Campagne « Priorité à la prudence »

Lancée en 2014, cette campagne met en garde les usagers de la route contre les situations menant à de graves accidents.


C’est dans le but de réduire le nombre de ces accidents de vélo que le TCS, en collaboration avec ses partenaires Pro Vélo, l’ATE, le bpa, la Suva, les polices cantonales et divers autres partenaires poursuit sa campagne de sécurité routière « Priorité à la prudence ». Cette année, le message véhiculé dans le cadre de cette campagne est : « Regarde deux fois, même si tu as la priorité ».

« Mieux vaut regarder deux fois »

Le non-respect de la priorité est en effet la principale cause d’accidents entre automobilistes et cyclistes. Ces deux groupes d'usagers de la route sous-estiment les dangers aux abords des carrefours, dans les ronds-points et en obliquant à gauche, ce qui peut conduire à des situations dramatiques.

Protéger les cyclistes des accidents graves

En 2015, 4004 cyclistes ont été blessés, dont 1001 grièvement et 39 personnes sur vélo classique ou un e-bike ont perdu la vie. Un accident grave sur deux était la conséquence d’une collision, et dans la plupart des cas avec une voiture.

L’augmentation du trafic routier et la « course contre la montre » de tout un chacun au quotidien peuvent avoir des conséquences fatales sur la route. Ainsi, le non-respect du droit de priorité est la cause la plus fréquente de collisions entre voitures et vélos. Les situations de la route qui génèrent le plus d’accidents de ce type sont le « Cédez le passage », le « Stop », le feu rouge ainsi que lorsqu’un usager oblique à gauche. 

La campagne « Priorité à la prudence » entend sensibiliser cyclistes et conducteurs de véhicules à moteur aux règles de base pour réduire le risque de collision. En effet, seul un comportement correct et un respect mutuel permettent de réduire de façon marquante et durable le nombre d’accidents graves de vélo.

Réseaux sociaux
Newsletter
Applications
Magazine Touring