05.07.2019

Un voyage zéro déchet, ou presque

Vous adorez voyager, mais vous êtes également soucieux de l’environnement? Voici quelques astuces simples pour limiter les déchets lors de vos périples.

05 juillet 2019

Pour commencer…

Evidemment, s’adonner à la pratique du zéro déchet en vacances et de parcourir 10 000 kilomètres en avion pour rejoindre une île paradisiaque n’a pas vraiment de sens. Une destination plus proche, atteignable en train, voire en voiture, ne serait-elle pas envisageable? L’Europe regorge de trésors méconnus…  

Boire et manger

Amener une tasse ou un verre en vacances, la garantie de ne pas devoir utiliser des gobelets en plastique ou polystyrène.
  • A emporter: une gourde filtrante, un verre ou une tasse isotherme, des couverts réutilisables, une serviette en tissu et une paille écologique.
  • L’idée? En optant pour une gourde filtrante, on évite l’achat et le fastidieux transport de bouteilles d’eau à l’étranger. On économise ainsi des sous et du plastique. L’eau du robinet est filtrée et consommable. Les couverts, la paille, le verre permettent l’achat de nourriture à des stands, sans devoir utiliser les emballages à usage unique. 

Dans la trousse de toilette

  • A emporter: un pain de savon, une huile végétale, un shampoing solide, une brosse à dents en bambou, du dentifrice solide, un peigne en bois, un déodorant solide, des lingettes en tissu pour se démaquiller et une coupe menstruelle.
  • L’idée? Opter pour une trousse de toilette minimaliste. L’huile végétale servira à la fois pour l’hydratation de la peau, des cheveux et pour se démaquiller. Et les produits solides présentent l’avantage de ne pas couler dans la valise… Bien évidemment, pas question de faire l’impasse sur l’inévitable crème solaire qui sera aussi glissée dans votre bagage pour les destinations balnéaires. 

Les petits achats

Rien ne vaut la fraîcheur des fruits et légumes du marché.
  • A emporter: un sac à provisions et des sacs à vrac.
  • L’idée? Se rendre dans les marchés locaux ou les magasins spécialisés en vrac pour acheter sa nourriture. En bref, on essaie de garder les mêmes habitudes qu’à la maison. 

Pour aller encore plus loin

En vacances, on serait enclin à laisser tomber tous ses bons principes au profit d’un voluptueux farniente. Pourtant, le fait de recycler et composter ses déchets ne demande pas un grand effort… qui plus est lorsqu’il s’agit de l’une des seules véritables corvées à effectuer. A l’hôtel, on évite aussi d’embarquer les échantillons de produits proposés et, dans la rue, on refuse les brochures d’informations et autres flyers. Autre idée, pourquoi ne pas visiter des initiatives locales qui favorisent l’écologie? Ainsi, votre argent sera investi dans des causes qui vous tiennent à cœur. Le must! 

Texte: Aline Beaud
Photos: ldd

Plus d'articles de la rédaction Touring

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.