Carte de membre
TCS Mastercard
Facture


Une fine équipe – en route avec la mini-caravane

Petite promenade originale en Suisse orientale dans un «Dübener Ei»

Touring - Texte Juliane Lutz – Photos Emanuel Freudiger

Le camping, c’est tendance! Alors, pourquoi ne pas se laisser tenter par la location d’une petite caravane rétro ainsi que son véhicule tracteur. Petite promenade originale en Suisse orientale dans un «Dübener Ei» tout jaune, une espèce de gros œuf ambulant.

Il est plus que probable que la Würdig 301, produite en 1989, était à l’époque tractée par une Trabant. Cette caravane, populaire en Allemagne de l’Est (RDA), n’était disponible qu’en blanc. C’est Gerold Huber qui l’a affublée de ce jaune plus gai.

Cet enseignant et journaliste de formation loue à Wittenbach, près de Saint-Gall, des minicaravanes rétro et leur véhicule tracteur sous l’appellation Rosita–The Rolling Vintage Hotel. La plupart des véhicules de sa flotte proviennent de l’ancienne RDA, quelques-uns d’Italie. La passion de cet homme de 64 ans pour ces caravanes remonte au temps où il enseignait aux enfants les arts du spectacle. Durant trois ans, il a même effectué une tournée en Suisse avec son propre petit cirque.

Une fine équipe

Notre itinéraire nous mène à travers les cantons de Saint-Gall et d’Appenzell, à bord d’une Fiat 500 décapotable prénommée Paula tractant Gustav. Gerold Huber donne un nom à tous ses véhicules. «Comme ce sont toujours les femmes qui font le sale boulot, les voitures portent un prénom féminin et les caravanes un prénom masculin», dit-il avec un clin d’œil.

Notre photographe maison, Emanuel, prend le volant. La première étape nous conduit jusqu’au château de Dottenwil, érigé il y a près de500 ans et situé sur une colline proche de Wittenbach. Notre Fiat grimpe courageusement en tirant la petite caravane, qui affiche tout de même près de 350 kilos sur la balance. L’endroit idéal pour un pique-nique avec vue sur le lac de Constance et l’Alpstein. Au-dessus de nous, un milan tourne en rond avec l’espoir probable de dévorer ce qui reste de notre goûter. A Ruggisberg, entourée de champs et de fermes, nous découvrons la chapelle Maria zum Siege. C’est une femme qui l’a fait construire, à la fin du 17e siècle, afin de remercier son fiancé d’être revenu sain et sauf de la bataille contre les Turcs.

Un œuf dans le parc du château

Après une randonnée longeant la rivière Sitter, il est temps de se diriger vers le lieu où nous passerons la nuit: le château de Wartegg, à Rorschacherberg. Alors que la plupart des hôtes dorment sur le terrain de camping, nous avons le privilège de garer notre caravane dans le parc du château. Le directeur de l’hôtel était un ami de Gerold Huber et ils partagent probablement de bons souvenirs.

Sur la terrasse, les clients sont stupéfaits lorsqu’ils voient débarquer notre œuf jaune «Dübener Ei», comme on nommait également la Würdig 301. Quel contraste: dans le château où, en 1919, le dernier couple impérial d’Autriche-Hongrie a passé quelques mois après avoir été détrôné et contraint à l’exil, la mini-caravane du défunt Etat socialiste brille au soleil couchant. Des 2000à 2200 exemplaires originaux, il n’en reste plus beaucoup, les derniers étant sortis de l’usine saxonne de Bad Düben en 1990.

Nous nous retirons après une belle soirée sur la terrasse de l’hôtel, qui donne sur le lac de Constance. Emanuel installe son sac de couchage dans le parc, à même le sol. J’ai donc la caravane pour moi toute seule. L’intérieur en bois et en carton est assez spartiate. Quelques casiers et une cuisinière à gaz, guère plus. Les normes de la RDA. Le lit est confortable et assez spacieux, car il est conçu pour deux personnes. On prétend que Max Würdig a conçu cette caravane en 1936parce qu’il n’avait pas le droit de passer la nuit dans un hôtel avec sa petite amie sans certificat de mariage. Depuis, la forme aérodynamique de la Würdig 301 a influencé le design des caravanes durant près d’un demi-siècle. Le lendemain matin, nous roulons tranquillement vers Heiden. Sur de petites routes escarpées, que nous empruntons pour profiter de la vue, notre pauvre Fiat 500 avoue assez vite ses limites. Et durant les manœuvres, même Emanuel, conducteur expérimenté, commence à transpirer.

Expérience requise

Nous nous rendons vite compte qu’une certaine expérience est nécessaire avec une remorque de ce type, dénuée de technologie. Mais la récompense à tous ces efforts, ce sont ces douces collines, ces jolies fermes et des paysages de carte postale. Heiden, avec ses bâtiments majestueux, Trogen et sa place de la Landsgemeinde, ou encore Teufen avec ses «Schindelhäuser», maisons typiques de la région de l’Allgäu, dans le Baden-Wurtemberg. Gustav aussi immanquablement un sourire à ceux qui le croisent.

Il est particulièrement agréable de voyager et de profiter simplement du paysage en Appenzell. A Niederteufen, la vue sur l’eau et les montagnes est tellement impressionnante que nous sortons à nouveau nos tabourets du compartiment à bagages pour nous en mettre plein les yeux. Le temps est venu, pourtant, de retourner à Wittenbach. En déchargeant mes bagages, j’effleure de la main la surface de la caravane comme pour lui dire au revoir. Gustav est rapidement entré dans mon cœur.

Photos: Emanuel Freudiger

Bon à savoir

Rosita:

  • locations de caravanes rétro avec véhicules tracteurs (Smart électrique/diesel; Fiat 500 essence) - rosita.ch

Prix:

  • p. ex. une nuit en semaine: 222 fr.; une nuit le week-end (ve–sa, sa–di, di–lu): 333 fr. Le linge de lit peut être loué pour 33 fr. Moitié-prix pour la seule caravane, rosita.ch

Une pause:

Ce reportage a pu être réalisé grâce à l’aimable soutien de rosita.ch et du château de Wartegg, à Rorschacherberg (SG).

Avez-vous trouvé cet article utile?
Oui
Non
86%
des utilisateurs ont trouvé cet article utile
7 évaluations
 
Partager
durckenE-MailFacebookTwitter

En savoir plus

Newsletter
Réseaux sociaux
FacebookInstagramTwitterLinkedInYouTube
Magazine Touring
Magazine Touring
Applications
Nouveaux produits & jubilés
50 Jahre Rechtsshutz
60 Jahre ETI Schutzbrief
Mitgliedschaft Familien
 
Merci de patienter un instant
Votre commande est en cours de traitement.