Tétanos - quand une vaccination de rappel est-elle nécessaire?

Le tétanos est une maladie mortelle, évitable par la vaccination et l'hygiène des plaies.


Le tétanos est évitable par la vaccination et l'hygiène des plaies

Agent infectieux et transmission
Le tétanos est une maladie infectieuse mortelle causée par une bactérie nommée Clostridium tetani. Les spores résistantes de la bactérie se trouvent presque partout, même dans la poussière des routes ou la terre du jardin. S'ils pénètrent dans une plaie, ils peuvent s'y multiplier et former une toxine qui atteint et endommage les cellules nerveuses activant les muscles, et cause ainsi des paralysies et des crampes musculaires caractéristiques. Une transmission directe d'humain à humain n'est pas possible.

Tableau clinique
Trois à 21 jours après la contamination, parfois aussi quelques mois plus tard, des symptômes semblables à ceux de la grippe surviennent. Un sentiment de tension apparaît dans la zone de la blessure et dans l'abdomen. Les contractures extrêmement douloureuses commencent par les muscles du visage, atteignent la musculature du tronc et peuvent toucher également les bras et les jambes.

Par la suite, les crampes musculaires qui peuvent être tellement sévères qu'elles vont jusqu'à entraîner des fractures de la colonne vertébrale. Des problèmes circulatoires et des arrêts respiratoires sont responsables d'une létalité élevée, malgré l’accès aux soins intensifs les plus modernes. Dans les Pays occidentaux (Allemagne, France, Italie), le taux de décès en cas de maladie généralisée est de de 20 à 50%.

Répartition géographique et fréquence

Le tétanos est présent partout dans le monde ; cependant grâce à la vaccination il ne survient plus que rarement dans les pays industrialisés. Un à deux cas par an sont déclarés à l'Office fédéral de la santé publique.

Prévention
Pour la prévention, un vaccin est disponible. Il est administré seul ou en combinaison avec les vaccins contre la diphtérie, la coqueluche, la poliomyélite, l'Haemophilus influenzae de type b et l’hépatite B. La vaccination est recommandée à l'âge de 2, 4 et 6 mois, entre 1 an et demi et 2 ans, entre 4 et 7 ans, et entre 11 et 15 ans.

Des rappels sont ensuite recommandés à l'âge de 25, 45 et 65 ans (soit tous les 20 ans), puis tous les 10 ans.

Ces informations sont des indications sommaires et ne doivent pas représenter la seule base pour des décisions liées à votre état de santé. Consultez votre médecin ou votre pharmacien en cas de question médicale. Une recherche sur internet ne remplace pas une consultation par un professionnel.

Pour toute suggestion ou contribution, vous pouvez nous contacter par e-mail : mdtcsch

Partager
durckenE-MailFacebookTwitter

Ceci pourrait également vous intéresser

Offres du TCS

Newsletter
Réseaux sociaux
Nouveaux produits & jubilés
 
Nous vous remercions de bien vouloir patienter un instant
Nous sommes en train d'optimiser notre site web et les temps de chargement peuvent s'avérer plus longs.