d’Alastair Humphreys, l’inventeur du concept de micro-aventure. De nombreuses inspirations se retrouvent également sur Instagram: #microadventures.

Des villes vertes loin du tourisme de masse

Un dépaysement, ou du moins un changement de décor, vous est absolument nécessaire? Soit. Mais évitez alors de vous rendre dans un endroit bondé, où des rues entières sont déjà submergées de logements Airbnb, privant les autochtones d’accès à des loyers abordables. Les alternatives existent. Que diriez-vous de remplacer Venise par Trieste, ou Barcelone par Gérone? Les idées foisonnent sur internet, car de nombreux blogueurs et magazines en ligne se consacrent à la thématique «voyager autrement».

Avez-vous déjà entendu parler du «Prix de la Capitale verte de l’Europe»? Depuis 2009, le titre est décerné chaque année par la Commission européenne à un lieu qui concilie de manière exemplaire la protection de l’environnement et la croissance économique. Pourquoi ne pas s’intéresser aux efforts de ces villes en les visitant? La liste comprend des perles peu connues telles que Nimègue (NL), Ljubljana ou encore Vitoria-Gasteiz (E).

23 villes d’Autriche, d’Allemagne, d’Italie et de Slovénie se sont engagées en faveur du développement durable en montagne et ont uni leurs forces pour former le réseau «Alpine pearls». La Suisse est également représentée par les communes d’Arosa, de Disentis, d’Interlaken et des Diablerets. Ces municipalités offrent notamment la garantie d’être accessibles aisément en transports publics et que les lieux d’intérêt qu’elles abritent puissent être aisément atteints sans voiture.

Hôtels et hébergements respectueux de l'environnement

Une fois le lieu de vacances déterminé et quelques hôtels présélectionnés, la philosophie des exploitants peut aussi constituer un facteur décisif. Se soucient- ils de la consommation d’énergie? La rémunération du personnel estelle mentionnée? Travaillent-ils avec des producteurs et artisans locaux? En Suisse, en Autriche, en Allemagne, en Italie, en Slovénie et en Grèce, 90 entreprises se sont regroupées sous le label «Biohotels». Elles s’engagent dans la gestion durable, les achats régionaux et une gestion respectueuse de l’environnement et des cycles de l’énergie et des déchets. Et si vous vous rendez en Allemagne, tenez compte du sigle Viabono, attribué aux hôtels et pensions – mais aussi aux campings, appartements de vacances et auberges de jeunesse – respectueux de l’environnement, du climat et de la nature.

Train, bus ou covoiturage comme alternatives à l'avion

Le train vous emmène loin en Europe et les compagnies de bus longue distance desservent un réseau de plus en plus étendu.L’application TCS « Simplement mobile » vous donne un aperçu des moyens de transport que vous pouvez utiliser pour rejoindre votre destination, ainsi que la durée de votre voyage. 

Il existe en outre des agences de covoiturage, tel Blablacar, l’un des plus grands prestataires en Europe. Mais le TCS n’est pas en reste et a lancé «ride2go» l’an dernier, en collaboration avec l’ADAC allemand et l’ACA français. Une façon écologique et bon marché de voyager ou d’emmener avec vous, contre paiement, d’autres personnes dans votre voiture, qui ne vous apporte que des avantages.

Éviter les déchets de plastique

Les déchets plastiques constituent un problème écologique mondial que personne ne souhaite accentuer. Il est préférable d’acheter des contenants réutilisables pour le shampooing et le gel douche afin d’éviter de consommer constamment de nouveaux articles de toilette dans des sets de voyage. S’armer de couverts recyclables, d’une boîte à lunch en acier inoxydable, d’un sac en tissu et d’une gourde permet de réduire de nombreux déchets. Et les accros à la caféine se muniront aussi d’un thermos.

Gestes écologiques au quotidien, aussi en vacances

En vacances ou en route, on se comporte souvent différemment qu’au quotidien. Mais les bonnes habitudes ne doivent pas se perdre, surtout en matière de consommation d’électricité et d’eau. Ne vous douchez pas éter-nellement, éteignez les lumières, votre ordinateur ou le téléviseur. Ne mettez pas la climatisation à fond ou arrêtez-la. À l’étranger aussi, restez sur des sentiers ou chemins balisés lors de vos excursions afin de ne mettre en danger ni la faune ni la flore.

Quelques comportements simples contribuent à l’essor de l’économie locale afin que le gâteau du tourisme puisse profiter à tout le monde et non pas à une infime quantité détenant déjà pouvoir et argent:

  • se rendre plutôt dans de petites boutiques locales ou de bucoliques restaurants
  • aussi souvent que possible, goûtez aux spécialités locales au lieu de manger dans des chaînes de restauration
  • achetez des aliments auprès de producteurs locaux (sans emballage en plastique) ou dans des marchés
  • donnez un bon pourboire, car dans la plupart des pays, les guides touristiques, les chauffeurs de bus, les employés des hôtels, etc. sont mal payés

Si une voiture est nécessaire sur votre lieu de villégiature, les services de covoiturage, aujourd’hui très répandus, sont des alternatives aux sociétés internationales de location de voitures et représentent une source supplémentaire de revenus pour les habitants. Roadmap Magazine a dressé une liste de fournisseurs par pays.

Partager
durckenE-MailFacebookTwitter

Services du TCS pour voyager de manière écologique

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.