L’internet des objets intelligents

Les montres, les voitures et même les frigos peuvent être connectés à Internet. Ils y collectent des données pour faciliter notre quotidien. Mais ce n’est pas sans risques.

Comme nous sommes constamment en ligne sur le Web, il existe différents dangers sur Internet qui doivent être abordés. Le TCS aimerait participer activement à la lutte contre ces dangers et risques et est donc devenu membre de la SISA Swiss Internet Security Alliance.

L’internet des objets (IdO), qu’est-ce que c’est ?

C’est ainsi que l’on appelle la communication entre des appareils intelligents et Internet. Un objet est dit « intelligent » dès lors qu’il est connecté à Internet.

Ainsi, sans être à la maison, vous pouvez dire à votre frigo de commander du lait ou à votre four de s’enclencher pour que vous puissiez passer à table dès votre retour. Votre montre peut envoyer des messages WhatsApp à vos amis et votre assistant digital vous passe automatiquement votre musique préférée.

Donc ces objets collectent et transmettent des données pour vous faciliter la vie. Seulement voilà : ces objets sont tous de petits ordinateurs et peuvent être exploités comme tels.

Vous n’êtes pas seul

Au niveau mondial, 92% des consommateurs disent vouloir connaître quelles informations personnelles sont collectées à leur sujet (source : The Economist Intelligence Unit). Tout objet intelligent équipé d’un micro et/ou d’une caméra est en mesure d’enregistrer du matériel audio et/ou vidéo. Autrement dit, votre appareil peut non seulement vous filmer mais aussi écouter toutes vos conversations. C’est pourquoi ont émergé des récits de poupées intelligentes qui enregistrent les conversations, de téléviseurs ou même de robots ménagers captant tout ce qui se passe autour d’eux.

Au service des pirates ?

Les attaques de logiciels malveillants provenant de l’IdO ont augmenté de 215,7 %, passant de 10,3 millions en 2017 à 32,7 millions en 2018 (source : SonicWall). Et la tendance se poursuit en 2019.

Les pirates infectent des objets intelligents peu sécurisés avec un logiciel malveillant qui contrôle l’appareil pour créer des Botnets et initier des attaques de DDoS sur les serveurs. Ainsi, même votre babyphone peut devenir complice d’une attaque en ligne et donc concourir à une action criminelle à plus vaste échelle.

Avez-vous acheté un nouveau produit ou service électronique­ ?

 
 

Quelques questions que vous devriez vous poser :

Puis-je modifier le mot de passe par défaut ?

Un mot de passe par défaut est extrêmement facile à contourner. C’est quasiment une porte ouverte donnant accès à votre appareil, à vos activités et à vos données. Créer son propre mot de passe est une opération aisée, et cela vous permettra de contrôler les informations qui entrent et qui sortent.

Mes données personnelles sont-elles chiffrées ?

Le chiffrement est une opération qui transforme vos informations ou vos données en un code uniquement accessible aux parties autorisées. Si vos données personnelles sont chiffrées, elles seront protégées lorsqu’elles sont stockées sur votre appareil ou transmises par internet.

Les mises à jour de sécurité se font-elles automatiquement sur mon appareil ?

La technologie évolue rapidement et de nouvelles vulnérabilités en matière de sécurité apparaissent à la faveur de cette évolution. Les mises à jour de sécurité sont essentielles pour ne pas se laisser distancer. Autoriser les mises à jour automatiques sur votre appareil contribue au maintien d’un niveau élevé de sécurité.

Puis-je savoir où mes données sont stockées... et qui peut y accéder ?

Afin que vous puissiez donner votre consentement, la plupart des entreprises vous informent sur :

  • les données vous concernant qui sont recueillies
  • les personnes qui peuvent accéder à ces données
  • l’emplacement où elles sont stockées
  • l’utilisation à laquelle elles sont destinées

Puis-je savoir ce que mon appareil révèle à mon propos ?

Si votre appareil est muni d’une caméra ou d’un micro, il peut révéler l’environnement dans lequel vous vous trouvez et permettre à des tiers d’écouter vos conversations. Vous êtes responsable de votre appareil: c’est à vous de décider ce qu’il faut désactiver pour protéger vos données personnelles.

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.