Energie solaire à domicile

Produire son électricité et obtenir un bilan CO₂ neutre pour sa voiture électrique? C’est possible !


Une petite installation solaire de type «Plug & Play» composée de 6 modules est en activité depuis fin 2011 sur le toit plat d’un garage du centre technique du TCS à Emmen. Cette expérience a démontré que l’objectif théorique visant à produire environ 1000 kWh par an, soit 2,7 kWh par jour, est atteignable.

Cette quantité permet d’accomplir un kilométrage annuel de 6000 km avec la Citroën C-Zero ayant servi de voiture de référence. L’électricité provenant de cette installation d’une surface de 7,6 m2 est réinjectée directement dans le réseau. Ce qui évite les problèmes de stockage. La C-Zero continue donc d’être alimentée via le réseau. 

Au final, le rendement annuel de l’installation s’est chiffré à 250 CHF et l’installation a présenté un bilan CO2 neutre après 4 ans (compte tenu de l’utilisation d’une part d’énergie d’origine fossile).

La règle générale

Sur la base de cette expérience et vu qu’une petite voiture électrique consomme moins de 20 kWh aux 100 km, le TCS a formulé la règle générale suivante:

  • Une surface solaire de 10 m2 produit annuellement environ 1000 kWh d’électricité. Et cela même si l’inclinaison des panneaux par rapport au soleil n’est pas idéale.
  • Une production de 1000 kWh suffit en principe pour parcourir au minimum 5000 km.

Dans la pratique

La construction d’une installation solaire à domicile ne doit pas être prise à la légère. Dans la rubrique « les pros du solaire » du site internet swissolar.ch, on trouve une liste des professionnels des diverses régions. D’autres infos utiles figurent sur le site sun2wheel.com (D/EN). Il importe de clarifier les points suivants avec un installateur et de lui demander d’annoncer l’installation solaire au fournisseur d’électricité ou à l’entreprise de services énergétiques:

  • Le rendement des cellules solaires peut-il être directement injecté dans le réseau?
  • Combien coûte l’inscription de l’installation solaire auprès du fournisseur d’électricité?
  • Un compteur supplémentaire mesurant aussi les refoulements est-il nécessaire?

Selon l’emplacement, le type, la hauteur et la taille de l’installation, il se peut qu’un permis de construire soit requis. Il faut aussi se renseigner sur la capacité de portance du toit utilisé. Une orientation sud-est à sud-ouest et une inclinaison de 20 à 60 degrés des panneaux sont essentielles.

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.