Carte de membre
TCS Mastercard
Facture

Vous êtes sur les pages de :
Choisir une section
Appenzell AR
Argovie
Bâle
Berne
Bienne-Seeland
Fribourg
Genève
Glaris
Grisons
Jura - Jura bernois
Neuchâtel
Schaffhouse
Schwytz
Soleure
St-Gall - Appenzell IR
Tessin
Thurgovie
Uri
Valais
Vaud
Waldstätten
Zoug
Zurich
 

« Non aux suppressions irréfléchies des places de parc ! » : la Ville de Neuchâtel n'a pas réalisé le "partenariat" qu'elle avait pourtant annoncé publiquement

Le 3 mars 2013, emmené par la Section neuchâteloise du TCS, le comité référendaire "Place Numa-Droz : NON au chaos, oui à la sécurité" l'avait magnfiquement emporté dans les urnes à plus de 63 %. A la suite de ce résultat, une réunion s'était tenue entre les représentants du comité et ceux de l'exécutif communal. Le communiqué diffusé par la Ville au terme de cette discussion précisait qu'un "dialogue constructif a pu être initié" entre les deux parties et que la Ville avait "la volonté d'instaurer un esprit de partenariat". Le comité référendaire allait donc être "associé aux discussions concernant les futurs projets d’aménagement de la Ville". Sept ans plus tard, la Direction de l'urbanisme a foulé au pieds cet engagement. Aucune consultation n'a eu lieu avec les milieux représentés au sein du comité référendaire ni s'agissant du projet de réaménagement du Clos-de-Serrières (23 places de stationnement supprimées) ni au sujet de l’application du Plan directeur de la mobilité cyclable qui fait redouter la suppression de plusieurs centaines d'autres places de parc.

Pluri-Médias
2013 : le comité référendaire formé notamment de la Section neuchâteloise du TCS s'opposait au projet de nouvelle place Numa-Droz, sous le titre "NON au chaos. Votez pour la sécurité !". Cette photo montre comment nos adversaires avaient respecté la démocratie : en barbouillant notre affiche, qui était bien la meilleure.


Voici in extenso le communiqué diffusé par la Ville de Neuchâtel le 2 mai 2013 :

Un dialogue constructif a pu être initié lors d’une rencontre entre la Ville et le comité référendaire « Place Numa-Droz : NON au chaos, oui à la sécurité »

Volonté d’instaurer un esprit de partenariat

Dans le prolongement du refus populaire du 3 mars dernier portant sur le projet d’aménagement de la place Numa-Droz, une rencontre s’est tenue le 29 avril entre les membres du Comité référendaire et la Ville de Neuchâtel. Au travers d’un dialogue direct, franc et constructif, les parties ont exprimé leur volonté d'envisager l’avenir dans un esprit de partenariat. Il a ainsi été convenu de poursuivre la discussion dans le cadre de la commission consultative du Conseil communal «transports et mobilité », qui regroupe une large palette d’acteurs concernés par la mobilité.

Malgré le résultat négatif du référendum du 3 mars dernier sur le réaménagement de la place Numa-Droz, le Conseil communal souhaite résolument rassembler l’ensemble des acteurs du centre-ville. Les importants projets d’aménagements des rives, du port et liés à la dynamisation du centre-ville doivent pouvoir se développer sur une base positive faite de dialogue et de concertation.

C’est pour cette raison que l’exécutif communal a répondu favorablement à la proposition de rencontre transmise le 18 mars par le Comité référendaire. Une rencontre s’est ainsi tenue le 29 avril dans le giron communal.

La Ville était représentée par les conseillers communaux Pascal Sandoz et Olivier Arni, respectivement président et vice-président, ainsi que par des cadres de l’administration, dont l’ingénieur communal, l’architecte communal et son adjoint et le délégué à la mobilité. Olivier Lasserre, directeur du bureau Paysage gestion et membre de l’équipe lauréate du concours NumaPort, était également présent.

Le Comité référendaire était représenté par Jean-Luc Vautravers, président du Comité et du TCS Neuchâtel, accompagné des représentants dûment désignés du Commerce indépendant de détail (CID), de l’ACS, du TCS, ainsi que de Vincent Pahud, conseiller général PDC.

Cette rencontre a permis aux personnes présentes de s’exprimer sur les événements passés, de clarifier plusieurs points liés au projet contesté et aux propos tenus pendant la campagne référendaire. L’objectif était de « mettre les choses à plat » afin de tourner la page et d’aller de l’avant, une volonté exprimée par l’ensemble des participants.

Les membres du Comité référendaire ont accepté d’être associés aux discussions concernant les futurs projets d’aménagement de la Ville.

D’un commun accord, il a été décidé de poursuivre la discussion initiée dans le cadre de la Commission consultative du Conseil communal « transports et mobilité », et qui regroupe une large palette d’acteurs concernés par la mobilité. La Direction de l’urbanisme et de l’environnement a par ailleurs été chargée par le Conseil communal de piloter la suite du projet NumaPort. Elle a indiqué que dans ce cadre, aucun nouveau projet ne serait présenté au Conseil général avant la fin de l’année, cela afin de permettre une large consultation.

Le Conseil communal se réjouit de la dynamique positive présente le 29 avril. ll est convaincu du bien-fondé et de la nécessité de travailler ensemble. Plusieurs expériences illustrent ce principe, dont le programme « Neuchâtel roule » et le récent « Printemps de la mobilité ». Pour rappel, ce dernier a été organisé sur le place du Port les 26 et 27 avril 2013, dans le cadre d’un partenariat entre Viteos, le TCS et la Ville de Neuchâtel.

Neuchâtel, le 2 mai 2013

Direction de l’urbanisme et de l’environnement


Emplacement
Neuchâtel
09.11.2020 - 07.03.2021
Une Table ronde est demandée.
Point de contact de Fontaines
Point de contact de Fontaines
Rue de l’Industrie 2
2046 Fontaines
Téléphone +41 32 853 36 49
Lundi, mercredi et vendredi
de 8h à 12h et de 13h30 à 17h
Mardi jusqu’à 18h30
Jeudi non-stop de 8h à 17h
Partager
durckenE-MailFacebookTwitter
Newsletter
Réseaux sociaux
Magazine Touring
Applications
Nouveaux produits & jubilés
 
Merci de patienter un instant
Votre commande est en cours de traitement.