Charger correctement son camping-car

L’essentiel avant de partir en voyage est de charger comme il faut le camping-car ou la caravane : nos conseils et astuces.


Prendre la route des vacances au volant d’un camping-car ou en tractant une caravane, ce n’est pas toujours une sinécure pour le conducteur, lequel doit faire face à des exigences plus complexes. A commencer par respecter la charge utile.

Différences entre camping-car et caravane

Sur les camping-cars, la limite de 500 kg n’est pas énorme lorsqu’on entreprend un voyage avec une famille de 4 personnes (env. 200 kg). Si l’on ajoute une centaine de kilos pour un scooter à l’arrière, les 200 kg restants sont rapidement dépassés.

C’est moins problématique pour les caravanes vu que l’on dispose aussi de la charge utile de la voiture. En revanche, il convient de répartir le chargement, sans quoi l’attelage manquera de stabilité. On prêtera attention à la charge d’appui exercée par le timon sur le crochet de remorquage du véhicule tracteur et on tiendra compte de la donnée d’usine. En principe, la charge d’appui idéale oscille entre 50 et 70 kg. Plutôt que de surcharger l’arrière du véhicule tracteur, il est recommandé de placer une partie du chargement dans la caravane.

On peut s’assurer de ne pas dépasser la charge d’appui en mesurant cette dernière au moyen d’une balance. Pour ce faire, le crochet d’attelage doit être au même niveau que la tête du timon. Il existe des balances spécifiques (dès env. CHF 20.-) ainsi que des balances intégrées à la roue jockey (dès env. CHF 75.-).

En principe, le chargement des campers et des caravanes ne doit pas dépasser latéralement. La Suisse tolère toutefois une marge de 20 cm par côté (largeur maximale 2 m) pour les vélos fixés à l’arrière des véhicules à moteur. Dans la plupart des pays de l’UE, le chargement et les porte-vélos doivent être signalés au moyen d’un panneau spécifique de 50×50 cm. 

Conseils pour voyager en camping-car en toute sécurité

Que faire en cas de mouvements de roulis ou de tangage ?

Un attelage peut être sujet à des mouvements de roulis ou de tangage. Généralement, ils sont dus à une vitesse excessive ou à des coups de volant intempestifs. La tendance au roulis peut être atténuée par des stabilisateurs disponibles dès env. CHF 400.-. Leur montage est simple. En cas de brusques mouvements saccadés de la caravane, on procédera de la sorte: couper les gaz, ne pas contrebraquer et, si nécessaire, freiner jusqu’à la stabilisation de l’attelage.

Comment ranger les bagages correctement ?

  • Disposez les objets lourds près du plancher, au-dessus de l’essieu.
  • Les bagages légers (par exemple, vêtements) doivent aller dans les placards du haut.
  • Rangez tout le matériel de telle sorte qu’il ne puisse pas glisser (en le plaçant par exemple sur des tapis de caoutchouc).
  • Profiter de la charge d’appui : augmente la stabilité de l’équipage.

Transport de vélos ou de deux-roues motorisés

La plupart des vacanciers emmènent des vélos ou des deux-roues motorisés. Pour les caravanes, il est possible de transporter les vélos sur le timon de la caravane. Afin de ne pas grever la charge d’appui, on peut aussi les installer sur le toit de la voiture.

Le TCS recommande de ne pas placer les vélos à l’arrière d’une caravane. Les scooters d’une centaine de kilos sont en principe trop lourds pour être transportés avec une caravane. Dans le cas des camping- cars, on peut emporter des vélos ou un scooter sur un support monté à l’arrière.

Offres du TCS

Réseaux sociaux
Newsletter
Applications
Magazine Touring