Carte de membre
TCS Mastercard
Facture


8 idées reçues courantes concernant les tiques

Il existe bon nombre d’idées reçues au sujet des tiques. Les tiques vivent-elles uniquement dans les bois? Les tiques sautent-elles des arbres? Clarifions les choses.

Les huit idées reçues les plus courantes concernant les tiques

Les tiques vivent dans la forêt et sautent des arbres, n’est-ce pas? Les tiques meurent-elles vraiment en hiver et où vivent-elles exactement? Certaines fausses idées concernant l’habitat de ces suceurs de sang persistent. Il est temps de rétablir la vérité.

Idée reçue no 1: les tiques meurent en hiver

Ce n’est qu’en partie vrai. Les tiques sont très résistantes. Si l’hiver n’est résolument pas la saison préférée des tiques, seules des températures prolongées inférieures à -20° C peuvent les tuer efficacement (1).

En hiver, les tiques se retirent dans des endroits chauds et humides et y restent. Jusqu’à présent, elles hibernaient normalement entre novembre et février, à des températures inférieures à 7° C. Cependant, en raison du changement climatique, ces insectes sont de plus en plus actifs toute l’année (2,3).

Idée reçue no 2: les tiques ne vivent que dans la forêt

les tiques ne vivent que dans la forêt

Les tiques privilégient des températures comprises entre 14° C et 23° C et un taux d’humidité d’environ 90% (4). 

Une idée fausse très répandue est donc que les tiques ne vivent que dans la forêt. Leur habitat s’étend aux lieux suivants (5):

  • Lisières de forêts
  • Jeunes forêts humides
  • Zones autour des lacs et des rivières
  • Piscines extérieures
  • Jardins
  • Aires de jeu et terrains de sport

Pour ce qui est des tiques, la prudence est donc de mise en toute saison. La zone suisse à risque de tiques pour la méningo-encéphalite verno-estivale (MEVE) comprend toutes les régions du pays, hormis les cantons de Genève et du Tessin (6). En outre, toutes les zones où l’on rencontre des tiques sont considérées comme des zones à risque pour la borréliose (7). Ce n’est qu’à des altitudes supérieures à 1500 m que vous êtes à l’abri de ces arachnides (8).

Idée reçue no 3: les tiques sautent des arbres

les tiques sautent des arbres

Un mythe récalcitrant mais totalement infondé. Les tiques ne peuvent pas sauter, pas plus qu’elles ne se laissent tomber des arbres. 

En revanche, on les retrouve sur les plantes à basse croissance, à une hauteur maximale de 1,5 m (9). Elles y attendent qu’une victime appropriée les frôle pour qu’elles puissent s’y accrocher sans se faire remarquer.

Cependant, certaines espèces de tiques en Suisse peuvent ramper activement vers leur victime. Il s’agit notamment de la dermacentor reticulatus et de la hyalomma (10).

Idée reçue no 4: les morsures de tiques sont très douloureuses

Une morsure de tique ne provoque généralement pas de douleur en soi. À l’aide de son outil de morsure, l’animal injecte une substance analgésique dans la plaie, ce qui explique que la victime ne ressent aucune douleur à l’endroit de la morsure de la tique (11). Parfois, la piqûre peut toutefois engendrer des démangeaisons. La substance injectée empêche également la coagulation du sang. Ainsi, davantage de sang circule vers l’endroit de la piqûre et la trompe de la tique n’est pas obstruée.

Idée reçue no 5: les tiques ne transmettent les maladies qu’au printemps

Comme les insectes sont plus répandus tout au long de l’année, ils ne transmettent pas les maladies uniquement au printemps. Bien que les tiques soient le plus actives au printemps et en automne, elles peuvent également causer occasionnellement une infection par la MEVE, la borréliose ou d’autres maladies en hiver (12).

Idée reçue no 6: les tiques s’attaquent principalement aux agriculteurs et aux ouvriers forestiers

C’est faux. Toutes les personnes qui séjournent dans l’habitat des tiques, que ce soit à titre professionnel ou privé, sont des victimes potentielles des tiques. Outre les agriculteurs, les ouvriers forestiers et les chasseurs, on compte également les campeurs, les randonneurs, les promeneurs et même les propriétaires de jardins. Le risque d’attraper une tique est particulièrement élevé dans les zones disposant d’une végétation à basse croissance (13). 

De manière générale, c’est l’homme qui s’approche de la tique, et non l’inverse.

Idée reçue no 7: l’huile de coco ou de nigelle aide à lutter contre les tiques

Huile de noix de coco, huile de cumin (en particulier l’huile de nigelle), huile d’arbre à thé ou huile essentielle: elles sont toutes censées être efficaces contre les tiques. Mais attention, l’huile ne convient pas pour éliminer ces insectes. Il en va de même pour le vernis à ongles, la colle, l’alcool, le dentifrice et le savon liquide (14).

Ces substances ne font qu’irriter l’animal et comportent le risque que la tique vide son contenu intestinal et transmette ainsi des agents pathogènes à l’homme (15).

Cependant, certaines huiles peuvent contribuer à éloigner les tiques. L’huile de coco, en particulier, a fait ses preuves contre les tiques comme remède maison (16). L’huile de nigelle est également populaire, mais son efficacité n’a jamais été prouvée.

Idée reçue no 8: les tiques meurent dans le lave-linge

Les tiques sont coriaces – elles peuvent ainsi survivre à un cycle complet de lavage à 40° C dans le lave-linge (17). Seul un lavage à 60° C ou le passage au sèche-linge signent leur arrêt de mort (18). Le froid est tout aussi efficace contre ces arachnides. Ainsi, elles meurent à des températures inférieures à -20° C (19).

Attention: il est déconseillé de jeter les tiques dans l’évier ou les toilettes. Ces animaux peuvent survivre jusqu’à un mois une fois immergés (20).

Conseils importants pour lutter contre les tiques:

Contre les tiques pour toute la famille avec ANTI-BRUMM® Anti-Tiques
  • Avant de vous rendre en plein air, appliquez un répulsif à tiques tel que ANTI-BRUMM® Anti-tiques, également sous les vêtements. À propos, ANTI-BRUMM® Anti-tiques peut également être pulvérisé sur les textiles.
  • Après avoir passé du temps à l’extérieur, vérifiez minutieusement que vous n’avez pas de tiques sur votre corps, même si vous portiez des vêtements bien hermétiques. N’oubliez pas de vérifier que vos animaux domestiques n’ont pas de tiques non plus.
  • Si vous découvrez une tique sur votre corps, retirez-la de la peau le plus rapidement possible.
  • À cet effet, utilisez une pince à épiler fine, une pince à tiques ou une carte à tiques. Saisissez la tique près de votre peau par ses parties buccales et retirez-la lentement. Évitez de faire sortir l’animal en tournant, car cela pourrait augmenter le risque d’infection (21).
  • Après l’extraction: désinfectez la zone de la piqûre, photographiez-la et notez la date; contrôlez la zone deux fois par semaine quant à d’éventuels changements (rougeur circulaire de la peau autour de la morsure).
  • Consultez impérativement un médecin si la rougeur s’étend ou si des symptômes de type grippal apparaissent.
Avez-vous trouvé cet article utile?
Oui
Non
100%
des utilisateurs ont trouvé cet article utile
53 évaluations
 

Lien de la source

(1) Ordre des médecins (Groupe de travail des ordres des médecins) et de l’union fédérale des médecins conventionnés par les caisses d’assurance-maladie : les tiques sont de plus en plus actives en hiver.
URL: https://www.aerzteblatt.de/nachrichten/57955/Zecken-zunehmend-auch-im-Winter-aktiv (10.03.2021).

(2) Association de protection des forêts allemandes, Association fédérale e. V.: Tiques.
URL: https://www.sdw.de/waldwissen/verhalten-im-wald/zecke/index.html (10.03.2021).

(3) Chancellerie fédérale : Maladies transmises par les tiques – comment s’en protéger ?
URL: https://www.ch.ch/de/zeckenschutz/ (10.03.2021).

(4) ebd

(5) ebd

(6) Office fédéral de la santé : Tiques et Maladies transmises par les tiques.
URL: https://www.bag.admin.ch/dam/bag/de/dokumente/mt/infektionskrankheiten/borreliose/uebersicht-zecken-uebertragene-krankheiten.pdf.download.pdf/info-fsme-2014.pdf (10.03.2021).

(7) Association professionnelle des pédiatres e.V.: Guide sur les tiques.
URL: https://www.kinderaerzte-im-netz.de/media/53eca1a633af614b73017429/source/20130731091945_zecken.pdf (10.03.2021).

(8) Robert Koch-Institut: Questions fréquentes au sujet des tiques : tiques, piqûres de tique, infections.
URL: https://www.rki.de/SharedDocs/FAQ/FSME/Zecken/Zecken.html (10.03.2021).

(9) ebd

(10) Association professionnelle des pédiatres e.V.: Piqûre de tique.
URL: https://www.kinderaerzte-im-netz.de/erste-hilfe/sofortmassnahmen/zeckenstich/ (10.03.2021).

(11) IKK - Die Innovationskasse, KdöR : Conseils en cas de piqûres de tique.
URL: https://www.die-ikk.de/ratgeber-gesundheit/themenspecials/diagnose-und-behandlung/fsme-und-borreliose/tipps-bei-zeckenstichen (10.03.2021).

(12) Zhu, Junwei J. u.a.: „Better than DEET Repellent Compounds Derived from Coconut Oil.” In: Scientific reports (2018) Nr. 8.

(13) ebd

(14) Ordre des médecins (Groupe de travail des ordres des médecins) et de l’union fédérale des médecins conventionnés par les caisses d’assurance-maladie : les tiques sont de plus en plus actives en hiver.
URL: https://www.aerzteblatt.de/nachrichten/57955/Zecken-zunehmend-auch-im-Winter-aktiv (10/03/2021).

(15) Maison d’édition des pharmacies allemandes Dr. Roland Schmiedel GmbH & Co. KG: Attention tiques !
URL: https://www.deutsche-apotheker-zeitung.de/daz-az/2014/daz-12-2014/achtung-zecken (11/03/2021).

(16) Ministère des affaires sociales, de santé, du soin et de la protection des consommateurs (BMSGPK): Bien retirer les tiques.
URL: https://www.gesundheit.gv.at/krankheiten/immunsystem/zecken-krankheiten/zecken-entfernen (24/03/2021).

(17) Office fédéral de la santé publique : Tiques et Maladies transmises par les tiques.
URL: https://www.bag.admin.ch/dam/bag/de/dokumente/mt/infektionskrankheiten/borreliose/uebersicht-zecken-uebertragene-krankheiten.pdf.download.pdf/info-fsme-2014.pdf (10/03/2021).

(18) ebd

(19) Association de protection des forêts allemandes, Association fédérale e.V.: Zecken.
URL: https://www.sdw.de/waldwissen/verhalten-im-wald/zecke/index.html (10/03/2021).

(20) ebd.

(21)  Office fédéral de la santé publique : Tiques et Maladies transmises par les tiques.
URL: https://www.bag.admin.ch/dam/bag/de/dokumente/mt/infektionskrankheiten/borreliose/uebersicht-zecken-uebertragene-krankheiten.pdf.download.pdf/info-fsme-2014.pdf (10/03/2021).

Partager
durckenE-MailFacebookTwitter

En savoir plus

Newsletter
Réseaux sociaux
FacebookInstagramTwitterLinkedInYouTube
Magazine Touring
Magazine Touring
Applications
Nouveaux produits & jubilés
50 Jahre Rechtsshutz
60 Jahre ETI Schutzbrief
Mitgliedschaft Familien
 
Merci de patienter un instant
Votre commande est en cours de traitement.