Prendre l'avion pendant votre grossesse

En théorie, il est possible de voler pendant toute la durée de la grossesse. Mais que faut-il observer et quels documents emmener à bord ?


Des vols de court ou long-courrier occasionnels ne présentent en général pas de problème durant la grossesse. Des appréhensions largement rependues en rapport avec les vols en avion sont réfutés – pour les craintes exprimées ci-après, les femmes peuvent être parfaitement rassurées si elles poursuivent une grossesse normale et sans complications :

  • Manque d’oxygène (hypoxie)
    Si la femme enceinte ne souffre pas d’anémie (manque d’oxygène dans le sang) ou de troubles circulatoires, la différence de pression pour elle et le bébé sera compensée de manière satisfaisante par une augmentation du rythme cardiaque, du volume de l’inspiration et de la pression sanguine.
  • Exposition au rayonnement de haute altitude
    Pour les femmes enceintes qui voyagent à titre privé et qui n’accomplissent pas un minimum de 100'000 kilomètres de vol par an (en tant que voyageuse fréquente), le risque d’exposition aux rayonnements de haute altitude est largement en-deçà des limites tolérables ou dangereuses.
  • Exposition au rayonnement des systèmes de sécurité des aéroports
    Il n’y a pas de base scientifique qui démontre que les faibles radiations électromagnétiques des détecteurs de sécurité sont dangereuses pour une grossesse. De surcroit, les femmes enceintes peuvent, dans bon nombre d’aéroports, demander une fouille par palpation en lieu et place du passage par des appareils à rayonnements.

Il existe néanmoins un risque accru de thrombose pour les femmes enceintes qui voyagent par avion. Il faudrait faire attention à boire suffisamment et de se mouvoir régulièrement pendant la durée du vol. De plus, le port de bas de compression est recommandée. Comme lors d’une grossesse il est possible que les contractions se manifestent prématurément – que ce soit directement lié à l’activité de vol, de manœuvres de vol, de stress ou de phobie des voyages en avion – il est recommandé de ne voler plus que sur de courtes distances. Comment et jusqu’à quand les femmes enceintes peuvent voler avec SWISS est expliqué ci-dessous (à titre d’exemple).

En cas de grossesse à risque ou si une femme enceinte est malade, une déclaration médicale indépendante du gynécologue ou d’un autre spécialiste doit être conduite et présentée sur demande. En principe, il y a lieu de faire attention si des antécédents médicaux le demandent (par exemple en cas de pression sanguine élevée) ou si la grossesse présente des complications.

Voici les règles applicables chez SWISS

our la compagnie aérienne SWISS, les règles établissent que les femmes enceintes peuvent voler jusqu’à la fin de la 36ème semaine de la grossesse, respectivement 4 semaines avant le terme, tant que la grossesse se passe normalement, sans complication. « En cas de grossesse multiple sans problème particulier, il est possible de voyager jusqu’à la fin de la 32ème semaine. Après la 28ème semaine de grossesse, nous préconisons de pouvoir fournir un avis médical, dans lequel il est stipulé que la grossesse se passe normalement et que la patiente n’est pas empêchée de prendre l’avion. Le terme de la grossesse devrait également figurer sur le certificat ».

Offres du TCS

Réseaux sociaux
Newsletter
Applications
Magazine Touring