Acheter une voiture neuve : conseils du TCS

Acheter une voiture coûte cher. Quelques informations neutres vous aideront à prendre la bonne décision.


La première chose à faire avant d'acheter une voiture, c'est de déterminer ses besoins spécifiques et d'en dresser la liste. Voici quelques points importants :

Prix

Ne vous laissez pas impressionner par les annonces prometteuses des vendeurs de voitures. Il y a souvent des différences considérables au niveau des prix et de l'équipement entre les véhicules d'une catégorie déterminée. En négociant habilement avec le vendeur, il est souvent possible d'abaisser encore le prix définitif. En outre, c'est pendant les expositions et en fin d'année que l'achat d'un véhicule s'avère le plus avantageux.

Financement

Le financement d'une nouvelle voiture doit être étudié préalablement avec soin. Il arrive trop souvent qu'une offre prétendument avantageuse s'avère par la suite, contrairement aux arguments publicitaires, très chère, voire même trop chère pour le client.

Accessoires nécessaires

Lors de l'achat d'une voiture de tourisme, il faut aussi prendre en considération les dépenses pour des accessoires supplémentaires qui seront achetés ultérieurement. On peut citer, à titre d'exemple, les pneus d'hiver avec jantes, les chaînes à neige, les porte-skis, les porte-bagages, les porte-vélos, etc. En règle générale, ces accessoires ne peuvent pas être utilisés sur la nouvelle voiture.

Échange

En échangeant votre ancienne voiture contre une nouvelle, vous pouvez facilement perdre des centaines de francs. Il convient, dans tous les cas, de demander plusieurs offres. Ne vous laissez pas impressionner par des rabais en apparence généreux. Ce qui compte, c'est le montant que vous aurez finalement à payer. La valeur d'un véhicule peut être déterminée avec eurotax ou en recherchant son véhicule sur les nombreuses plateformes automobiles.

Contrat d'achat/garantie

Le contrat d'achat (quittance ou facture) doit mentionner tous les détails concernant la voiture, à savoir la marque, le modèle, le kilométrage, l'année, le prix définitif, les accessoires, l'adresse des parties contractantes, etc. Dans la mesure du possible, exigez un contrat de vente sans dispositions écrites en petits caractères au verso ou alors biffez ces dispositions.

Si vous achetez une voiture neuve, ce sont surtout ces clauses-là qui permettent au vendeur, en cas de retard de livraison ou de délai de livraison plus long, d'augmenter le prix si le modèle est devenu entre-temps plus cher.

« Rossignols »

En règle générale, les voitures vendues comme neuves n'ont quitté la chaîne de production que quelques semaines avant qu'elles ne soient mises en circulation. Il arrive toutefois que des garagiste tentent de vendre, comme voitures neuves, des modèles qu'ils ont «soigneusement stockés». Il est dès lors recommandé de vérifier que le contrat de vente mentionne bien l'année de construction (modèle). Ne soyez pas satisfait de la simple mention « neuve d'usine ».

Le rapport d'expertise joint à chaque voiture et les documents de douane (date du sceau) donnent quelques repères à ce propos. Le TCS estime qu'un laps de temps de 6 à 12 mois entre le dédouanement et la première mise en circulation est un maximum pour une voiture vendue comme neuve, à condition toutefois que le modèle n'ait pas subi de modifications entre-temps (autres clignoteurs, chapeaux de roue, grille de radiateur, etc.). En effet, une voiture vieillit et perd de la valeur même si elle ne roule pas. N'achetez donc un "rossignol" que si l'on vous consent une remise de prix équitable.

Clause de garantie

La Suisse connaît, de ce point de vue, la liberté contractuelle. Le vendeur et l'acheteur peuvent sans autre convenir d'une suppression, ou au contraire d'une prolongation, de la garantie de 24 mois prévue par la loi (art. 210 du CO).

Garantie voitures neuves

Pour les voitures neuves, la durée de la garantie est, en règle générale, de 2-3 ans ou 100'000 km (la classique garantie de 1 an sans limite de kilométrage tend à disparaître).

Garantie catalyseur

En ce qui concerne le catalyseur et la sonde lambda, les importateurs garantissent au législateur une durabilité de 5 ans et/ou 80'000 km. Cette garantie n'est pas transmise au client. En cas de problèmes avec ces pièces, il est conseillé d'insister sur une réparation gratuite effectuée dans un délai utile. Les importateurs sont arrangeants si le véhicule est entretenu selon les normes d'usine par un représentant de la marque.

Garantie antirouille

Seules quelques marques connaissent encore des problèmes de rouille. Grâce à des mesures spécifiques (tôles zinguées, traitement des corps creux, protection contre les gravillons, etc.), la sensibilité à la rouille a considérablement diminué. Ainsi, le plus important dans une garantie antirouille ne réside pas dans sa durée (6, 10 ou bien 12 ans) mais plus dans les conditions qui y sont liées. Une bonne garantie n'exige ni contrôles supplémentaires ni services d'entretien durant toute sa durée.

Pourtant, certains constructeurs en abusent et soumettent l'acheteur à des obligations telles que contrôles périodiques, services, réparations et procuration des pièces de rechange auprès de la marque. La plus grande vigilance est tout particulièrement demandée pour les véhicules d'occasion (contrôler le carnet d'entretien), car, si ces derniers ont été entreposés durant des mois, les délais de contrôles sont souvent expirés. C'est pourquoi, le TCS revendique une garantie d'au moins 6 ans et sans conditions supplémentaires.

Forfait de livraison

Il est de plus en plus courant de facturer un forfait de livraison lors de l'achat d'une voiture. Ce forfait est censé couvrir les frais de préparation et d'immatriculation ainsi que le contrôle des gaz d'échappement. Une partie de ces frais (fiche d'entretien, y compris la première analyse des gaz d'échappement) est déjà assumée par l'importateur de sorte que ce forfait n'est pas toujours justifié. Ce montant devra donc être négocié lors de l'achat de la voiture pour laquelle on conviendra d'un prix ferme et définitif.

Consommation de carburant

Les frais de carburant représentent en moyenne près de 15% du coût d'exploitation d'un véhicule. En plus de l'aspect financier, la consommation est un critère d'achat qui joue un rôle de plus en plus important pour des raisons liées à l'environnement. Plus la consommation de carburant est élevée, plus les émissions de dioxyde de carbone (CO2) sont importantes. Or, le CO2 est rendu responsable d'un renforcement de l'effet de serre dont les conséquences sont imprévisibles.

Entretien et service

Entretien

Toute voiture a besoin d'entretien. Tout comme il existe une grande diversité de modèles, il y existe aussi différentes prescriptions d'entretien et par conséquent plus ou moins de frais élevés consécutifs. Le choix du modèle est alors décisif et la rentabilité de la technique n'est pas à sous-estimer.

Service gratuit

Certains importateurs offrent pour leurs véhicules un service dit « gratuit ». Selon la marque et le modèle, les inspections sur un kilométrage défini ou sur une durée déterminée sont gratuites pour le client. Mais le propriétaire doit cependant s'acquitter de certains frais, car les matériaux nécessaires sont souvent exclus.

Pour les modèles dont le paquet service est le plus large, tous les services d'entretien et les entretiens anti-pollution prescrits sont, jusqu'à 100'000 km ou 10 ans, inclus dans le prix neuf. La comparaison avec les modèles les plus vendus sans paquet service montre qu'en achetant un tel véhicule avec « service gratuit », le coût des services à hauteur de CHF 2'000.- est inclus dans le prix du véhicule neuf.

Assurance

Assurance protection juridique

Avant de conclure une assurance de protection juridique, comparez les délais de résiliation qui varient entre un an (intéressant) et dix ans (insensé), les primes et les prestations.

Assurance casco partielle ou complète

Les primes exigées par les compagnies d'assurance pour les cascos partielles ou complètes varient fortement. Il vaut la peine de comparer les offres de plusieurs compagnies afin de pouvoir conclure une assurance en fonction de ses besoins et à des conditions avantageuses.

Assurance responsabilité civile

Depuis 1996, l'assurance responsabilité civile est libéralisée, de telle façon qu'il n'y a plus de tarif unique autorisé par l'Etat. Mais depuis lors, les primes divergent fortement entre elles. Par conséquent, il est indiqué de conclure des contrats d'assurance annuels et, lors de changement de véhicule, de comparer les offres des différentes sociétés d'assurance (p. ex : l'assurance auto du TCS).

Offres du TCS

Réseaux sociaux
Newsletter
Applications
Magazine Touring