Carte de membre
TCS Mastercard
Facture

  • Coronavirus - Nous sommes disponibles en continu pour nos membres. Découvrez toutes nos informations autour de la situation actuelle en un clic
  • Coronavirus - Nous sommes disponibles en continu pour nos membres. Découvrez toutes nos informations autour de la situation actuelle en un clic

Road trip néozélandais en camping-car

Découvrir l’Île du Nord en camping-car

Auteure: Simona Foletta, campeuse passionnée, journaliste musicale indépendante et gestionnaire de contenu auprès du Touring Club Suisse.

N’ayant que trois semaines à disposition (voyage en avion compris) et ne souhaitant pas nous stresser inutilement, mon amie et moi-même avons décidé de ne visiter que l’Île du Nord, puisque c’est celle qui ressemble le moins à la Suisse, avec sa topographie volcanique et ses plages sauvages s’ouvrant sur le vaste océan.

Réserver le camping-car à l’avance

Prenotare il camper in anticipo

La Nouvelle-Zélande est une destination un peu trop lointaine pour s’y rendre avec son propre camping-car, même pour les campeurs les plus expérimentés parmi nous. Si vous prévoyez un voyage de plusieurs mois en Nouvelle-Zélande, il vaut la peine d’envisager l’achat d’un camping-car d’occasion sur place. En revanche, si la durée du séjour est plus brève, le plus simple est d’opter pour la location et d’en réserver un à l’avance. 

Étant donné que le vol est très long et que le décalage horaire ne doit pas être sous-estimé, mieux vaut prévoir une bonne nuit de sommeil avant de prendre le volant (conduite à gauche, ne l’oublions pas!) et réserver le camping-car le jour suivant l’arrivée en Nouvelle-Zélande. Les sociétés de location de voitures et de camping-cars sont nombreuses. À noter toutefois que les disponibilités sont plus limitées pour les voyages de courte durée, si bien qu’un délai de réservation minimal de 21 jours peut s’appliquer en fonction des camping-cars et des compagnies.

En nous informant à l’aide de blogs et de guides avant notre départ, nous avons finalement opté pour Escape Rentals, leurs fourgons hauts en couleur étant certes étriqués, mais capables d’accueillir le nécessaire (ou presque) pour une virée de quelques semaines. Pour ne pas se compliquer la vie, il est recommandé de choisir un camping-car à boîte automatique, l’adaptation à la conduite à gauche et aux routes néo-zélandaises étant déjà suffisamment éprouvante. 

Apps utiles pour campings en Nouvelle-Zélande

Le voyage

Période de voyage: du 21 décembre 2019 au 11 janvier 2020

Première semaine (Coromandel, plages)

Karekare Beach
Karekare Beach

Nous nous dirigeons vers les plages sauvages au sud-ouest d’Auckland, à environ 40 km de la ville, dont l’une d’elles, Karekare Beach, a servi de décor au film «La Leçon de piano». Les plages de cette région se distinguent par leur sable noir. À bord de notre petit camping-car, nous passons la première nuit au domaine de Whatipu. Se réveiller le matin du jour de Noël aux cris des «pukeko» (poules sultanes australasiennes) et prendre une bon déjeuner au cœur de la nature – cela n’a pas de prix! La plage sauvage de Whatipu, à quelques minutes à pied du domaine, se caractérise par son sable noir. 

Nous parcourons le Pacific Coast Highway qui, contrairement à son nom, ne longe pas toujours l’océan. Nous sommes le jour de Noël et, à l’opposé de la tradition suisse où l’on passe les Fêtes à la maison et en famille, les Néo-Zélandais se retrouvent tous en plein air à cette occasion – pour le traditionnel barbecue sur la plage. Nous nous mêlons donc à la foule et nous arrêtons à Maraetai pour notre première baignade dans l’océan! Après avoir fait trempette dans les eaux fraîches du Pacifique, nous nous dirigeons vers le Miranda Holiday Park. Pour l’occasion, nous avons choisi un camping à proprement parler, bien équipé et doté de bains bouillonnants. 

Nous empruntons le State Highway 25, en direction de Whitianga. L’une des particularités de la Nouvelle-Zélande sont ses paysages variant très rapidement, on y passe ainsi du littoral aux forêts denses en un rien de temps! Dans cette région, la route traverse des zones marécageuses et rejoint finalement l’entrée de la péninsule de Coromandel, encerclée par la mer. Nous arrivons à Buffalo Beach en début d’après-midi, où nous réussissons à dégoter l’un des emplacements gratuits où l’on peut passer la nuit dans son camping-car. Nous prenons le ferry qui traverse le bras de mer pour faire une promenade jusqu’à Shakespeare Cliff. Du point culminant de la colline, on profite d’une vue imprenable sur la péninsule de Coromandel et sur les îlots voisins.

Pohutukawa Trees
Pohutukawa Trees

Nous prenons le State Highway 25 en direction de Cathedral Cove, l’une des principales attractions de Coromandel. Après une balade d’une petite demi-heure sous un soleil de plomb, nous nous retrouvons sur la plage de Cathedral Cove. Les plages de Nouvelle-Zélande sont ornées de «pohutukawa trees», de grands arbres indigènes aux fleurs rouges époustouflantes, également appelés sapins de Noël de Nouvelle-Zélande.

De retour au camping-car, nous mettons le cap sur Whangamata. Dans la zone portuaire de Whangamata, le bras de mer forme un petit lagon entouré d’une vaste pinède – on se croirait presque au Canada! À une vingtaine de minutes à pied du port, on retrouve l’océan ouvert avec ses vagues déferlantes chevauchées par les férus de surf, un sport adulé par les Néo-Zélandais.

Le week-end également, les autochtones se lèvent de bonne heure pour faire une virée, un tour en barque ou pour prendre le déjeuner sur les rives du lagon. Les Néo-Zélandais sont friands de plein air et particulièrement sportifs. Après tout, qui renoncerait à profiter au maximum du magnifique paysage qui leur est offert? 

Deuxième semaine (Whakatane, Lake Rotoma, Tauranga)

Nous restons à Whakatane une semaine, chez des amis, notre camping-car parqué devant la maison. Whakatane est une paisible bourgade située sur la Baie de l’Abondance (Bay of Plenty) et constitue le point de départ pour visiter l’île volcanique de Whakaari (White Island), tristement connue pour son éruption du 9 décembre 2019, qui a fait de nombreuses victimes. Ce désastre naturel a eu de nombreuses répercussions sur le tourisme à Whakatane. La visite de White Island figurait sur notre liste, mais au vu de la situation, l’île n’était plus accessible. Cependant, les environs de Whakatane offrent une multitude d’autres attractions. 

L’un des lieux les plus idylliques est sans conteste Otarawairere Beach, une plage de coquillages accessible uniquement à pied à partir de la colline de Kohi Point, en amont. On accède ainsi à la plage après une promenade d’une petite heure (toujours en descente) à travers une forêt luxuriante de fougères néo-zélandaises. La récompense est un authentique paradis vierge!

Durant la semaine que nous passons à Whakatane, résidant chez une famille locale, nous nous immergeons dans les activités de vacances estivales typiques du pays. Nous nous rendons au lac Rotoma, où nous passons la journée à faire du wakeboard et du ski nautique, sans oublier les pique-niques. Nous partons à la pêche au large et, le soir venu, nous nous régalons du «fish and chips» classique, préparé à la maison avec notre récolte. La Nouvelle-Zélande compte également de nombreux parcs nationaux offrant de magnifiques itinéraires en forêt – et des cascades en prime. 

Troisième semaine (East Coast, Gisborne, Tongariro, Rotorua, Auckland)

Nous nous dirigeons vers la côte Est en empruntant la State Highway 2, puis la State Highway 35 en direction de Te Araroa. Un itinéraire sinueux mais d’une beauté inouïe, qui longe entièrement l’océan et offre un panorama époustouflant. Nous passons la nuit à bord de notre camping-car, dans le jardin du splendide B&B Morepork Nest – Te Araroa Accommodation. 

Le lendemain, nous nous aventurons à l’East Cape Lighthouse, le phare le plus oriental de Nouvelle-Zélande. La route qui y mène est pierreuse, plutôt étroite et sournoise! Arrivées à destination, il nous reste encore à gravir 769 marches pour monter sur la colline du phare, où la vue imprenable nous fait oublier l’effort.

East Cape Lighthouse
East Cape Lighthouse

Nous empruntons la State Highway 25 et mettons le cap au Sud, vers Tolaga Bay. Nous poursuivons notre périple vers le Sud et atteignons Makorori Beach, où nous trouvons un parking dédié pour passer la nuit en camping-car. L’emplacement se trouve directement sur la plage de Makorori, non loin de Gisborne. 

Le lendemain, nous nous réveillons à l’aube pour profiter du spectacle sur la plage. Les premiers surfeurs arrivent dès six heures du matin pour embrasser cette ambiance exceptionnelle!

Nous nous dirigeons vers Gisborne sur la State Highway 35, avant de prendre la State Highway 2 en direction de Napier et Hawke’s Bay, une région réputée pour ses vignobles. Nous quittons la côte pour nous diriger vers le centre de l’Île du Nord et la localité de Taupo. Nous faisons une halte pour passer la nuit dans le magnifique camping de Mohaka River Farm, une ferme nichée en pleine verdure. La route étroite qui mène au site n’est pas asphaltée, mais le périple en vaut absolument la peine pour passer une nuit en toute tranquillité.

Tongariro National Park
Tongariro National Park

Nous reprenons la route nationale 5 en direction de Taupo, puis, longeant le lac de Taupo, la State Highway 1 vers le Sud, en direction du Tongariro National Park, pour finalement rejoindre Whakapapa Village. 

La plupart des visiteurs du Tongariro National Park s’attaquent à l’Alpine Crossing, une excursion de huit heures et plutôt difficile. On nous conseille une autre excursion, un peu plus facile et moins fréquentée, le Tama Lakes Walk. Une magnifique randonnée de six heures qui nous mène aux deux lacs de Tama, à travers le majestueux paysage volcanique du Tongariro. 

Après notre excursion, nous reprenons la route vers Taupo. Pour refaire le plein d’énergie, rien ne vaut un bon spa! Nous nous arrêtons donc aux thermes de Wairakei Terraces, qui disposent de trois piscines d’eau thermale naturelle avec différents minéraux, à une température de respectivement 31°, 36° et 38° C.  

Te Puia Rotorua
Te Puia Rotorua

Nous mettons le cap sur le Nord en empruntant la State Highway 5 en direction de Rotorua. Nous visitons le centre culturel maori de Te Puia. Outre l’histoire des Maoris, on y découvre également des phénomènes géothermiques comme les geysers. Sans oublier la section nocturne permettant d’observer le kiwis – oiseaux emblématiques de la Nouvelle-Zélande.

Hills of Matamata
Hills of Matamata

Nous prenons la State Highway 5 vers Tapapa, puis les State Highways 28 et 24 pour rejoindre Matamata. 

La dernière étape de l’itinéraire traverse une campagne vierge sublimée par les collines verdoyantes typiques de cette partie du pays, rendues célèbres par les trilogies du Seigneur des Anneaux et du Hobbit.

Auckland Skyline
Auckland Skyline

Nous poursuivons notre voyage vers le Nord, en direction d’Auckland, sur la State Highway 1, qui se transforme en une autoroute à plusieurs voies aux abords d’Auckland. Nous continuons vers le Nord pour rejoindre Martins Bay Holiday Park, un camping bien équipé à proximité de la mer, pour y passer notre dernière nuit en camping-car.

Le lendemain, nous prenons un ferry pour Devonport, d’où l’on aperçoit déjà l’imposante skyline d’Auckland.

Campings sur l’Île du Nord

Depuis peu, le camping sauvage est interdit en Nouvelle-Zélande. Il n’est donc possible de parquer son camping-car que sur les sites désignés ou les emplacements dans les campings.

  • Whatipu: Whatipu Campground, domaine situé dans un vaste champ près d’une plage sauvage, avec toilettes et cuisine à disposition, bien que rudimentaires. Attention: la route menant au domaine n’est pas asphaltée et peut être dangereuse! Mieux vaut donc l’emprunter tant qu’il fait encore jour. L’emplacement du domaine est idyllique, entouré de verdure dans une zone très calme, mais malheureusement infestée de moustiques, le soir.
  • Miranda: Miranda Holiday Park, camping doté de tout confort, avec toilettes et douches propres, cuisine équipée et bain thermal.
  • Coromandel: Buffalo Beach, quatre emplacements désignés pour camping-cars, toilettes publiques disponibles mais fermées le soir.
  • Whangamata: Whangamata Marina, parking payant sur le port. Les toilettes du port ne sont pas accessibles aux personnes séjournant en camping-car. À quelques minutes à pied, on trouve toutefois des toilettes publiques propres pouvant être utilisées sans restrictions.
  • Te Araroa: B&B Morepork Nest - Te Araroa Accommodation; ce camping est situé dans le jardin d’un B&B. Le prix par nuit en camping-car est de 15 NZD par personne et comprend également l’utilisation des douches, des toilettes et de la cuisine.
  • Gisborne: Makorori Beach Carpark, toilettes publiques disponibles, tables de pique-nique et une vue imprenable sur la plage.
  • Napier: Mohaka River Farm, camping splendide situé en pleine nature, le long de la rivière Mohaka, avec douches, toilettes et cuisine très propres.
  • Tongariro National Park: Whakapapa Holiday Park, douches et toilettes propres, cuisine, emplacement pratique à proximité du centre touristique du parc national et point de départ de nombreuses excursions.
  • Taupo: Reids Farm: camping gratuit sur un grand terrain de gravier rempli de monde, toilettes disponibles à proximité; il n’est pas possible de stationner pour la nuit près des berges de la rivière, juste en dessous du parking, mais l’endroit est très sympathique.
  • Matamata: Brock’s Place: parking pour camping-cars et tentes disponibles auprès de privés, dans une ferme au sommet d’une colline située à dix minutes de voiture de Hobbiton (pour les fans du Seigneur des Anneaux). Toilettes très propres et douches chaudes payantes, 8 NZD par personne.
  • Mahurangi East: Martins Bay Holiday Park, situé à une heure de voiture d’Auckland, grand camping en bordure de mer, toilettes, douches payantes, idéal pour les familles.

Avez-vous trouvé cet article utile?
Oui
Non
100%
des utilisateurs ont trouvé cet article utile
4 évaluations
 

En savoir plus

Newsletter
Réseaux sociaux
Magazine Touring
Applications
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.