Les Suisses ont fait le pont

Vernier, 6 juin 2017. Les longs week-end de l’Ascension et de Pentecôte ont été chargés pour la centrale d’intervention du TCS. Près de 8’670 interventions ont été effectuées en Suisse. En Europe, le nombre de cas traités (950) marque une augmentation de 37% par rapport à l’an dernier.

06 juin 2017

Particulièrement tardifs cette année, le pont de l’Ascension du 25 au 28 mai et le long week-end de Pentecôte du 3 au 5 juin ont été particulièrement chargés pour la centrale d’intervention du TCS. Une météo exceptionnelle, avec des températures au-dessus des 30 degrés, fut par ailleurs particulièrement propice aux excursions pendant l’Ascension. Au total, 14'900 appels ont été comptabilisés sur ces 7 jours cumulés, soit 10% de plus que l’an dernier pour ces mêmes jours fériés.  

Comme l’a confirmé le premier baromètre du voyage du TCS, les Suisses apprécient aussi de voyager à l’intérieur du pays, le Tessin demeurant la destination de prédilection. Au cumul de ces 7 jours, le TCS a ainsi dû effectuer 8'670 dépannages (5'120 à l’Ascension, 3'550 à Pentecôte) sur le territoire helvétique.  

2017 plus chargé que 2016

En Europe, le nombre de cas traités a été de 630 à l’Ascension et de 320 à Pentecôte, soit 950 au total, ce qui représente une augmentation de 37% par rapport à l’an dernier. Environ 100 dossiers d’assistance médicale suite à une maladie ou un accident de personne nécessitant des rapatriements sanitaires ont été organisés durant ces 7 jours, où le seront encore durant la semaine prochaine. L’avion-ambulance du TCS s’est rendu en Espagne (Almeria, Palma de Majorque et Séville), en Sardaigne (Olbia) et en Croatie (Zagreb) pour rapatrier les cas médicaux les plus lourds. Les pays concernés par les demandes d’assistance sanitaires proviennent essentiellement d’Europe (France, l’Italie et l’Espagne). Pour l’outre-mer, les USA et le Canada arrivent en premier.

Le week-end de Pentecôte a notamment été marqué par l’attentat de Londres, pour lequel le TCS a mis en place une cellule de crise. Aucun détenteur du Livret-ETI n’a toutefois été directement impacté par ce tragique événement.

 
Partager
Réseaux sociaux
Newsletter
Applications
Magazine Touring