Journée de l'éducation routière: sécurité accrue pour les plus jeunes

Berne, 6 juin 2016. Plus de 300 enfants à vélo sont chaque année victimes d'accidents sur les routes suisses. Voilà pourquoi le TCS organise de concert avec les corps de police cantonaux et municipaux une Journée annuelle de l'éducation routière. L'édition 2016 aura lieu samedi, 8 juin à Langnau im Emmental.

06 juin 2016

Entre 2010 et 2015 quelque 330 enfants à vélo étaient chaque année victimes d'accidents sur les routes suisses et environ 60 d'entre eux ont été grièvement blessés, indique l'Office fédéral de la statistique. Les plus exposés sont les enfants de 10 à 14 ans. Ils se rendent souvent en bicyclette à l'école, mais ne possèdent pas encore une expérience et des connaissances théoriques suffisantes pour conduire sûrement leur véhicule et surmonter des situations potentiellement dangereuses dans le trafic.

Le TCS organise depuis 1999 en collaboration avec les corps de police cantonaux et municipaux une Journée nationale de l'éducation routière dans le but de sensibiliser les enfants et d'accroître ainsi la sécurité de tous les usagers de la route. Durant les 17 ans écoulés, plus de 2’400 enfants de 10 à 12 ans de toute la Suisse ont participé à cette manifestation et cette année également quelque 150 enfants sont attendus. 

Sensibilisation par des exercices

Placée sous la devise "En sécurité sur roues et roulettes", la Journée de l'éducation routière de cette année aura lieu samedi, 8 juin 2016 dès 09.00 heures dans la patinoire de l’Ilfis à Langnau Im Emmental. Les enfants participeront à un concours ludique sur le thème de la sécurité routière avec un jardin de circulation, un parcours d'adresse et des exercices ayant pour sujet les premiers secours, des manœuvres de freinage, la visibilité ou l'angle mort. Les deux filles et les deux garçons ayant obtenu les meilleurs résultats se qualifient comme de coutume pour le concours international de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) qui se déroulera du 22 au 25 septembre 2016 à Usti en République Tchèque.

La Journée nationale de l'éducation routière aura lieu en 2016 pour la 17e fois et pour la première fois dans la Canton de Berne. Des instructeurs des polices cantonales de Berne, Soleure, Bâle Campagne, Argovie, Nidwald, Obwald et du Haut-Valais y participent. Cette manifestation est également soutenue par le Fonds de sécurité routière (FSR).  

Conseils de sécurité pour les automobilistes et les parents

Conseils pour les automobilistes

  • Durant la journée, il faut prévoir toujours et partout la présence d'enfants qui circulent fréquemment à vélo, en patins à roulettes, planches à roulettes ou mini-scooters – également par groupes.
  • Toujours se préparer à freiner lorsqu'on aperçoit des enfants près de la route. De nombreux enfants n'ont pas encore assez d'assurance.
  • Une attention particulière est requise dans les quartiers résidentiels, près des écoles, installations sportives, places de jeu et d'autres équipements de loisirs (par ex., en été près des piscines) et lors de manifestations publiques.


Conseil pour les parents

  • Toujours donner l'exemple – également à vélo ou en patins à roulettes.
  • Se protéger soi-même et ses enfants: se munir de protège-genoux, -mains et -coudes ainsi que d'un casque en utilisant des skates, scooters ou planches à roulettes. A vélo, porter des vêtements clairs et bien visibles ainsi qu'un casque.
  • Lors d'excursions à bicyclette, rouler en file indienne et placer les enfants au milieu; éviter des routes à forte circulation.
  • Ne permettre aux enfants de participer à vélo au trafic routier que lorsqu'ils savent conduire et qu'ils ont atteint l'âge de la scolarité.
  • Contrôler l'état du vélo, des patins et de la planche à roulettes. Veiller à ce que le vélo soit muni d'un éclairage.
  • Penser dès à présent à préparer les enfants durant les vacances d'été à un éventuel nouveau chemin de l'école à partir de la rentrée.  
Newsletter
Réseaux sociaux
Magazine Touring
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.