Attention aux vitesses élevées sur la piste de ski

La vitesse sur les pistes de ski doit toujours correspondre à la capacité et à la visibilité.


Des pistes fraîchement préparées invitent à dévaler les pistes à toute vitesse. Mais, d’emblée, les skieurs et snowboardeurs se mettent à risque de contraintes sportives et corporelles excessives.

Pour ne pas occasionner un trajet immédiat des pistes de ski à l’hôpital, il y a lieu de faire attention. Pour prévenir les accidents et la protection des tous les usagers, le matériel n’est pas le seul facteur à prendre en compte. La conscience de ses limites et la responsabilité individuelle jouent également un rôle important. C’est pourquoi la vitesse pratiquée doit toujours correspondre au niveau du skieur ou du snowboardeur : cela est important dans le cas d’apparition de situations imprévues comme des plaques de glace, des bosses sur la piste ou des obstacles occasionnés par d’autres skieurs. Il s’agit de pouvoir les éviter ou de freiner à temps.

Chaque pratiquant des sports d’hiver doit toujours glisser à vue. Il doit adapter sa manière de skier non seulement à ses capacités mais également à son environnement, aux conditions météorologiques et de neige ainsi qu’à la densité des pratiquants sur la piste. Seuls ceux qui skient de façon contrôlée et avec une réserve de sécurité peuvent éviter les accidents – et ne pas blesser d’autres personnes dans le même environnement. Aux endroits où les remontées ou les pistes se croisent, s’ajoute la précaution à prendre suivante : réduire sa vitesse et observer les autres skieurs qui changent de file ou se joignent au trafic depuis les côtés. Les règles de comportement importantes doivent en tout temps et en toutes circonstances être présentes à l’esprit de chaque skieur et de chaque snowboardeur, c’est à ce prix que les joies des sports d’hiver sont accessibles à tous.

Les règles de comportement de la FIS permettent plus de sécurité. Au contraire des règles de la circulation routière, il n’y a pas de normes légales contraignantes qui régissent le comportement sur les pistes. Les mesures pour un comportement respectueux sur les pistes hivernales sont définies dans les règles de comportement de la FIS. Elles sont reconnues en tant que normes et peuvent être invoquées dans les cas de recherches de preuves devant les tribunaux.

Les règles de comportement de la FIS

  1. Respect d'autrui
    Tout skieur et snowboarder doit se comporter de telle manière qu'il ne puisse mettre autrui en danger ou lui porter préjudice. 
  2. Maîtrise de la vitesse et du comportemente
    Tout skieur et snowboarder doit descendre à vue. Il doit adapter sa vitesse et son comportement à ses capacités personnelles ainsi qu'aux conditions générales du terrain, de la neige, du temps et à la densité de la circulation sur les pistes.
  3. Maîtrise de la direction
    Le skieur et snowboarder amont, dont la position dominante permet le choix d'une trajectoire, doit prévoir une direction qui assure la sécurité du skieur et snowboarder aval.
  4. Dépassement
    Le dépassement peut s'effectuer, par amont ou par aval, par la droite ou par la gauche, mais toujours de manière assez large pour prévenir les évolutions du skieur et snowboarder dépassé.
  5. Pénétrer et s’engager sur la piste ainsi que virer vers l’amont
    Tout skieur et snowboarder qui pénètre sur une piste de descente, s’engage après un stationnement ou exécute un virage vers l’amont doit s'assurer par un examen de l'amont et de l'aval, qu'il peut le faire sans danger pour lui et pour autrui. 
  6. Stationnement
    Tout skieur et snowboarder doit éviter de stationner sans nécessité sur les pistes dans les passages étroits ou sans visibilité. En cas de chute le skieur et snowboarder doit dégager la piste le plus vite possible.
  7. Montée et descente à pied
    Le skieur et snowboarder qui monte ne doit utiliser que le bord de la piste. Il en est de même du skieur et snowboarder qui descend à pied. 
  8. Respect du balisage et de la signalisation
    Tout skieur et snowboarder doit respecter le balisage et la signalisation.
  9. Assistance
    En cas d'accident tout skieur et snowboarder doit prêter secours.
  10. Identification
    Tout skieur et snowboarder témoin ou partie responsable ou non d'un accident est tenu de faire connaître son identité.


Ces informations se veulent des indications sommaires et ne doivent pas représenter la seule base pour des décisions liées à votre état de santé. Consultez votre médecin ou votre pharmacien en cas de question médicale. Une recherche sur internet ne remplace pas une consultation par un professionnel.

Pour toute suggestion ou contribution, vous pouvez nous contacter par e-mail : mdtcsch

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Magazine Touring
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.