Test de mises à jour informatiques VW

Aucune raison d'avoir peur d'aller au garage : la consommation et la puissance restent similaires, les émissions polluantes sont réduites.


La seule chose que savaient les personnes possédant un modèle du groupe VW doté du moteur diesel EA189, c'est que leur voiture était équipée d'un logiciel tricheur, si bien qu'ils devaient un jour ou l'autre se rendre dans un garage de la marque. On a entendu beaucoup de spéculations ces derniers mois sur les conséquences de la correction pour les clients. Il était notamment question d'une augmentation de la consommation de diesel.

Les premiers tests comparatifs montrent que ces craintes sont injustifiées. Les trois clubs ADAC, ÖAMTC et TCS ont examiné avec l'aide de la FIA quatre modèles avant et après la mise à jour du logiciel.

Le test

Trois Audi A4 Avant 2.0 TDI, une VW Golf et une VW Passat à vitesses manuelles ont été testées. Les mesures des gaz d'échappement, de la consommation et de la puissance ont été effectuées sur banc d'essai. Des tests ont également eu lieu sur la route avant et après, notamment pour vérifier la dynamique de la voiture. Une agence officielle Audi et une autre de la marque VW ont supprimé entre les séries d'essais le logiciel tricheur et mis à jour la commande électronique du moteur.

Résultats positifs

Conclusion des essais routiers : les cinq véhicules sont toujours aussi silencieux et offrent les mêmes bonnes reprises. Les examens sur banc d'essai ont également révélé que la puissance n'avait pas baissé. Le logiciel mis à jour respecte également les prescriptions sur les gaz d'échappement (Euro 5). Il s’est avéré que pour la VW Passat, le cycle de mesure NEDC, qui sera remplacé l’an prochain par un cycle WLTC plus proche de la réalité, laisse une très grande marge de manoeuvre au début du cycle. Et les valeurs plafond de la norme Euro 5 n’ont pu être respectées qu’en exploitant à fond cette tolérance. En d’autres termes, le style de conduite adopté par l’essayeur a une très grande influence sur les valeurs de NOx mesurées sur la VW Passat.

Côté consommation, les experts ont relevé pour la VW Golf une augmentation non significative (0.15 l/100 km). Pour la VW Passat, la consommation a même tendance à être un peu plus basse, la différence étant cependant trop infime pour être perçue par l’utilisateur. Aucune augmentation de la consommation n'a en revanche été constatée pour les trois Audi.

Moins d'émissions de NOx

Les émissions d'oxydes d'azote (NOx) produites en dehors du cycle de mesures prescrit par la loi sont également importantes en termes de protection de l'environnement. Dans les conditions du test, la mise à jour informatique a eu globalement un effet positif à ce niveau. Le nouveau logiciel a réduit les émissions de NOx jusqu'à 12% sur les Audi et jusqu'à 36% sur la Golf.

Les émissions de NOx ont baissé de près d’un cinquième pour la VW Passat, ce qui a aussi des répercussions positives au quotidien. L’utilité du nouveau logiciel a été mise en évidence lors des mesures sur route, auxquelles les nouveaux modèles devront être soumis à partir de septembre 2017.

Conclusion

Le nouveau logiciel réduit les émissions de NOx sans augmenter la consommation ou affecter le comportement routier. Il tient donc ses promesses, en tout cas pour les modèles testés. Conclusion: aucune raison d'avoir peur d'une visite au garage.

Offres du TCS

Réseaux sociaux
Newsletter
Applications
Magazine Touring