Test premiers secours

Le TCS a testé les compétences de la population suisse en matière de premiers secours. Les résultats sont inquiétants.


Quel intérêt d’évaluer les connaissances sur les premiers secours ?

Quelles sont donc les connaissances des conducteurs en matière de premiers secours ? Sont-elles suffisantes pour une action rapide et compétente ? Le TCS en partenariat avec l’Alliance suisse des samaritains a voulu en avoir le cœur net et a mis sur pied une étude sur les compétences en matière de premiers secours.

Méthodologie

Une liste d’une vingtaine de questions a été élaborée afin d’évaluer les connaissances de la population en termes de premiers secours. Les questions ont été posées par téléphone entre le 15 et le 20 mai 2017 à un échantillon représentatif de la population en Suisse alémanique et en Suisse romande. En tout ce ne sont pas moins de 567 personnes âgées de 18 à 70 ans qui ont été interrogées.

L’état des connaissances est clairement insuffisant malgré l’obligation de suivre un cours de premiers secours pour l’obtention du permis de conduire

Près de deux tiers (65%) des personnes interrogées se sentent capables de donner les premiers secours. Après enquête, ce sont en fait seulement 7% des répondants qui connaissent effectivement quelles étapes suivre en cas d’urgence. 5% des personnes interrogées n’ont par ailleurs jamais suivi un cours en la matière. Les personnes ayant suivi un cours récemment sont plus à même de répondre correctement aux questions posées. La raison principale qui pousse les gens à suivre un cours de premiers secours est l’obtention du permis de conduire.

Résultats

93%

ne connaissent pas les étapes à suivre en arrivant sur un lieu d’accident avec blessés

90%

ne connaissent pas le numéro d’urgence européen 112 (72% connaissent cependant le 144, valable uniquement en Suisse)

68%

ne savent pas comment évaluer l’état d’un blessé

81%

ne savent pas comment effectuer une réanimation cardio-pulmonaire sur une personne inconsciente et qui ne respire plus

62%

ne savent pas comment mettre une personne inconsciente en position latérale de sécurité

99%

ne savent pas comment traiter une blessure qui saigne abondamment

Résultats

93%


ne connaissent pas les étapes à suivre en arrivant sur un lieu d’accident avec blessés

Résultats

90%


ne connaissent pas le numéro d’urgence européen 112 (72% connaissent cependant le 144, valable uniquement en Suisse)

Résultats

68%


ne savent pas comment évaluer l’état d’un blessé

Résultats

81%


ne savent pas comment effectuer une réanimation cardio-pulmonaire sur une personne inconsciente et qui ne respire plus

Résultats

62%


ne savent pas comment mettre une personne inconsciente en position latérale de sécurité

Résultats

99%


ne savent pas comment traiter une blessure qui saigne abondamment

De manière générale, les participants se sentiraient plutôt sûrs de pouvoir prodiguer les premiers soins en cas d’accidents. Force est toutefois de constater que les réponses données nuancent cette perception : les personnes ont tendance à se surestimer.

Malgré cela, chacun peut sauver des vies. La pire chose est de ne rien faire.

Malheureusement, les connaissances s’évaporent rapidement après avoir suivi un cours. Une possibilité d’améliorer cette situation est de suivre volontairement un cours de rappel.

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Magazine Touring
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.