Alfa Romeo Giulia Veloce 280 Q4 (2017)



Si la berline Giulia signe le retour d’Alfa Romeo à la propulsion, la version Veloce Q4 va encore plus loin en adoptant une transmission intégrale à embrayage actif privilégiant la répartition du couple aux roues arrière.

Sportivité italienne : porte-à-faux courts, capot allongé et calandre expressive

On se retrouve dès lors avec une intégrale acceptant de sensibles dérives du train arrière. Ludique mais sous contrôle puisque le système s’empresse de transférer de la puissance sur le train avant afin de retrouver une assise parfaite. Campée sur un châssis dûment équilibré (répartition des masses 50:50), la Giulia Veloce s’inscrit en virage avec une aisance et une agilité des plus instinctives. Elle est aidée en cela par sa direction aussi directe qu’informative induisant un guidage tout de précision.

Et le mode Dynamic du châssis adaptatif optionnel parachève l’oeuvre en rigidifiant l’ensemble. Ce beau moment de conduite automobile est boosté par le 2 l turbo secondé par une boîte automatique réactive. Rivé aux alentours de 5000 tr/min, le régime permet de goûter pleinement aux 280 ch de ce bloc délivrant des accélérations guère éloignées des supersportives. Unique regret, le timbre de ce quatre cylindres cultivé ne se départit jamais de sa relative discrétion. Surprenant pour un moteur au caractère bien trempé.

Reportage détaillé

Aperçu technique

Carrosserie, habitacle & confort

Prix-prestations

Comportement & sécurité

Moteur & consommation

Lire l'article complet

Télécharger le PDF
(1600 KB)

Aperçu des résultats

"Outre son design épuré, la berline Giulia Q4 recèle un comportement raffiné alliant sportivité et toucher de route. Des qualités exacerbées par une transmission intégrale jouant les propulsions. Unique et très Alfa Romeo."

Essayeur

Forces

  • Séduisant stylisme intemporel
  • Performances/harmonie moteur-boîte
  • Train de roulement enthousiasmant
  • Paramétrage châssis adaptatif efficace
  • Dotation de sécurité/freinage
  • Ergonomie de l’instrumentation
  • Agencement/finition de l’habitacle

Faiblesses

  • Sonorité moteur discrète
  • Consommation relativement élevée
  • Configuration/espace banquette
  • Peu d’assistances novatrices
  • Diamètre de braquage important
  • Coûts d’entretien onéreux
  • Garantie antirouille restreinte (8 ans)
Partager

Offres du TCS

Réseaux sociaux
Newsletter
Applications
Magazine Touring
 
Itinéraires
Inforoute
Ma section