28.06.2019

A ne pas prendre en vacances

"Pour voyager heureux, voyagez léger", nous enseignait Saint-Exupéry. A l'aube de la grande transhumance, un petit rappel de circonstance s'impose. Touring a concocté une liste d'objets à NE PAS glisser dans son bagage.

28 juin 2019

Un guide touristique

A l'ère digitale, une multitude d'informations pertinentes sont disponibles en quelques clics, que ce soit via des applications spécialisées ou des articles en ligne émanant de blogs ou de journaux. Une bonne astuce consiste à emprunter des guides touristiques à la bibliothèque du coin, de les lire avant le voyage - rien de mieux pour se mettre dans l'ambiance - et d'ainsi planifier son voyage. Et, si vraiment, vous ne pouvez pas faire la croix sur un guide touristique, préférez la version numérique. Lonely Planet, pour ne citer que cet éditeur, propose des versions digitales de certains ouvrages.

Un ou plusieurs livres

Même principe que pour les guides touristiques... préférez un lecteur de livres numériques qui se glissera facilement dans votre sac et ne vous détruira pas les épaules pour l'occasion. De retour au bercail, vous aurez tout loisir de redécouvrir l'odeur agréable du papier de votre livre préféré ou de rester scotché à l'écran de votre nouveau joujou.

Un sèche-cheveux

Laissons au placard les diktats de la beauté et libérons notre masse capillaire le temps des vacances. Un séchage naturel "à l'air" fera tout à fait l'affaire. De plus, bon nombre d'hébergements mettent un sèche-cheveux à disposition. Alors, pourquoi s'encombrer davantage?

Un parapluie

On croise les doigts pour que vous ayez beau temps lors de votre périple... Mais si la météo devait être capricieuse, deux solutions s'imposent. On adapte son programme (une sieste, la visite d'un musée, un café) ou on enfile un k-way qui fera bien l'affaire en cas d'averse. Petit plus, celui-ci pourra aussi servir de coupe-vent lors de vos randonnées et des fraîches soirées. Du 2 en 1, votre dos vous dira merci!

Les objets "au cas où"

On le donne en mille, mieux vaut laisser à la maison tous les objets que vous emporteriez juste "au cas où". Il est toujours possible - au cas où-, de faire une lessive sur place en cas de pénurie de linge propre ou même de s'approvisionner sur place. Et il convient aussi de se rappeler que l'aventure fait aussi partie du voyage, et c'est tant mieux!

Texte: Aline Beaud

Plus d'articles de la rédaction Touring

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.