Carte de membre
TCS Mastercard
Facture


Comment bien conduire sur autoroute ?

Quelles sont les règles en vigueur ? Comment améliorer la sécurité de tous ? Suivez notre guide

… afficher plus
… afficher moins

Des règles et des conseils spécifiques s’appliquent à la conduite sur autoroute. La connaissance et l’observation de ces règles sont essentielles pour une meilleure fluidité du trafic et bien sûr pour la sécurité de tous.

Les principales règles de circulation sur autoroute :

Entrée sur autoroute : vous n’avez pas la priorité

Les entrées d’autoroute sont des points critiques. Les véhicules qui circulent sur l’autoroute ont la priorité sur ceux qui s’y engagent.

  1. Sur la voie d’accélération : accélérez, afin d’atteindre la vitesse des véhicules circulant sur l’autoroute.
  2. Observez le trafic au moyen du rétroviseur gauche et tournez la tête afin de vérifier l’angle mort.
  3. Dès qu’un espace adéquat se présente, revérifiez l’angle mort. N’enclenchez le clignotant gauche que lorsque vous avez la possibilité de vous insérer dans le trafic.
  4. Insérez-vous dans le trafic. Ne vous arrêtez pas à la fin de la voie d’accélération. Au besoin, roulez encore quelques mètres sur la bande d’arrêt d’urgence, pour autant que celle-ci soit libre, afin de trouver un espace permettant de vous engager.
  5. Une fois engagé, arrêtez le clignotant.

 
 

Roulez à droite, dépassez par la gauche :

Roulez sur la voie de droite, même sur les autoroutes à 3 voies. La voie de gauche (et éventuellement celle du milieu) sert à dépasser. Ainsi, il faut vous rabattre sur la voie de droite une fois que vous avez terminé votre dépassement. Pensez à actionner vos clignotants à chaque changement de voie.

Il est interdit de dépasser par la droite : cela signifie que vous n’avez pas le droit de contourner le véhicule devant vous en passant par la droite puis en vous rabattant devant lui.
En revanche, il est autorisé de devancer par la droite : si une file de véhicules s'est formée sur la voie de gauche (ou celle du milieu sur les autoroutes à 3 voies), les automobilistes sont autorisés à devancer par la droite les véhicules roulant à leur gauche (sans se rabattre ensuite donc).

 
 

Conduire dans un tunnel : règles particulières et sécurité

  • Feux de croisement obligatoires : Si vous roulez avec des feux de jour, passez en mode feux de croisement afin d’allumer également les feux arrière.
  • En cas de panne ou d’accident dans un tunnel : Ne faites pas demi-tour. Allumez les feux de détresse, garez votre véhicule sur l’aire ou la bande d’arrêt d’urgence ou le plus à droite possible. Coupez le moteur. En cas d’accident, quittez prudemment le véhicule et laissez la clef sur le contact. Informez les secours en utilisant le téléphone de secours. Donnez les premiers soins aux blessés si besoin. Pour raison de sécurité, il est déconseillé d’utiliser le triangle de panne dans un tunnel.
  • En cas de feu dans un tunnel : Ne faites pas demi-tour. Si votre propre véhicule a pris feu, essayer de rouler jusqu’à la sortie. Si vous êtes derrière un véhicule en feu, garez votre voiture sur une aire ou la bande d’arrêt d’urgence voire le plus à droite possible de la chaussée. Coupez le moteur et laissez la clef sur le contact. Quittez le tunnel par une issue de secours et appelez les secours. Donnez les premiers soins aux blessés si besoin.
 
 

Vitesses autorisées sur les autoroutes suisses :

Sauf mention contraire, voici les principales limitations de vitesse :

  • 80 km/h pour les véhicules dont le poids est supérieur à 3.50 tonnes sauf exception mentionnée dans les permis de circulation
  • 100 km/h pour les autocars et les véhicules avec remorque jusqu’à 3,5 tonnes
  • 120 km/h limite générale pour tous les véhicules sauf exception de restrictions mentionnées dans le permis de circulation

Adaptez toujours votre vitesse aux circonstances, à la météo et à votre visibilité.

NB : Sur les autoroutes à 3 voies par sens de circulation, la voie de gauche ne peut être utilisée que par les véhicules autorisés à rouler à plus de 100 km/h, afin d'assurer la fluidité du trafic.

 
 

Obligation de former un couloir de secours en cas d’embouteillage :

couloir de secours autoroute obligation

Pour faciliter l'accès des véhicules d'intervention, les automobilistes doivent créer un couloir de secours au milieu des voies, sans empiéter sur la bande d’arrêt d’urgence. Sur une autoroute à trois voies, les véhicules au centre et à droite doivent serrer à droite et ceux sur la voie de gauche serrent à gauche.
Il est également essentiel d'enclencher au plus vite les feux de détresse.

 
 

En cas de fermeture de voie : principe de la «fermeture éclair» 

Le principe de la "fermeture éclair" s'applique dès qu'une voie sur autoroute est fermée. Pour fluidifier le trafic et éviter de provoquer des ralentissements, les automobilistes doivent laisser passer en «fermeture éclair» les conducteurs provenant d’une autre voie qui serait fermée pour cause de travaux, par exemple.

 
 

Réaffectation de la bande d’arrêt d’urgence (R-BAU) :

Utilisée en agglomération urbaine, elle consiste à réaménager les bandes d’arrêt d’urgence pour qu’elles puissent servir de voies de circulation aux heures de pointe, temporairement ou en permanence.

Conduire sur autoroute : nos conseils de sécurité

 
 

Sortie d’autoroute :

Ne dépassez pas le véhicule devant vous juste avant de prendre une sortie (soit sur les 1000 mètres avant la sortie). Signalez votre intention de sortir suffisamment tôt (200 m avant la sortie). Enfin, ne décélérez pas avant d’avoir emprunté la voie de sortie afin de ne pas perturber le trafic.

 
 

Arrêt d’urgence :

  1. Si vous avez besoin de vous arrêter impérativement, sans pouvoir attendre une aire dédiée, allumez vos feux de détresse et garez-vous sur la bande d’arrêt d’urgence. 
  2. Mettez un gilet de sécurité si vous en avez un et sortez si possible du côté droit du véhicule. Tous les occupants de la voiture doivent sortir, et si possible se placer derrière la glissière de sécurité (à défaut, le plus éloignés possible de la chaussée). 
  3. Installez le triangle de signalisation au moins 100 m avant votre véhicule. 
  4. Appelez immédiatement la police (117).
 
 

En cas d’accident :

Si vous êtes impliqué :

  1. Assurez-vous de vous placer en sécurité (voir ci-dessus)
  2. Alertez immédiatement les services d’intervention (tél. 112/117 ou via les bornes d’appel d’urgence).
  3. Portez assistance aux personnes accidentées
  4. Si les véhicules accidentés peuvent rouler, déplacez-les si possible sur la bande d’arrêt d’urgence (essayez de prendre une photo avant de bouger les véhicules : cela vous sera utile pour les formalités de constat).
Si vous n’êtes pas impliqué :
Si vous êtes témoin d’un accident, alertez immédiatement les services d’intervention et portez assistance aux personnes accidentées. En revanche quand vous arrivez à hauteur d’un accident déjà sécurisé, adaptez votre vitesse et roulez avec prudence, mais ne vous attardez pas devant l’accident.

 
 

La fatigue : un ennemi mortel

La conduite sur autoroute est souvent monotone et fatigante, d’autant plus si la météo n’est pas favorable. Cette fatigue provoque une baisse de la vigilance et un risque accru d’endormissement. Pour endiguer ce phénomène, faites des pauses toutes les 2 heures minimum, voire même une turbo sieste.

 
 

Attention à l’angle mort :

Faites attention à l’angle mort quand vous dépassez, et signalez tout changement de voie avec vos clignotants, même quand vous vous rabattez.

 
 

Attention aux distances de sécurité :

Respectez une distance d’au moins 2 secondes avec le véhicule qui vous précède, et augmentez cette distance en cas d’intempéries.
Pour vérifier cette distance, prenez un repère visuel sur le bord de la route (panneau, arbre, etc.) et, dès que le véhicule devant vous le passe, comptez les secondes jusqu’au moment où vous le franchissez à votre tour. Si le délai est inférieur à 2 secondes, augmentez la distance de sécurité.
Pour rappel, à 120 Km/h et par temps sec, il faut environ 140 m pour s’arrêter.

 
 

Signalez-vous :

En cas d’embouteillages ou d’accident avertissez les véhicules qui suivent en enclenchant au plus vite les feux de détresse.
Signalez tout changement de voie en déclenchant vos clignotants au préalable (et non simultanément).

 
 
Le saviez-vous ?
De quelle amende suis-je passible en cas d’infraction sur autoroute ?

 L’amende infligée dépend de l’infraction. Retrouvez ici le détail des amendes d’ordre en fonction des infractions commises : https://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/20182527/index.html

Vous venez de l’étranger ? Sachez qu’une vignette à validité annuelle est requise pour rouler sur les autoroutes suisses

 Son coût est de 40 CHF. Plus d’informations ici.

Consultez l’état du trafic en temps réel grâce à l’appli gratuite du TCS
Newsletter
Réseaux sociaux
FacebookInstagramTwitterLinkedInYouTube
Magazine Touring
Magazine Touring
Applications
Nouveaux produits & jubilés
50 Jahre Rechtsshutz
60 Jahre ETI Schutzbrief
Mitgliedschaft Familien
 
Merci de patienter un instant
Votre commande est en cours de traitement.