Carte de membre
TCS Mastercard
Facture

25.02.2021

La firme Bcomp équipe les voitures à la fibre de lin

Fondée en 2011, l’entreprise Bcomp remplace les éléments en plastique et carbone des véhicules par des composants à base de lin.
25 février 2021

D'une simple start-up de garage, l’entreprise fribourgeoise Bcomp s’est imposée comme partenaire clé pour le développement durable du secteur automobile grâce à ses produits à base de lin. «A l’époque, nous construisions des skis dans notre local avec de la fibre de lin. Celle-ci possède intrinsèquement de bonnes propriétés mécaniques et permet une réduction de poids significative», explique Christian Fischer, CEO. Après avoir fait ses preuves sur le marché des sports et loisirs, l’entreprise s’est tournée vers le sport automobile. «Stratégiquement, c’est une porte d’entrée pour le marché de l’automobile puisque de nombreuses entreprises procèdent à des transferts de technologies du sport automobile vers la production de grande série», souligne le directeur.

Nouvelle ligne de production

La Porsche Cayman 718 GT4 de l’équipe de course Four Motors et son kit de carrosserie en fibre naturelle.
La Porsche Cayman 718 GT4 de l’équipe de course Four Motors et son kit de carrosserie en fibre naturelle.

Et Bcomp frappe fort en acquérant Porsche Motorsport comme client il y a 3 ans. L’objectif? Réduire l’empreinte de CO2 tout en égalant la performance des pièces en carbone, avec à la clé une réduction de poids, plus de sécurité et jusqu’à 30% de diminution des coûts. Poursuivant sa ligne stratégique, Bcomp démarre le volet  recherche et développement pour les voitures de série il y a 6 ans et entre en dialogue avec différentes marques trois ans plus tard. Elle conduit aujourd’hui une vingtaine
de projets avec différents magnats de l’automobile, tels que Porsche, McLaren ou Polestar, et emploie une trentaine de collaborateurs. Grâce à un investissement de près de 3 millions de francs, la firme finalise désormais sa ligne de production dédiée au secteur automobile en ville de Fribourg.

Concrètement, l’entreprise produit des plaques en fibre de lin tissée. A l’arrière de celles-ci est apposée une structure tridimensionnelle, semblable aux nervures des feuilles. Celle-ci renforce encore le produit. Les pièces sont ensuite formées, peintes ou recouvertes avec du cuir ou tissu par des fournisseurs externes. Elles viennent équiper des garnitures de porte, tableaux de bord, consoles centrales ou encore appuicoude. En matière de sécurité routière, même si les composants Bcomp ne sont pas directement déterminants en cas d’accident, ils possèdent un comportement sûr, selon des tests effectués par un institut spécialisé allemand. Contrairement au carbone dont les bris sont tranchants, les pièces en lin agissent comme un filet protecteur.

Collaboration avec Polestar

Outre l’aspect sécuritaire, les produits Bcomp permettent surtout des économies en CO2: «Nous agissons sur un double levier grâce à une réduction de poids significative par rapport au plastique (jusqu’à 50%) et une réduction de l’empreinte carbone à la production, souligne Christian Fischer. De plus, l’utilisation de plastique est réduite jusqu’à 70%.» Des arguments qui séduisent Polestar. La marque de véhicules électriques a dévoilé son concept-car Precept équipé de produits Bcomp en février 2020. Un véhicule qui va désormais être produit en série. Selon Christian Fischer, les composants fribourgeois permettent à Polestar de poursuivre ses objectifs avant-gardistes, à savoir minimiser l’impact des voitures grâce à des produits biosourcés et diminuer l’utilisation de plastique. L’ancienne start-up de garage va donc à nouveau sortir du garage, mais sous forme de véhicule aux intérieurs vertueux et durables, cette fois-ci.

Texte: Aline Beaud
Photos: Four Motors/Chricarpics, 2020 Dr. Ing. H. C. F. Porsche AG, McLaren Racing

Plus d'articles de la rédaction Touring

Newsletter
Réseaux sociaux
Magazine Touring
Applications
Nouveaux produits & jubilés
 
Merci de patienter un instant
Votre commande est en cours de traitement.