19.12.2018

Glamour, neige et découpages

Tradition et luxe se croisent dans le Saanenland. Avec ses nouvelles remontées mécaniques, la région se profile comme une destination de sports d'hiver moderne.

19 décembre 2018

Un week-end dans le Saananland est idéal pour ralentir un peu. Qu'il s'agisse d'un simple dîner au restaurant Bochtehus Beizli, au Launensee, d'un atelier avec l'artiste de découpages Regina Martin, d'une montée dans les nouvelles télécabines du Saanersloch ou d'un concert de jodel dans la chapelle St. Niklaus à Gstaad. Dans le Saanenland, la maxime « Come up - slow down » n'est pas une promesse en l'air. Et la région investit massivement dans des infrastructures touristiques modernes. L'exemple le plus récent est celui du Saanersloch-Bahn, qui a ouvert ses portes à la mi-décembre. Ces télécabines modernes D-Line parachèvent l’extension du domaine skiable d'hiver entre Saanenmöser, Zweisimmen, St. Stephan et Schönried. Cet installation à 29 millions de francs peut transporter 2000 personnes par heure et grimpe les 673 mètres de dénivelé jusqu'au Saanersloch en 11 minutes seulement. La particularité de l'ascenseur réside dans les 69 cabines avec vitres panoramiques. La région offre 105 kilomètres de pistes pour tous les goûts. Les pistes de luge Saanersloch Run, Hornberg Run et Horneggli Run seront également ouvertes cet hiver. De plus, des cartes journalières de luge, incluant la location de luge, sont proposées au prix de 40 francs.

Saanersloch
Le nouveau Saanersloch-Bahn est rapide, moderne et dispose de cabines spacieuses.

Avec ses trois secteurs et environ 200 kilomètres de pistes, l'ensemble du Saanenland offre une grande variété de sports d'hiver. Les clients disposent de 42 remontées mécaniques et la région peut enneiger artificiellement 60 pour cent des pistes principales. En outre, il existe plus de 20 restaurants de montagne en partie rénovés, 15 snow bars et l'igloo dorf du Saanersloch

Ski Saanen
200 kilomètres de pistes dans le Saanenland.

Pour ceux qui souhaitent marier luxe et culture après leur journée de ski, une visite du village de Gstaad est recommandée. En plus des nombreuses galeries d'art et boutiques de luxe, vous trouverez également des boutiques traditionnelles locales. Au milieu du village se dresse l'ancienne chapelle Saint-Nicolas. Une retraite tranquille qui accueille également des concerts. Une particularité de la région est constituée par les découpages artistiques. Ils sont présents partout et représentent une vieille tradition. Si vous souhaitez pratiquer vous-même à cet art filigrane, vous pouvez vous inscrire à un cours avec Regina Martin.

Gstaad
Gstaad balance entre culture et glamour.

En hiver, une promenade en calèche jusqu'au Bochtehus, au bord du Launensee, est particulièrement indiquée. Dans cette ancienne ferme sont servis des plats typiques, simples mais consistants, comme de la soupe avec du fromage et de la viande séchée.

Scherenschnitt
Avec beaucoup de patience et d'habileté, Regina Martin découpe ses silhouettes.
 

Bon à savoir :

  • Se loger : berghotelhornberg.ch
  • Remontées mécaniques : gstaad.ch
  • Manger : bochtehus-beizli.ch
  • Découpages : scherenschnitt-atelier.ch
     

Texte et photos :  Felix Maurhofer 

Partager
durckenE-MailFacebookGoogle +Twitter

Mehr Artikel aus der Touring-Redaktion

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.