Carte de membre
TCS Mastercard
Facture


Vélo et e-bike en transports publics

Comment fonctionne le chargement d'un vélo dans les transports publics et combien cela coûte-t-il ? Nos conseils et les résultats de notre enquête.

Les Suisses sont généralement très satisfaits du transport de vélos dans les trains et autres moyens de transport. C'est le résultat d'une enquête menée par le TCS auprès des usagers des transports publics dans toute la Suisse. Selon l'enquête, les bicyclettes sont principalement chargées dans les trains, tandis que le transport de vélo dans les trams, les bus urbains et interurbains, les bateaux et les téléphériques joue un rôle mineur ou très local.

Voyager en train avec son vélo : ce que vous devez savoir

  • Planifiez à l'avance les longs trajets en transports publics avec votre vélo.
  • Si la roue avant est retirée et rangée dans une sacoche à vélo (par exemple Tranzbag), le vélo est considéré comme un bagage à main normal pouvant être transporté gratuitement.
  • Faites attention aux pictogrammes des vélos : la réservation est obligatoire sur les itinéraires comportant un pictogramme vélo¹, sur les itinéraires comportant un pictogramme vélo barré, le chargement des vélos² est interdit.
Velopiktogramm
1: La réservation est obligatoire
 
Velopiktogramm
2: Le chargement de vélo est interdit
  • Pour les trajets plus courts, vous pouvez acheter un billet normal à demi-tarif pour votre vélo. 
  • Une carte journalière pour le vélo coûte CHF 14. Il est valable sur toutes les lignes du réseau des CFF et Postbus. Pour les petites entreprises de transports publics, la validité doit être clarifiée en détail. Il existe également un billet Velo-Multi-Day pour 84 CHF, qui vous permet d'emmener votre vélo dans les transports publics pendant 6 jours de votre choix.
  • Pour les cyclistes assidus, le Velopass - comme on appelle l'abonnement général pour les vélos - est recommandé à 240 CHF par an.
  • Renseignez-vous à l'avance sur la zone de validité de votre billet vélo (carte journalière et Velopass), car elle n'est pas toujours identique à celle de l'abonnement général ordinaire (AG). Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet sur le site CFF.
  • Les vélos d'enfants de moins de 6 ans sont considérés comme des bagages à main et peuvent être transportés gratuitement. Les enfants plus âgés (de 6 à < 16 ans) peuvent transporter gratuitement leur vélo ou slipstream s'ils sont accompagnés de leurs parents avec un billet vélo valide et s'ils ont une carte Junior, une carte journalière pour enfants, un AG (famille) enfant ou une STS Family Card.
  • Pour les groupes, il est conseillé d'utiliser le service de location de vélos plutôt que le service d'auto-chargement.

Envoyer son vélo par expédition ou plutôt en louer un sur place ?

  • Expédition de vélos : les vélos peuvent être expédiés à l'avance. L'envoi de bicyclettes ordinaires et de remorques de bicyclettes non chargées (jusqu'à 25 kg) coûte CHF 20.-, l'envoi de bicyclettes spéciales comme les vélos électriques (max. 2,0 m x 0,8 m x 1,0 m) coûte CHF 30.-. Expédition de vélo CFF
  • Les Vélos peuvent être loués dans de nombreuses gares, par exemple : www.rentabike.ch.

Prix et conditions dans les différents moyens de tranports

Que ce soit en train, en tram ou en bateau, nos informations détaillées sur les prix, les réservations et les informations sur le chargement des vélos :

Vélo dans le train

Si vous voyagez à vélo, tenez compte des prévisions d'occupation des CFF.

- Depuis le 21 mars 2021 :

La réservation est obligatoire sur toutes les lignes InterCity : FR - SO. Les réservations peuvent être effectuées via l'application ou sur cff.ch jusqu'à peu de temps avant le voyage et coûtent 2 CHF.  

Sur les services régionaux (trains R, S, RE) et les trains Interregio (IR) : les vélos peuvent encore être transportés sans réservation avec un billet vélo valide (sous réserve des places disponibles).

Les vélo pliables peuvent désormais être transportées gratuitement, même sans emballage.

- Sur le réseau S-Bahn de Zurich : le chargement des vélos est interdit les jours de semaine entre 6h00 et 8h00 et entre 16h00 et 19h00.

- Pendant les mois d'été et les week-ends : sur les trajets populaires tels que Berne - Brigue - Domodossola, il existe des trains supplémentaires sur lesquels les vélos peuvent souvent être transportés sans problème.

- Transport de vélos spéciaux tels que tandems, vélos couchés ou tricycles : des dispositions particulières s'appliquent, par exemple le transport sur les trains IR, IC et EC des CFF n'est pas possible pour des raisons d'espace et de sécurité. Veuillez vous informer à l'avance.

Bus et tram

- Renseignez-vous à l'avance auprès de la compagnie de transport pour savoir si le transport de vélos est possible et quel billet doit être acheté pour cela. 

Le transport de vélo est généralement autorisé sur les lignes de bus et de tramway en dehors des heures de pointe.

- Un billet demi-tarif doit être acheté pour le vélo. Les cartes journalières pour les bicyclettes ne sont normalement pas valables.



Car postal et bus interurbains

- Renseignez-vous à l'avance auprès de la compagnie de transport pour savoir si le transport de vélos est possible et quel billet doit être acheté pour cela. 

Sur le réseau Postbus, la carte journalière pour vélos et le Velopass sont valables, mais pas sur les autres bus régionaux comme les TPF (Transports publics fribourgeois).

- L'espace de stationnement est limité dans les cars postaux et les bus interurbains. Les bicyclettes sont transportées en fonction de l'espace disponible. Les fauteuils roulants et les poussettes sont transportés en priorité. 

Aux heures de pointe,
le transport à vélo peut être limité. Faites attention aux trajets qui nécessitent une réservation.

- Pendant les mois d'été, les véhicules équipés de porte-vélos arrière ou de remorques sont utilisés dans les zones touristiques.

Téléphérique et bateau

Téléphérique

- Renseignez-vous à l'avance pour savoir si le transport à vélo est possible et quel billet doit être acheté pour cela - l'achat de billets spécifiques pour les vélos est généralement obligatoire.

- Selon l'orientation touristique de la destination, les bicyclettes sont soit bienvenues, soit interdites.

- Les cartes journalières pour vélos ne sont généralement pas valables.

Bateau

 - Renseignez-vous à l'avance pour savoir si le transport de vélos est possible et quel billet doit être acheté pour cela.

- En cas de trafic intense, les poussettes et les fauteuils roulants sont transportés en priorité.

- Les cartes journalières pour vélos ne sont généralement pas valables.

 
 
Résultats détaillés de l'enquête : Chargement de vélos dans les trains
Les résultats de l'enquête sur les trains

Avec une pondération linéaire de tous les critères de test, le transport des vélos dans le train a obtenu une note globale de 61,8 %, c'est-à-dire que les utilisateurs en sont satisfaits. Il y a eu des différences majeures dans divers critères. Par exemple, les personnes interrogées ont donné une mauvaise note à la convivialité familiale, avec un taux de satisfaction de 44,7 %.

Grafique transport
A-t-il été facile pour vous de savoir si vous pouviez prendre votre vélo dans les transports publics ?

Satisfaction générale élevée (71,4%) avec seulement deux commentaires négatifs.

Avez-vous dû faire une réservation pour votre vélo ?

Aucune réservation n'a été nécessaire pour plus de 82,1% des trajets signalés. Dans quatre commentaires, les participants se plaignent de l'obligation de réserver.

A-t-il été facile pour vous de trouver l'entrée prévue pour le vélo ?

Ce critère a reçu une bonne note de 73,4 %, mais ne semble pas être d'une grande pertinence, car il n'a fait l'objet d'aucun commentaire.

Avec quelle facilité avez-vous pu charger le vélo dans le véhicule ?

Ce critère est jugé bon avec 70,4 %. Toutefois, 13 personnes font remarquer que l'accès au véhicule est problématique. Plusieurs commentateurs souhaiteraient voir davantage de wagons à plancher bas.

Selon l'enquête, les utilisateurs ont eu des difficultés à charger les vélos et les vélos électriques lourds dans les trains sans accès au plancher bas. Malheureusement, il n'est actuellement pas possible de voir dans l'horaire en ligne ou dans l'appli CFF si la correspondance sélectionnée dispose d'une entrée à plancher bas.

Conseil : si vous ne pouvez pas monter les marches avec votre vélo ou votre e-bike, appelez le service clientèle des CFF (084 844 66 88) pour connaître les correspondances qui offrent un accès sans marches.

A-t-il été facile de fixer le vélo dans le véhicule ?

Avec 61,3 %, l'évaluation de ce critère se situe dans la moyenne de l'ensemble de l'enquête et est relativement bonne dans l'ensemble. Dans l'évaluation des commentaires, 7 participants se plaignent des mauvaises possibilités de fixation de leurs vélos. Le plus gros point de critique concerne les systèmes de suspension verticale, surtout si les cyclistes se déplacent avec un vélo électrique.

Y aurait-il eu de la place pour un autre vélo que le vôtre dans le véhicule ?

Dans 75,3% des trains, il y aurait eu de la place pour au moins un vélo supplémentaire. A l'inverse, cela signifie que près d'un quart des trains n'auraient pas eu de place pour un autre vélo. L'analyse des commentaires a également révélé que 21 personnes, soit plus de 10% de l'ensemble des participants, considèrent que l'espace disponible pour les vélos dans les trains est trop petit. Cependant, beaucoup ne relient pas leur déclaration à leur dernier voyage, mais aux expériences vécues dans les trains pendant la saison cycliste.

En principe, une remorque à vélo pourrait-elle être chargée dans le véhicule ?

Ce critère est de loin le plus mauvais avec 34,2%. Dans près de deux tiers des trajets signalés, il n'aurait pas été possible de transporter des remorques de bicyclettes. Cependant, il n'y a eu qu'un seul commentaire négatif sur le sujet, donc la pertinence n'est probablement pas trop grande. Toutefois, cette mauvaise note souligne que le manque d'espace de stationnement dans les trains est un problème.

En fait, y aurait-il assez de place dans le véhicule pour les vélos d'une famille de 4 personnes ?

Ce critère est également assez mal noté. Dans plus de la moitié des trajets signalés, il n'aurait pas été possible de transporter des bicyclettes pour une famille de quatre personnes. Cependant, comme aucun commentaire n'a été fait sur ce sujet, la pertinence ne semble pas non plus trop grande.

Comment évaluez-vous le coût des vélos à chargement automatique lors de votre voyage ?

Les coûts ont été jugés légèrement inférieurs à la moyenne, à 58,9 %. Six répondants ont estimé que les coûts étaient trop élevés.

Pour mon vélo, j'ai payé : 1) un ticket de parcours demi-tarif, 2) une carte journalière vélo ou 3) un abonnement vélo (AG pour le vélo).

Dans l'évaluation du type de ticket vélo, tous les tickets d'itinéraire ont été multipliés par 20%, tous les tickets journée vélo par 60% et tous les abonnements vélo par 100%. Ceci est basé sur l'hypothèse que le prix par kilomètre parcouru diminue dans cet ordre.

Dans l'ensemble, plus de la moitié des personnes interrogées utilisent une carte journalière vélo pour leurs déplacements. Seulement un peu plus de 5 % possèdent un abonnement vélo (AG pour vélos), les 40 % restants voyageant avec des billet de parcours demi-tarif.

© TCS Conseils en mobilité
© TCS Conseils en mobilité

Online: avril 2021

Newsletter
Réseaux sociaux
FacebookInstagramTwitterLinkedInYouTube
Magazine Touring
Magazine Touring
Applications
Nouveaux produits & jubilés
50 Jahre Rechtsshutz
60 Jahre ETI Schutzbrief
Mitgliedschaft Familien
 
Merci de patienter un instant
Votre commande est en cours de traitement.