Carte de membre
TCS Mastercard
Facture

01.12.2021

Là où scintillent les lumières de l'Avent

Quinze idées pour célébrer l'Avent de la plus belle des manières.
01 décembre 2021

Un chemin romantique en Appenzell, des crèches colorées dans les ruelles d’Estavayer-le-Lac, des décos de Noël à l’Abbaye de Muri (AG) ou des jeux de lumière près de l’aéroport de Zurich.*

La tournée des crèches

Ambiance de Noël

A Estavayer-le-Lac, plus de 80 crèches, grandes et petites, ornent les rues sinueuses de la bourgade fribourgeoise et lui confèrent une atmosphère de Noël unique (du 4 décembre au 6 janvier). La plupart d’entre elles ont été créées par les habitants eux-mêmes. Dans les vitrines ou les fenêtres illuminées, les flâneurs peuvent admirer des crèches de toutes sortes: classiques, originales ou même contemporaines.

A Bâle également, jusqu’au 24 décembre, se déroule la 5e édition du chemin des crèches, dans la vieille ville, qui vise à rappeler que l’Avent est avant tout une période festive. Ce sont principalement les commerçants qui placent dans leurs vitrines des crèches, 45 au total, nouvelles ou anciennes, héritées ou conçues par le personnel.

Au Tessin, depuis plus de 20 ans désormais, les amateurs de crèches se rendent à Vira Gambarogno, sur la rive sud du lac Majeur. C’est là que des particuliers et des artistes rivalisent d’inspiration pour y exposer les plus belles crèches. Trente modèles peuvent y être admirés du 12 décembre au 6 janvier.

Pour les enfants

Ambiance de Noël

A Aeschi bei Spiez (BE), c’est le «Wiehnachtswäg» (chemin de Noël) qui raconte, jusqu’au 6 janvier, le voyage de Marie et Joseph ainsi que la naissance de Jésus, en six étapes bien adaptées aux enfants. Les petits se réjouiront par ailleurs de découvrir de vrais ânes et moutons. Et pour terminer, enfants et parents peuvent se réchauffer autour d’un punch aux pommes ou d’un bon thé, ou acheter quelques friandises au kiosque du «Wiehnachtswäg».

L’histoire est racontée différemment sur le sentier de Noël, long de 1,5 km (jusqu’au 6 janvier), qui mène à la ferme de montagne de Montpelon, à Gänsbrunnen, dans le Jura soleurois. Ici, c’est le grand-père, Lena, accompagné de son âne Bino, qui partent pour Bethléem. Les animaux de la ferme sont également les acteurs des histoires racontées tout au long des 30 étapes proposées. La visite se termine dans la salle du restaurant, décorée spécialement pour Noël.

Le «Stäärnewääg» (chemin des étoiles) de Gelterkinden (BL), qui se déroule du 10 au 26 décembre, vaut également le détour. Un écureuil s’est fait dérober son biscuit et, soudainement, d’autres animaux sont victimes de la même mésaventure. Douze charmantes escales proposent aux enfants de deviner qui se cache derrière l’espiègle voleur. Le chemin est en outre orné de 450 étoiles et 150 lanternes. 

Des marchés et une exposition

Ambiance de Noël

L’imposant bâtiment du monastère constitue une magnifique toile de fond au marché de Noël d’Einsiedeln (jusqu’au 5 décembre), qui se tiendra cette année encore. Bien qu’il n’y ait pas de programme spécial ni de tables aux stands, en raison de la pandémie, l’offre est toujours aussi alléchante. La spécialité locale par exemple, la liqueur Rosoli, y est déclinée en de nombreuses variantes. Et difficile également de résister à la tentation d’un «Gritti­bänz» (bonhomme en pâte).

Il flotte également une atmosphère particulière au monastère de Muri, en Argovie. Le thème proposé jusqu’au 30 janvier est le «Noël victorien», qui comprend diverses lectures, des visites guidées, un film et un programme pour enfants. A travers l’exposition «De Königsberg à Londres», le collectionneur Alfred Dünnenberger présente de somptueuses décorations de sapins de Noël datant de 1850 à 1950.

Le marché de Noël d’Yverdon-les-Bains (VD), qui se tient jusqu’au 24 décembre, n’est pas en reste. Sur la place Pestalozzi, devant le château, des stands d’artisans proposent de délicieux papets vaudois ou des tartelettes amandines qui appâtent les visiteurs gourmands. Une patinoire mobile promet également beaucoup de plaisir aux plus petits. 

Spectacle lumineux et enchanteur

Ambiance de Noël

Habituellement, ce sont les lumières des avions défilant à l’aéroport de Zurich qui clignotent dans l’obscurité. Mais, durant la période de l’Avent, de féeriques installations lumineuses y scintillent également. Le festival d’hiver Zauberpark se déroule jusqu’au 12 décembre à proximité de l’aéroport. Un programme musical complet, avec Lo & Leduc ou Anna Rossinelli, des manifestations pour les enfants et un village gourmand contribuent également à faire de cet événement une véritable attraction pour toutes et tous.

A Saint-Gall, ce sont 616 étoiles qui créent une ambiance de Noël très particulière dans les ruelles et sur les places de la coquette vieille ville. Une chorégraphie lumineuse du plus bel effet a été spécialement conçue pour l’occasion. Mais Saint-Gall n’est pas seulement la ville des étoiles (jusqu’au 6 janvier). A trois autres endroits du centre-ville, le marché de Noël (jusqu’au 24.12) enchante une fois de plus les visiteurs.

Le festival Lausanne Lumières (jusqu’au 24.12) propose également une touche de magie dans la capitale vaudoise. Cette année, 20 artistes spécialisés dans l’éclairage illumineront de manière surprenante 8 bâtiments de la ville, comme la cathédrale ou la tour Bel-Air. 

Lueurs dans l’obscurité

Ambiance de Noël

Pour d’aucuns, l’obscurité prolongée de l’hiver est souvent difficile à vivre. Un bon remède à cela consiste à parcourir un chemin des lumières. Un bel exemple se trouve près de Zoug, sur le Zugerberg (du 4 décembre au 6 janvier). Une promenade de 1,2 km mène à une petite maison transformée en crèche illuminée. Les lumières offrent non seulement un magnifique contraste avec le paysage enneigé, mais elles symbolisent également l’espoir d’une belle année, selon les organisateurs.

Le «Steene-ond-Lateene-Weg» (jusqu’au 6 février) de Weissbad (AI) est un parcours illuminé par 40 lanternes qui confèrent un air des plus romantiques. Par beau temps, ce sont également les étoiles qui ­balisent en partie le chemin. Les 800 mètres de ce tracé conviennent aux familles, aux couples, mais également aux personnes seules, car la promenade est propice à la contemplation. Des légendes y sont également contées chaque dimanche à 17 h.

Le chemin des lumières de Gisikon, en région lucernoise (jusqu’au 6 janvier), prouve que de simples bougies peuvent donner à elles seules une touche féerique à un coin de nature. Sur 1,2 km, elles illuminent magnifiquement l’étang et le parc Kneipp. Des figures d’anges et de bergers indiquent aux visiteurs la direction à suivre. Si les mesures liées au Covid-19 le permettent, du vin chaud, du punch et du pain d’épice seront servis dans le pavillon du parc.

*Situation au 22.11.2021. En raison du coronavirus, des changements de programme sont possibles.

Texte: Juliane Lutz
Illustrations: Nicolas Kristen

Plus d'articles de la rédaction Touring

Newsletter
Réseaux sociaux
FacebookInstagramTwitterLinkedInYouTube
Magazine Touring
Magazine Touring
Applications
Nouveaux produits & jubilés
50 Jahre Rechtsshutz
60 Jahre ETI Schutzbrief
Mitgliedschaft Familien
 
Merci de patienter un instant
Votre commande est en cours de traitement.