Risques de thrombose pendant un voyage en avion

Ce à quoi vous devriez faire attention.


Une thrombose liée à un voyage est diagnostiquée dans une période de temps allant jusqu’à deux semaines après un trajet aérien de plusieurs heures. Celle-ci est favorisée par un manque de mouvement, une longue période en posture assise et une certaine déshydratation.

La probabilité de cette occurrence s’accroit encore si des facteurs de risques préexistants et personnels s’y ajoutent.
Probabilité de risque faible : temps de trajet de moins de cinq heures, sans facteurs de risque préexistants.

Probabilité de risque moyenne : en plus de la durée du voyage, s’y combinent des facteurs de risques préexistants comme une grossesse, une adiposité, un âge dépassant 60 ans, une thérapie hormonale, des maladies cardio-vasculaires ou veineuses et une tendance accrue à la coagulation.

Probabilité de risque élevée : cela concerne les personne qui ont déjà présenté une thrombose dans le passé, qui souffrent d’une maladie grave, qui ont subi une opération récente, ou dont une jambe est mise en position fixe (par exemple dans un plâtre).

Buvez suffisamment d’eau
Pour toutes les classes de risque : buvez suffisamment d’eau (0,1 litre par heure), renoncez à consommer de l’alcool, du café ou des somnifères.

Restez en mouvement
Pour toutes les classes de risque : levez-vous régulièrement, marchez, faites des cercles avec vos pieds (toutes les 1 à 2 heures pendant 5 à 10 minutes).

Portez des bas de contention
A partir de la classe de risque moyenne : portez des bas de contention de classe II, en plus des autres mesures.

Prenez conseil auprès de votre médecin
Pour la classe de risque élevée : prévoyez une prophylaxie médicamenteuse (héparine de bas poids moléculaire, en injection deux heures avant le décollage), en plus des autres mesures recommandées.

Cet article est extrait du Magazine SWISS.

Ces informations sont des indications sommaires et ne doivent pas représenter la seule base pour des décisions liées à votre état de santé. Consultez votre médecin ou votre pharmacien en cas de question médicale. Une recherche sur internet ne remplace pas une consultation auprès d'un professionnel.

Pour toute suggestion ou contribution, vous pouvez nous contacter par e-mail: mdtcsch

Partager
durckenE-MailFacebookGoogle +Twitter

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.