Carte de membre
TCS Mastercard
Facture

16.06.2022

Sus aux bouchons!

L’Office fédéral des routes (Ofrou) rénove actuellement le revêtement de l’autoroute A1 à l’aide d’un pont de chantier mobile.
16 juin 2022

Les travaux se déroulent sous le pont, tandis que la circulation s’effectue au-dessus.

Astra Bridge
Innovation autoroutière. Pendant que les travaux se déroulent en contrebas, les véhicules empruntent le pont mobile.

Jamais un revêtement routier n’avait été assaini de cette manière. Depuis début avril, l’autoroute A1, entre Recherswil et Luterbach (SO) accueille un élément inhabituel. Et, peu à peu, les automobilistes semblent s’habituer à cette nouveauté mondiale et les embouteillages initiaux à son approche diminuent – tout comme la polémique sur sa réelle utilité pour la fluidité du trafic. L’ASTRA Bridge, une invention suisse, permet d’effectuer des travaux durant la journée sans devoir dévier ou supprimer des voies de circulation. Pendant que les opérations se déroulent en contrebas, le trafic s’effectue sur le pont de chantier mobile.

Une centaine de mètres pour le chantier

C’est en 2016 que l’Ofrou a eu cette idée simple, mais séduisante, d’un pont de chantier mobile composé de modules. Pendant que les véhicules empruntent le pont mobile long de 236 mètres au total, les travaux peuvent se dérouler en dessous, sur une centaine de mètres. Le pont à deux voies se compose de 12 modules au total, pesant chacun 33 tonnes. S’y ajoutent les rampes d’accès et de sortie. Une fois les travaux terminés, le pont mobile se déplace, via GPS, vers la section d’autoroute suivante.
«Durant cette courte période de mise en service du pont mobile sur l’autoroute A1, le flux de circulation ne s’est pas encore stabilisé comme prévu, mais il s’est déjà fortement amélioré», explique-t-on à l’Ofrou. Un temps d’adaptation était attendu, ce qui est parfaitement normal lors de changements de direction du trafic. «Pour les usagers de la route, ce nouvel élément est encore relativement méconnu. Il en résulte une conduite parfois très prudente lors de sa traversée, ce qui peut à son tour entraîner des perturbations ou même des bouchons, surtout aux heures de pointe du matin», explique Samuel Hool, porte-parole de l’Ofrou. Afin d’améliorer la fluidité du trafic, la vitesse a été limitée à 40 km/h quelques jours seulement après la mise en place de l’ouvrage. Les manœuvres de freinage brusques et les différences de vitesse importantes entre les usagers ont ainsi pu être évitées, a souligné l’Ofrou.

Impact atténué sur le trafic

Astra Bridge
Un espace suffisant. Sous le pont, différents travaux peuvent être exécutés sur une longueur de 100 mètres.

L’avantage de cette structure est qu’elle réduit la taille du site des travaux et les retards de circulation qui pourraient en découler. De plus, comme aucun changement de voie n’est nécessaire durant le chantier, la chaussée opposée n’est pas affectée par un goulet d’étranglement et la nécessité de restreindre la vitesse y est ainsi évitée. Selon l’Ofrou, ce pont est principalement destiné à être utilisé là où des goulets d’étranglement et des fermetures de voies provoqueraient d’importants embouteillages. «Nous sommes encore en phase de test et, sur la base des éléments que nous recueillons, nous déciderons des prochaines étapes et des possibilités de développer et d’affiner la conception du pont», explique Samuel Hool. Pour l’instant, l’Ofrou ne fait aucun commentaire sur d’éventuels autres achats, qu’il s’agisse de modules individuels ou d’un pont entier.

En chiffres 
236 mètres de long - 7,3 mètres de large - 4,32 mètres de haut - 396 tonnes de poids total, soit 12 modules de 33 tonnes chacun

23.06.2022 - L’Astra Bridge va être démonté

La fluidité du trafic n’ayant pas évolué comme prévu, l’Office fédéral des routes (OFROU) a décidé d’effectuer des améliorations sur les rampes de l’Astra Bridge. Pour ce faire, le pont de chantier va être démonté dans la nuit du 25 au 26 juin 2022. Le démontage entraînera des restrictions de circulation sur le tronçon entre Recherswil et Luterbach. La poursuite de l’utilisation pilote de ce pont de chantier est agendée à 2023.

Texte: Dino Nodari
Photos: Emanuel Freudiger

Eclairage 
Guido Biaggio, vice-directeur et chef
de la division Infrastructure routière Est à l’Ofrou.

TCS Ambulance

Comment l’Ofrou a-t-il imaginé ce concept de pont mobile?
L’idée du «chantier roulant» selon le principe «circuler en haut, construire en bas» nous anime depuis longtemps.
Les créneaux pour effectuer des travaux de nuit sont de plus en plus courts, ce qui rend les travaux davantage coûteux. Depuis 2010, nous avons pu faire nos premières expériences pratiques à plus petite échelle avec la rampe dite «fly-over» venue d’Autriche. Avec l’ASTRA Bridge, nous avons désormais développé et finalisé cette idée de manière concrète. D’une part, il y a suffisamment de place sous l’ouvrage pour les travaux les plus divers – comme par exemple le remplacement du revêtement. D’autre part, ce pont est mobile et, une fois assemblé, il peut être déplacé vers la prochaine étape de chantier, et ceci sans recourir à l’aide de machines et d’équipements supplémentaires.

Etes-vous satisfait de sa mise en œuvre?
Le principe du pont fonctionne, mais nous sommes toujours en train d’acquérir de l’expérience par la pratique. Je suis très satisfait de la mise en œuvre technique du concept de pont mobile. L’ASTRA Bridge, en tant que machine, fonctionne bien et les travaux de construction ont également bien démarré. Le flux de circulation ne s’est toutefois pas encore stabilisé comme prévu. C’est pourquoi nous observons la situation et examinons les éventuelles adaptations à apporter.

A-t-on déjà constaté ce qui doit
encore être amélioré?

Le projet pilote qui vient d’être lancé permet de recueillir des enseignements. Cela vaut aussi bien pour les usagers de la route, qui s’habituent de mieux en mieux au pont de chantier, que pour les ouvriers et les équipes chargées du déplacement. Nous veillons tout particulièrement à ce que les rampes soient praticables afin que la circulation reste fluide et que l’acceptation soit à un niveau élevé.

Partager
durckenE-MailFacebookTwitter

Plus d'articles de la rédaction Touring

Newsletter
Réseaux sociaux
FacebookInstagramTwitterLinkedInYouTube
Magazine Touring
Magazine Touring
Applications
Nouveaux produits & jubilés
50 ans Protection juridique
60 ans Livret ETI
Sociétariat famille
 
Merci de patienter un instant
Votre commande est en cours de traitement.