Carte de membre
TCS Mastercard
Facture

  • Coronavirus - Nous sommes disponibles en continu pour nos membres. Découvrez toutes nos informations autour de la situation actuelle en un clic
  • Coronavirus - Nous sommes disponibles en continu pour nos membres. Découvrez toutes nos informations autour de la situation actuelle en un clic

Randonnées en toute sécurité

Une bonne préparation contribue à ce que vos sorties en pleine nature ne vous laissent que de bons souvenirs. L'équipement ne suffit pas.

La Suisse est un pays idéal pour la randonnée. Elle propose un nombre incalculable d’itinéraires et chaque marcheur peut y trouver son bonheur. Avant d’attacher vos chaussures de marche, il faut commencer par une rigoureuse préparation. Est-ce que l’équipement prévu et la préparation des participants correspondent à la course envisagée ? Comment faut-il se comporter si, en cours de route, surgissent des difficultés avec lesquelles vous n’aviez pas compté ?

Le bureau de prévention des accidents (bpa) recommande de procéder aux vérifications PEEC: planification – évaluation – équipement – contrôle.

Vérifications PEEC

P comme Planification : qu’ai-je l’intention de faire ?

Il faut vérifier l'itinéraire et le temps nécessaire. Des réserves de temps et des itinéraires alternatifs devraient également être prévus. Il est important de choisir un itinéraire qui vous convient : il est donc essentiel de vérifier les exigences et les conditions de l'itinéraire. Et enfin, la météo joue un rôle. Avant la marche, informez vos proches du tour que vous allez faire.

De plus, il est recommandé de s’informer des conditions locales auprès des autochtones, voire de consulter les sites des associations cantonales de randonnée pédestre pour connaître par exemple les chemins fermés suite à des éboulements. Attention ! En début d’été ou après les premiers flocons en fin d’automne, des amas de neige sont souvent source d’accidents. 

E comme Évaluation : est-ce que cette randonnée est adaptée ?

Avant d’entreprendre votre excursion, estimez les capacités des participants et adaptez la planification en conséquence. N’oubliez pas : la condition physique et la coordination diminuent chez les personnes plus âgées. Ceci se manifeste par une fatigue plus rapide, des problèmes d’équilibre et une capacité de réaction amoindrie. Les tours difficiles ne se prêtent pas à la randonnée pour tous. 

Pour entamer une randonnée comportant de fortes dénivellations, il s’agit d’être physiquement en forme et au bénéfice d’une bonne préparation, par exemple en commençant par de petits parcours et en augmentant progressivement les distances. Dans la mesure où une bonne condition physique permet de surmonter les passages difficiles, pratiquer un sport, par exemple le jogging, le fitness, la natation ou le vélo au moins une fois par semaine est également conseillé. A noter que dans un groupe, tous les randonneurs devraient avoir le même niveau de préparation. 

E comme Équipement : ai-je prévu de prendre tout le nécessaire ?

De bonnes chaussures de randonnée munies d’un profil qui empêche de glisser dans les pentes sont un équipement indispensable. Il est également important de bien se protéger du soleil, de la pluie ou du froid. Disposer de boissons et de nourriture en quantité suffisante est évidemment un paramètre à prendre en compte. Et pour ne pas se perdre en montagne, soyez en possession d’une carte de randonnée à jour et/ou d’un appareil muni d’un GPS. Une pharmacie de randonnée pour les urgences et les petites blessures a également sa place dans votre sac à dos. De manière générale, la règle pour l'équipement est simple: le moins possible, mais autant que nécessaire. 

  • une carte de randonnée à jour et/ou un appareil muni d’un GPS
  • Tout commence par de bonnes chaussures de marche ou de montagne déjà formées pour éviter les cloques tout en assurant un bon soutien latéral. Celles-ci possèdent si possible des semelles antiglisse pour faciliter la retenue en descente.
  • Utiles lorsque le sac à dos est lourd ou en cas de problèmes de dos, les bâtons télescopiques. Ils n’assurent toutefois pas un équilibre idéal lors d’une utilisation prolongée.
  • Au chapitre habillement, des vêtements fonctionnels et empilables selon un système de couches sont recommandés, du sous-vêtement jusqu'à la veste coupe-vent. Une veste polaire légère et pliable est indispensable. Pour les longues randonnées, emportez des vêtements de rechange dans un sac imperméable.
  • Pour se protéger du soleil, un couvre-chef, des lunettes et de la crème.
  • Autre accessoire utile en cas de pépin: un téléphone portable avec l’application de la Rega.
  • Être en possession de suffisamment de victuailles et de boissons. En matière de provisions, l’essentiel est de bannir les produits trop indigestes. Un mélange de fruits secs et de noix, quelques barres aux céréales, du chocolat et des fruits frais composent l’alimentation idéale. Sans oublier le thermos de thé chaud.
  • Parmi les indispensables figure aussi la trousse de secours, avec du matériel de bandage, un analgésique, des pansements pour cloques et une couverture de sauvetage, voire une attelle, fort utile en cas d’entorse ou autres blessures.
  • Le tout devrait trouver place dans un sac à dos agréable à porter et bénéficiant d’une protection contre la pluie. Pour les randonnées d’un jour, un modèle léger (15 à 20 litres) suffit, pour des excursions plus longues, un sac de 20 à 45 litres équipé de ceintures au niveau des hanches et de la poitrine convient mieux.

C come Contrôle : est-ce que tout est toujours en ordre (pendant la randonnée) ?

Avec la fatigue, on est moins sûr de soi. Prévoyez donc des pauses régulières pour vous reposer, manger et boire. Pendant les pauses, la planification des horaires peut être vérifié. Si vous ne pouvez pas respecter le plan ou si le temps change soudainement, vous devriez faire demi-tour.

Le sauvetage en montagne

Bien sûr, même avec une bonne préparation, un risque résiduel subsiste. Gardez les numéros d'urgence à portée de main en cas de nécessité.

Numéro d'urgence 144
Rega 1414
Numéro d'urgence européen 112

Que faire si une cloque commence à se former ?

Si vous êtes équipés d’une bonne pharmacie de randonnée, vous devriez pouvoir traiter sans problème les petites blessures :

  • Cloques fermées, sans douleurs : décongestionner et protéger
  • Cloques fermées et douloureuses : laver, désinfecter, réaliser une petite incision au moyen d’une aiguille stérile, vider le liquide et couvrir au moyen de matériel médical stérile. Observer si une infection se développe.
  • Cloques ouvertes : nettoyer, désinfecter, laisser en place la peau de la cloque si elle ne dérange pas, couvrir au moyen de matériel médical stérile. Observer si une infection se développe.
MyMed

MyMed - la plateforme internet médicale du TCS

Sur notre plateforme santé, vous trouverez des informations et des conseils importants. Apprenez à agir correctement en cas de petites situations d'urgence. www.tcs-mymed.ch/fr

 
 

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.