« Love scam » : l’arnaque aux sentiments sur Internet

Ne tombez pas dans le panneau ! Comment reconnaître et déjouer les arnaques aux sentiments sur Internet.


Comme nous sommes constamment en ligne sur le Web, il existe différents dangers sur Internet qui doivent être abordés. Le TCS aimerait participer activement à la lutte contre ces dangers et risques et est donc devenu membre de la SISA Swiss Internet Security Alliance.

C’est si simple d’aimer...

Pour trouver de nos jours les bonheurs de l’amour, beaucoup utilisent les réseaux sociaux. Or les arnaqueurs le savent aussi et en profitent pour s’enrichir. Avec un faux profil, ils contactent les cœurs solitaires sur Facebook ou d’autres médias sociaux et c’est alors un «­ top manager canadien­ » ou un « soldat américain en mission à l’étranger » qui sert de miroir aux alouettes. Très vite on parle d’amour et l’élu ou l’élue est enchanté(e) par les vœux d'amour.

Les trucs des arnaqueurs du coeur

Instaurer la confiance puis contrôler le comportement
Durant des semaines, voire des mois, l’arnaqueur construit une relation sentimentale sur Skype, WhatsApp etc. avec sa victime qu’il manipule habilement dans ce but. Avec adresse et psychologie, il l’amène à lui faire totalement confiance. Seulement là il propose une première rencontre dans la vraie vie. il propose une première rencontre dans la vraie vie. 

A chaque rencontre prévue, un empêchement
Peu avant la date du rendez-vous, l’arnaqueur prétend avoir eu un accident, être tombé malade ou avoir été agressé à l’aéroport. La victime est alors priée d’assumer les frais de traitement, de voyage ou autres et d’effectuer un versement via une plateforme de transfert d’argent ou sur un compte à l’étranger. Attention : si on a versé de l’argent une première fois, on continuera de se faire harceler par toutes sortes de moyens.

Menaces et tromperies
Si la victime refuse de payer, l’arnaqueur a d’autres moyens de pression. Il menace de rompre cette relation ou se fait passer pour une « autorité compétente » ou un « avocat » résidant à l’étranger ; il prétend avoir arrêté l’arnaqueur et mis la main sur son butin, et qu’il suffit à la victime de payer des « frais administratifs » pour récupérer les sommes versées.

Conseils de prévention

Comment ne pas tomber dans le piège des arnaques aux sentiments :

Encore jamais vu(e) ?
Que ce soit sur Facebook ou sur d’autres réseaux sociaux, n’acceptez jamais de demandes d’ajout d’ami de personnes que vous ne connaissez pas dans la vraie vie.

Pilote, célibataire, en voyage ?
Demandez-vous s’il est plausible qu’une personne riche et séduisante vivant dans un pays lointain et sans aucun lien avec votre vie souhaite soudain entamer une relation à distance avec vous.

Coup de foudre ?
Méfiez-vous si, sur un site de rencontres, votre interlocuteur parle du grand amour avant même le premier rendez-vous.

Stop !
Coupez immédiatement tout contact, si on vous demande de l'argent ou d'autres biens !

Vous êtes tombé dans le panneau ?

Pas de panique, ça peut arriver à tout le monde.

  • N'envoyez plus d'argent ou d'autres biens.
  • Coupez définitivement tout contact avec l’arnaqueur et bloquez-le sur tous vos canaux.
  • Ne réagis pas si vous êtes contacté par de prétendus redresseurs de torts (par ex. « Interpol », une « autorité policière à l’étranger », un « avocat pour victimes », etc.).
  • Fournissez toute information utile (données bancaires, numéros de téléphone, adresses de courriel, noms de profil, etc.) au poste de police le plus proche et déposez plainte.
  • Parlez de l’incident avec une personne de confiance et au besoin demandez une aide psychologique.
  • En cas de problèmes financiers, adressez-vous au service de conseils en désendettement de votre canton.

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.